Vente Stanislas Machoïr au salon French Riviera Classic

Vente Stanislas Machoïr au salon French Riviera Classic
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vente Stanislas Machoïr au salon French Riviera Classic
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Le salon Niçois, qui a toujours de grandes ambitions pour sa seconde année d’existence, proposera cette année une belle vente aux enchères de véhicules anciens et c’est le toulousain Stanislas Machoïr qui l’organisera.

La vente se tiendra le Samedi du salon, le 17 Octobre au stade Allianz Riviera de Nice. 138 Lots sont proposés, et contrairement à bien des ventes françaises, ceux-ci sont à la hauteur de l’ambition du salon.

5 voitures proposées par Stanislas Machoïr au dessus des 500.000 €

Et l’estimation la plus chère dépasse même allègrement ce seuil. C’est une Ferrari 330 GT/65 Evoluzione California Spyder. La voiture est en fait une évolution poussée au maximum de la Ferrari d’origine. Le moteur gagne 1 litre de cylindrée et passe à 350ch, la boîte de vitesse est à 5 rapports, les freins sont des disques pincés par des étriers à 6 pistons. Côté carrosserie, exit la capote souple, on fait ici appel à un toit rétractable.
L’estimation tient plus de cette évolution que d’un modèle totalement d’origine : entre 2 et 3 millions d’euros.

On trouve ensuite une belle Shelby Cobra 289 de 1965. Totalement authentique et en France depuis des années, cette voiture est passée par une restauration poussée entre les mains d’un spécialiste de la marque. Présentée comme une valeur sûre pour les investisseurs, c’est surtout une voiture mythique qui permet de goûter aux sensations brutes des voitures de courses des sixties. Estimation : entre 600.000 et 800.000 €.

Ensuite, on va grouper les 3e et 5e estimation, toutes les deux sont des Lancia 037 ! La première est une ex voiture de l’écurie Grifone, n° de châssis 178, et a appartenu à Angelo Chiapparini jusqu’à son décès. Elle a ensuite été précieusement préservée et engagée récemment en rallye historique avec succès. Elle est estimée entre 500.000 et 800.000 €.
La seconde voiture n’a pas le même passé sportif que la 178 mais présente des caractéristiques similaires. Elle est également prête à courir. Estimation : 300.000 à 500.000 €.

La quatrième estimation est pour une américaine, une Cadillac Eldorado Seville de 1959 passée par une grosse modification et baptisée Elvis Presley. Le king était un collectionneur de Cadillac et cette voiture a été réalisée par d’Agostino. La voiture est unique, un cabriolet pouvant se recapoter partiellement. Son prix est estimé entre 400.000 et 500.000 €.

Parmi les autres véhicules de la vente, on trouvera un joli choix de motos mais également quelques perles, un peu moins chères que les voitures dont on vous a parlé :
– Un “clone” pour ne pas dire réplique de Ford GT40 MkII, avec beaucoup d’authenticité et de pièces d’origine, estimé entre 300.000 et 400.000 €
– L’unique NART Zagato, voiture crée comme un mix de Ferrari et d’Amérique (moteur Cadillac), estimation entre 250.000 et 400.000 €
– Une Ligier JS2, assez rare pour être notée, estimée entre 100.000 et 130.000 €.
– Une De Tomaso Pantera GT5 estimée entre 120.000 et 150.000 €
– Une réplique de Lancia Statos à moteur Alfa, estimée entre 70.000 et 90.000 €.

Le catalogue complet est à voir en cliquant ici.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vente Stanislas Machoïr au salon French Riviera Classic

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...