Vente RM Auctions Sotheby’s à Pebble Beach

Vente RM Auctions Sotheby's à Pebble Beach
Vente RM Auctions Sotheby's à Pebble Beach
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

À la Visite de La Virée d’Antan à Brassac-Les-Mines

C'est au sud du Puy-de-Dôme, entre Clermont-Ferrand et le Puy en Velay qu'on peut découvrir un beau musée dédié à l'automobile :...

Fin Septembre Artcurial dispersera l’éclectique Collection André Lurton

Septembre sera le mois des collections chez Artcurial. La vente Trigano (certes prévue au printemps et repoussée) dont on vous parlait ici,...

Saint-Jean-Cap-Ferrat Prestige, les précieuses de la Riviera

Le week-end dernier c'était la 7è édition de Saint-Jean-Cap-Ferrat Prestige. Le Concours d’élégance a laissé place à deux rassemblements d'automobiles sur un...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Le Week-End prochain, à Pebble Beach, RM Auctions Sotheby’s proposera deux ventes. La Pinnacle Portfolio dont on vous a déjà parlé, et celle-ci, plus classique… Quoi que.

La vente Pinnacle est présentée comme étant celle du meilleur de la collection. Mais celle-ci vaudra le détour, les prix s’envolent et les voitures proposés sont extrêmement attirantes.

Trois voitures à plus de 10 millions ?

Cette question n’en est pas vraiment une. Le soucis vient de la fâcheuse manie de la maison de vente de montrer un beau catalogue, qui lorsqu’on le regarde montre que les voitures qui devraient être les plus chères sont indiquées avec des cotations “uniquement sur demande auprès de nos services”. Probablement avec une photocopie de la carte Platinium.

Et encore, ce n’est pas sûr qu’elle suffise pour la Ferrari 250 GT “Tour de France” de 1956 carrossée par Scaglietti. C’est la 5e des 11 voitures de ce type. La voiture est dans un état parfait et possède un palmarès incroyable. Premièrement, son appellation Tour de France n’est pas usurpée, la voiture a en effet participé à la course en 1956 avec à son volant le Marquis Alfonso de Portago, mais en plus, c’est elle, ce châssis, qui l’a emporté !
Après sa restauration, dans les années 90, la voiture a commencé à apparaître sur différents concours d’élégance. Elle y a agrandi son palmarès qui compte dans cette catégorie, Pebble Beach, Meadow Brook et le prix Blancpain du concours Louis Vuitton.
Avec tout cela vous aurez compris que le prix n’est pas donné mais il pourrait dépasser les 20 millions de dollars.

Deux autres voitures sont proposées avec des prix dépassant les 10 millions de dollars !

La première est une authentique Jaguar Type C Lightweight de 1953. La voiture n’a pas été mis en vente depuis 15 ans, chose assez rare quand on connait son pedigree. Elle est en effet la seconde des trois voitures construite en spécification Lightweight. Celle-ci a participé aux 24h du Mans 1953 sous les couleurs de l’Écurie Ecosse pour une seconde place au classement général aux mains de Stirling Moss et Peter Walker. Elle a ensuite continué sa carrière avec succès, toujours dans cette écurie. Transformée en voiture de route, elle a été remise en configuration Le Mans en 2000.
Cette voiture est estimée entre 9 et 12 millions de dollars.

On trouve ensuite une Ferrari 275S/340 America Barchetta carrossée par Scaglietti en 1950. Conduite en course par de grands noms tels que Ascari, Bracco ou les frères Marzotto elle a participé à de grandes courses telles les Mille Miglia. Avec son V12 et sa superbe carrosserie entièrement restaurés par Ferrari Classiche, on trouve là aussi un prix exorbitant entre 7.5 et 10 millions d’euros.

26 autres voitures à plus d’un million de dollars.

Si d’habitude on vous donne toutes les plus grosses estimations, là il faut faire un choix parmi les “autres” voitures proposées. On en retiendra particulièrement 5 :

Une Bentley 4½-Litre Supercharged à carrosserie Vanden Plas de 1931 estimée entre 4.5 et 5.5 millions de dollars.
Une étonnante Jaguar XK120 Supersonic carrossée par Ghia en 1952 estimée entre 1.9 et 2.4 millions
Une Talbot Lago T26 Grand Sport carrossée par Saoutchik en 1948 estimée entre 1.7 et 2.1 millions
Une Chevrolet Corvette L88 ex NART qui a couru Le Mans en 1972 estimée entre 1.4 et 2 millions
Une autre étonnante, une Adler Trumpf Rennlimousine (littéralement Limousine de Course) de 1938 estimée entre 1.2 et 1.8 millions de dollars

Le reste du catalogue est à découvrir en cliquant ici.

Photos : RM Auctions Sotheby’s

Vente RM Auctions Sotheby's à Pebble Beach

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

À la Visite de La Virée d’Antan à Brassac-Les-Mines

C'est au sud du Puy-de-Dôme, entre Clermont-Ferrand et le Puy en Velay qu'on peut découvrir un beau musée dédié à l'automobile :...

Mon Tour Auto 2020 par Gaëtan

Malgré la crise qui nous a frappé de plein fouet cette année, le Tour Auto 2020 a finalement bien eu lieu et...

Saint-Jean-Cap-Ferrat Prestige, les précieuses de la Riviera

Le week-end dernier c'était la 7è édition de Saint-Jean-Cap-Ferrat Prestige. Le Concours d’élégance a laissé place à deux rassemblements d'automobiles sur un...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...