US Cars Day de Compiègne, le rêve américain dans l’Oise !

US Cars Day de Compiègne, le rêve américain dans l’Oise !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
US Cars Day de Compiègne, le rêve américain dans l’Oise !
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

Ce week-end, si vous vouliez voir de la belle Américaine, il fallait se rendre dans l’Oise où le RoadMen Car Club avait installé leur 13e rasso annuel sur le Ziquodrome de Compiègne : c’était l’US Cars Day.

Avec une bonne centaine de voitures en expo, anciennes comme modernes, les amateurs de chrome et de gros V8 ont été bien servis. Le plateau était juste sublime et le public ne s’est pas trompé en se déplaçant nombreux, le tout sous un bel été indien dont la cité impériale a le secret !

US Cars Day, born in the USA in Compiègne !

C’est l’association des Roadmen Car Club North East, qui pour la 13éme année avait planté son US Cars Day en périphérie de Compiègne. Un rendez-vous qui a attiré de très nombreuses voitures US allant des années 40 jusqu’à nos jours. Et comme à Mantes, il y a une quinzaine de jours, l’article est ici, les participants et le public avaient répondu présents. Il est vrai que sous le beau soleil de ce week-end c’était d’autant plus agréable. L’organisation a été plus que performante, tout était réglé… à l’Américaine !

Alors pour les amateurs de chromes et gros moteurs, c’est par là ! Pour les autres, venez aussi, y’a de très belles autos à voir !

US Cars Day, du beau et du très beau !

Un rasso d’Américaines sans Hotrods, ce n’est pas un bon rasso. Alors avec les Ford 1930 en bleu et un modèle 34 en orange on était gâté. Quand en plus avec le renfort d’un modèle 32, le cabriolet vert, on partait sur de bonnes bases !

La suite n’était pas mal non plus avec une Chevrolet Bel Air de 54, avec une robe rouge sublime. La Mercury 51, toute de noire vêtue et surbaissée était, elle aussi, magnifique ! Et que dire de l’Oldsmobile coupé deux portes de 49 avec son jaune canari, qui lui allait parfaitement ! De sacrées charrettes comme on dirait par chez moi !

Les Roadmen aiment les fifties !

Les années cinquante étaient très bien représentées à l’US Cars Day avec des autos assez rares, mais toutes aussi belles, comme la Mercury Montclair, une belle Buick eight special de 52 et que dire de la Pontiac Star Chief de 54. La cerise sur le cup-cake était la venue d’une rare Hudson Hornet, une auto qui date de 1951 et qui se démarque de ses compatriotes par son moteur 6 cylindres en ligne. Une voiture à la ligne de caisse sublime de beauté !

La suite du plateau était tout aussi spectaculaire, avec une Chevrolet Bel Air de 51, suivi de près par une Desoto de 1940, avec son nez si caractéristique. Une Oldsmobile Holiday de 55 en version bicolore magnifique. On avait ensuite un peloton formé d’une Plymouth de 48, d’une Chevrolet Deluxe 1951, d’une autre Chevrolet Coupé deux portes.

L’US Cars Day, des Américaines en veux-tu, en voilà !

Si vous pensiez que vous aviez tout vu, et bien détrompez-vous ! Les Roadmen en ont encore sous le pied, niveau belles Américaines. J’en veux pour preuve les deux Thunderbird présente ce dimanche, une version cabriolet un coupé. Une autre rareté, une Pontiac Catalyna suivi dune Buick Electra à la peinture plutôt spéciale ! Tout comme la Chevrolet Impala de 63 en mode robe dépolie ! Ça brillait dur en tout cas !   

Une belle série de « sedan » (berline par chez nous) étaient venues à l’US Cars Day ce dimanche. Que ce soient des Cadillac Deville et Coupé Deville, ou des Chevrolet Monte Carlo, les belles étaient là paré de leurs chromes !

US Cars Day avec un beau marché !

Vraiment rien ne manquait ce dimanche, car en plus de belles autos, l’organisation nous offrait un chouette village marchand. On y retrouvait toutes sortes d’échoppes, vêtements ou déco tout était a dispo ! Même l’incontournable vendeur de miniature.

Très bonne initiative l’asso qui est venue avec ses collections de camions radio-commandés ! Ça a fait le bonheur des petits et un peu aussi celui des grands, voir même beaucoup 

US Cars Day, les Roadmen en modernes !

Je ne suis pas un spécialiste des Américaines modernes, mais j’ai pu constater la domination des Mustang ! Les énormes 4×4 étaient eux aussi bien là ! Un beau plateau pour les amateurs en tout cas !

Les Roadmen font du sport !

Bien sûr les sportives et Muscle Car ne pouvaient pas rater ce rendez-vous. C’est une horde Mustang qui a débarqué sur le site du Ziquodrome !

Mais heureusement la troupe des concurrentes comme Corvette, Camaro et autres Trans-Am n’auraient pas loupé ça non plus ! Surtout avec le renfort de la sublime Ford Galaxy de 67 et de la Chrysler 300 vue à Mantes.

Une Buick Skylark a vu de la lumière et est venue faire coucou ! La légendaire Dodge Charger « Général Lee » était venue sans le shérif qui lui court après ! Mais c’est une Pontiac GTO, de 65 (?), qui le remplaçait. Pour l’anecdote c’est John DeLorean qui lui donna ce nom en hommage à la Ferrari de la même appellation. Là aussi un sacré plateau qui sentait bon l’essence et la testostérone !