Une nouvelle bourse très réussie à Tarbes

Une nouvelle bourse très réussie à Tarbes
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une nouvelle bourse très réussie à Tarbes
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Ce week-end avait lieu au parc des Expositions de Tarbes la bourse d’échange organisée par le Classic Auto Pyrénées.

Si l’an dernier, l’événement avait du s’adapter aux contraintes sanitaires avec une bourse tout en extérieur, cette année c’est une formule plus traditionnelle qui avait été adoptée. Une partie de la bourse et de l’exposition en extérieur et deux halls réservés pour l’un aux nombreux véhicules exposés et l’autre à la bourse à proprement parler.

Commençons tout d’abord par l’extérieur. C’est d’abord les populaires et sportives françaises qui étaient à l’honneur de cette nouvelle bourse de Tarbes. Peugeot 403, Renault 4CV, Simca Aronde, Citroën DS et GSA… Les populaires étaient assez nombreuses à l’extérieur. Les françaises plus cossues et sportives étaient également présentes avec un joli détachement de René Bonnet, Facel Vega et autre Dauphine sur base de R8 Gordini.

Du coté des autres européennes, les habituelles Volkswagen mais aussi des Mini, des Triumph Herald et autres Porsche 912.

Quelques américaines étaient également présentes pour cette nouvelle bourse de Tarbes. Ford Mustang fastback notamment mais aussi une impressionnante Dodge Coronet de 1959.

Malgré un début de bourse sous la pluie, on trouvait aussi quelques motos anciennes. De belles Magnat-Debon, Norton et Monet-Goyon par exemple.

Continuons maintenant cette bourse de Tarbes avec l’exposition intérieure. Là, se trouvait de belles autos, quelques tracteurs anciens, des deux roues mais aussi des véhicules de pompiers. Cette année, on fêtait également quelques anniversaires. Les soixante ans de la Renault 4, de la Citroën Ami 6 et de la Jaguar Type E mais aussi le centenaire de la Citroën B2.

C’est aussi à l’intérieur qu’on trouvait quelques véhicules insolites. Une Trabant façon véhicule de pompier mais surtout une curieuse Monotrace. Cet engin conçu dans les années 20 comme une voiture se conduisait un peu comme une moto avec ses roues latérales se relevant lors de la conduite du véhicule.

Enfin, que serait la bourse de Tarbes sans ses stands bien achalandés ? On y trouvait de tout. Motos et vélos anciens, pièces détachées, décorations diverses mais aussi quelques jouets d’enfants et autres voitures à pédales.

Une nouvelle fois, cette bourse de Tarbes fut une belle réussite. Cette année encore, Classic Auto Pyrénées aura su s’adapter au contexte actuel pourtant si particulier. Mieux, elle aura réussi à rebondir avec une organisation toujours au top.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une nouvelle bourse très réussie à Tarbes

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles