Une belle reprise pour le Motors and Café toulousain

Une belle reprise pour le Motors and Café toulousain
Une belle reprise pour le Motors and Café toulousain
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

La Place Vauban était pleine ce dimanche… mais “ce n’est pas un rassemblement de collectionneurs”

Depuis plusieurs semaines la place Vauban a retrouvé des autos. Beaucoup d'autos viennent se montrer, on parle auto, on parle passion... Sauf que pas...

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

Roadbook d’Anciennes Episode 30 : La route de Gentelly, la magie d’un tour du monde

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Dimanche matin, le Motors and Café, un rassemblement bien connu des toulousains, connaissait sa seconde édition depuis le confinement. Ce n’est que la semaine dernière que l’événement a pu reprendre à Toulouse. À voir, l’affluence assez forte ce dimanche, le Motors and Café avait du manquer à pas mal de monde.

Cette deuxième édition post-confinement était consacrée aux Audi, Mercedes et autres AMG. De fait, c’est surtout les Audi plus que les Mercedes qui étaient venues en force. Parmi celles-ci, les Audi R8 régnaient en maître. C’est pourtant une Audi plus ancienne qui allait attirer mon regard, une Audi 100 coupé S.

Bien sûr, toutes les autres autos étaient les bienvenues. À ce petit jeu, les populaires françaises et européennes allaient se tailler une part non négligeable du gâteau toulousain. Elles étaient en effet très nombreuses sur cette nouvelle édition du Motors and Café.

À noter également la présence d’une jolie Siata Spring, une belle italienne dont la mécanique et le châssis provenait d’une Fiat 850.

Comme souvent sur le Motors and Café, les américaines ne manquaient pas. Ford Mustang évidemment mais quelques pick-up ainsi que des Pontiac Trans Am et des Chevrolet Impala.

Quelques sportives japonaises s’étaient également déplacées pour ce nouveau Motors and Café. Une Datsun 240z notamment mais aussi une Honda NSX toute de blanc vêtue.

Du coté des deux roues, de bien belles pièces également. Des Harley Davidson comme souvent pour le Motors and Café mais aussi une Honda Shadow et surtout une vieille Peugeot bien restaurée.

Enfin, quelques voitures plus modernes étaient également présentes. Mis à part les Audi R8 dont j’ai parlé plus tôt, quelques Aston Martin et autres Caternham… Mais aussi une belle Ferrari 512 TR qui n’allait laisser personne indifférent.

Après une longue absence, le Motors and Café était de retour et comptait le faire savoir avec cette nouvelle édition. C’était en effet l’affluence des grands jours à Sesquières. Ce qui après une période difficile pour tout le monde faisait plaisir à voir.

Une belle reprise pour le Motors and Café toulousain

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Place Vauban était pleine ce dimanche… mais “ce n’est pas un rassemblement de collectionneurs”

Depuis plusieurs semaines la place Vauban a retrouvé des autos. Beaucoup d'autos viennent se montrer, on parle auto, on parle passion... Sauf que pas...

Roadbook d’Anciennes Episode 30 : La route de Gentelly, la magie d’un tour du monde

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Martin Tomlinson, du circuit à la toile

Aujourd'hui on va parler d'un artiste anglais, Martin Tomlinson. Agé de 70 ans, il a décidé de transcrire sa passion pour le sport automobile...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...