Retour à la rétrospective Raymond Sommer à Cadours

Retour à la rétrospective Raymond Sommer à Cadours
Retour à la rétrospective Raymond Sommer à Cadours
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Au volant d’une Panhard PL 17, l’addition gagnante !

Panhard et Levassor c'est une marque automobile aux nombreux qualificatifs. Doyenne de l'Automobile, sportive, ingénieuse... Ses automobiles sont aussi réputées pour leur confort et...

Le Top du Mois : 6 histoires insolites des 24h du Mans

Vous êtes peut-être habitués à retrouver des articles longs et très fouillés sur News d'Anciennes. Mais puisque c'est le week-end et que c'est la...

Jean Alesi et René Arnoux dans des Ferrari 312, on fait un point sur les engagés du Grand Prix de Monaco Historique 2021

À deux mois du Grand Prix de Monaco Historique 2021, et trois ans après la dernière édition, le voile est enfin tombé sur la...

Le week-end dernier, avait lieu sur le circuit de Cadours la rétrospective Raymond Sommer. La manifestation était dédiée au pilote décédé sur le circuit le 10 septembre 1950. Un beau rassemblement de sportives donc, avec des autos pour tous les goûts !

L’événement accueille durant deux jours les pilotes de diverses catégories (motos, voitures de tourisme, sportives et Formule). Ces derniers peuvent s’affronter sous la conduite du pace-car durant des durées avoisinant les quinze minutes par plateau.

Les deux matinées de la manifestation sont consacrées aux vérifications techniques. Celles-ci se déroulent dans la grande halle du village. C’est l’occasion rêvée pour le public d’admirer les bolides qui s’affronteront l’après-midi sur le circuit. Parmi ces beaux véhicules, quelques Mini, une Caterham, une Lancia Beta Monte-Carlo, une Ford GT40, des AC Cobra ainsi qu’une magnifique et très mignonne Alpine A108 cabriolet.




Enfin, l’après-midi, après le briefing des pilotes, les choses sérieuses pouvaient commencer sur le circuit de Cadours. Les motards ouvraient le bal. Venaient ensuite les monoplaces et autres barquettes.

Ensuite venaient le tour des autres catégories de s’élancer (tourisme, sportives…). A ce petit jeu, la Lancia Stratos et les AC Cobra firent parler la poudre. Les autres ne déméritaient pas pour autant, chacun allant à son rythme selon ses capacités.

Entre les différentes démonstrations, le public pouvait à nouveau admirer les différents bolides. Certains véhicules n’étaient d’ailleurs qu’en exposition. C’était le cas par exemple de la GT40 et de la Citroën Visa Chrono. Dommage on aurait aimé les voir rouler…

Une nouvelle fois, cette rétrospective Raymond Sommer fut un bien bel événement. Mon seul petit regret aura été un nombre de voitures exposées un peu en baisse par rapports aux années précédentes. Quant aux différents plateaux, ils étaient à nouveau bien fournis et ont même tendance à se renouveler tous les ans. Si certains habitués étaient de retours, d’autres couraient sur le circuit pour la première fois. Ce qui s’annonce prometteur pour les années futures…


Retour à la rétrospective Raymond Sommer à Cadours

Sur le même thème

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Alfa Romeo Giulietta, une légende construite par ajouts

Giulia par ici, Giulia par là. On oublierait presque qu'avant elle, l'idée qui a fait le succès de la Série 105 avait été introduite...

Au volant d’une Panhard PL 17, l’addition gagnante !

Panhard et Levassor c'est une marque automobile aux nombreux qualificatifs. Doyenne de l'Automobile, sportive, ingénieuse... Ses automobiles sont aussi réputées pour leur confort et...

Jean Alesi et René Arnoux dans des Ferrari 312, on fait un point sur les engagés du Grand Prix de Monaco Historique 2021

À deux mois du Grand Prix de Monaco Historique 2021, et trois ans après la dernière édition, le voile est enfin tombé sur la...

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...