Modèles à la Une : Les gloires du Rallye : Lancia Stratos HF

P1060421_resultatLa Lancia Stratos est une sportive, produite en 1973, un peu particulière. En effet si à l’origine la voiture est présentée en version « civile », elle est à la base développée pour la compétition à la différence de ses concurrentes de l’époque. C’est ce qui lui permit de gagner face aux autres modèles, qui, à l’époque, étaient de simples adaptations de versions initialement prévues pour l’usage routier de la grande série.

On a ici un coupé 3 portes ; châssis monocoque acier et carrosserie composite ; propulsion à 5 rapports. Moteur V6 2418cc en position centrale AR ; 190ch et 230 Nm de couple à 4000 tr/min !

Un seul autre constructeur développera une voiture de cette façon et le pari sera une fois de plus rempli, il s’agit de FORD avec sa RS200 de Gr B. Mais nous auront l’occasion de voir ça dans un prochain article.

800px-lancia_stratos_hf_01La Stratos, véritable voiture de sport fut produite à un peu moins de 500 exemplaires et commercialisée afin de pouvoir être homologuée en championnat du monde des rallyes (réglementation Gr4).

La version de base est en réalité similaire au modèle de course : châssis monocoque, carrosserie en fibre de verre et moteur V6 Ferrari, dérivé de la Dino. Seul l’habitacle et la puissance varie entre la version de route et les versions compétition (190ch d’origine et jusqu’à 480ch en version turbocompressé pour la catégorie Gr5 !!!)

p1040528_resultatDe part sa conception pour le sport automobile, la Stratos a été grandement avantagée par rapport aux concurrentes de l’époque : faible poids (980 kg), répartition des masses idéales (moteur en position centrale arrière), centre de gravité très bas… Avec ces caractéristiques, c’est non sans surprise que la Stratos remporta de nombreux titres.

Elle a remporté trois titres consécutifs (classement constructeur) du championnat du monde des Rallyes, en 1974, 1975 et 1976, et trois autres titres consécutifs en championnat d’Europe des Rallyes, en 1976, 1977 et 1978 (dont deux avec le français Bernard Darniche).

pinto_bernacchini_lancia_stratos_alitalia_sanremo76Elle a également remporté le titre du Championnat d’Italie des Rallyes (quatre fois d’affilée, de 1976 à 1979), ainsi que celui de France (en 1976 et 1978) et d’Espagne (en 1979 et 1981).

Malgré cet impressionnant palmarès, la Stratos fut remplacée par la FIAT 131 Abarth en 1976 pour des raisons commerciales. Cela ne l’a pas empêché de rester une voiture très compétitive aux mains d’écuries privées.

p10600022Croiser une Stratos, que ce soit la version rallye ou Stradale (route) est toujours un moment impressionnant, tant par le gabarit de la bête que par la sonorité du V6 ! Cependant, en conduire une tous les jours n’est pas forcément la meilleure chose qui peut vous arriver : absence total de confort, habitacle bruyant, chaleur dégagée par le moteur et manque d’isolation par temps froid ou humide… Mais cela reste un moment de pur bonheur !

Crédits photo : News d’Anciennes / Tony Harrison

 

Vous aimez ? Partagez !

thomartini
Rédacteur-Essayer à News d'Anciennes

Thomas est le premier à rejoindre Benjamin dans l’aventure News d’Anciennes, dès 2013.

Amateur d’autos sportives, il sait aussi jouer le copilote en Simca ou bricoler un proto qui ressemble à une 4L.