Rétromobile 2020, le tour des clubs

Rétromobile 2020, le tour des clubs

Bien avant que les constructeurs ne fassent revivre leur patrimoine, ce sont les clubs qui en étaient les gardiens. Après 45 ans, ils font aujourd’hui partis des meubles de Rétromobile mais ils continuent encore à nous surprendre !


Rétromobile 2020, le tour des clubs

Deutsche Qualität

Une fois n’est pas coutume, c’est par les clubs des constructeurs allemands que nous allons commencer. Cette année, ces derniers ont mis la barre très haut avec une présentation très soignée. Parmi les immanquables, il fallait aller du côté de BMW avec une superbe 3.0 CSL de 1976. Pour admirer la mécanique développant 300 ch, pas besoin de lever le capot, celui-ci laissait voir sont moteur, ou plutôt le monstre de 3,2 litres à travers un plexiglas.

Toujours du côté des sportives d’outre-Rhin, la marque étoilée, exposait une 220 SE de 1963. Une automobile à l’affiche de l’édition 2020 du Rallye de Monte Carlo Historique (retrouvez les différentes étapes ici) qui se terminait à la veille de ce 45ème Rétromobile.

La star des clubs, c’était elle : la Mercedes 300 SL. Trônant illuminées et portes déployées sur son podium. On ne savait plus trop si l’on était sur le stand du constructeur (absent du salon), d’un riche revendeur ou du Club Mercedes-Benz France.

Le prestige à la Française

Retour du côté des françaises avec l’anniversaire de la Citroën SM. La “Super DS” dessinée par Robert Opron célèbre cette année son demi-siècle d’existence. Pour l’occasion, le SM Club de France présentait le premier exemplaire de série sorti des Quais Javel. A ses côtés, on retrouvait une version préparée pour la course ayant participé aux 24h de Spa Francorchamps en 1974. Emmenée par Guy Ligier et pilotée par Guy Chasseuil et François Migault, elle atteindra la 4ème place en course mais un éclatement de pneu la contraindra à l’abandon après 15h de course. Les autres clubs de la marque aux chevrons sont à retrouver sur le stand du constructeur en cliquant ici.

La France a compté plus d’une centaine de constructeurs. Parmi les marques disparues, quelques unes étaient représentées au sein des clubs à Rétromobile. Ces derniers exposaient d’élégantes et luxueuses carrosseries aux noms prestigieux : Bugatti, Delahaye, Delage, Hotchkiss… Chaque automobile raconte une histoire bien particulière, comme ce cabriolet Salmson S4D de 1936, sauvé des arbres poussant à travers son plancher et intégralement restauré.

Un peu plus loin, la Matra MS 120 pilotée par Jean-Pierre Beltoise en 1970 (classé 9ème au championnat du monde Formule 1 la même année) était exposée par l’Automobile Club Association qui propose des billets à tarif réduit pour le Grand Prix de France F1 du 28 Juin prochain (plus d’infos en cliquant ici).

Un incontournable

Cette édition 2020 de Rétromobile apportait son lot de surprises et de perles aussi du côté des clubs. Que vous cherchiez une pièce spécifique pour votre ancienne, découvrir de belles autos ou échanger de belles histoires en anciennes, les clubs sont une étape à ne pas manquer lors de votre visite du salon. La suite de la visite se fait en cliquant ici.


Vincent on Facebook
Vincent
Rédacteur à News d'Anciennes
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes.
Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 .
Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.