Rallye d’Aumale 2019, Des Autos, Des Chevaux, Des Châteaux !

Rallye d’Aumale 2019, Des Autos, Des Chevaux, Des Châteaux !
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

APAL Muschang, 4L ascendant rareté !

On connaît la Renault 3, la Renault 4, la JP4, et la Rodéo. Mais si on veut compléter la famille il faut chercher du...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Pour son cinquième anniversaire, le Rallye d’Aumale 2019 a encore été fabuleux, fidèle à sa réputation ! Le plateau qui réunissait 200 voitures n’a pas dérogé à sa légende. Avec de très belles anciennes, mais aussi des supercars plus récentes.

Comme les autres années, ces autos avaient élu domicile sur le magnifique site du Polo Club d’Apremont après une journée du samedi passée entre le circuit et de belles routes. On en parle ici. La journée du dimanche fut riche en événements sur un tracé visitant de jolis coins par les routes de l’Oise.

Le polo sort le grand jeu !

C’était donc la cinquième fois que le Rallye d’Aumale donnait rendez-vous dans ce lieu magique qu’est le Polo Club d’Apremont. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un rallye de navigation, pour la bonne cause. On suit un roadbook avec des points de passages obligés. Bien sûr la notion de vitesse est totalement absente, certains tronçons sont même chronométrés, donc si vous allez trop vite, gare à la pénalité !

Dès 7 heure les concurrents arrivent, et là commence le feu d’artifice des belles autos ! Les organisateurs du Rallye d’Aumale 2019 ont réussi mélanger toutes les classes de voitures. On pouvait ainsi retrouver de la populaire comme des 2CV, DS, Coccinelle en passant par des GT moderne. La grosse surprise aura été la venue d’un couple de Mercedes 300 SL avec une coupé et un roadster. Pour la France c’est un couple Facel Vega HK et une splendide Delahaye Sport, qui jouaient la carte de l’élégance. Un bonheur !

La liste des belles autos serait trop longue à énumérer, j’aurais pu également parler de cette magnifique 203 Coupé, de la toujours improbable DeLorean ou de cette rare Jaguar XKSS. Une DeDion Bouton et une 11 Cabriolet étaient les autres avant-guerre présentes ce dimanche. Ces dernières ont vaillamment fini le parcours. Cette édition fut encore un régal pour admirer des belles autos !

Allez hop, en route !

Après le traditionnelle café-croissants, les équipages sont au briefing. C’est notre ami Igor Biétry qui sera le monsieur loyal sur cette journée. Tout le monde est studieux et écoute les consignes et explications. Deux tracés sont offerts. Le découverte, plus simple où on profite de la balade, mais avec un minimum de navigation. Pour les plus chevronnées le parcourt challenge avec checkpoints secrets et autres indices cachés. Les dernières équipes collent leurs numéros et vers 9H30 c’est le départ !

Sur la route du Rallye d’Aumale 2019

Avec mes équipiers du jours, Olivier et Sandrine, on se poste a quelques points de passages pour saisir les autos. La région est magnifique, ce n’est pas les bons spots qui manquent. Certaines nous demandent des renseignements, on en croise même dans l’autre sens. La partie ne sera pas encore facile cette année !

La pause s’impose !

Comme les ans, l’organisation du Rallye d’Aumale 2019 nous avait trouvé un magnifique château pour la pause de mi-parcour. Cette année c’était au magnifique château du Fayel. Cet édifice a pour particularité d’être la réplique du premier château de Versailles, celui de Louis XIII. Le domaine est magique, il permet aux équipages de prendre une petite collation et de faire reposer les mécaniques avant de repartir. Mais là aussi, il y avait des indices à trouver…

Un retour heureux !

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, les équipages remettent leurs boussoles sur le polo. Après parfois deux cents kilomètres, les concurrents sont heureux d’avoir terminé leurs parcours. La route était longue mais les sourires sont sur les figures. Les histoires et anecdotes ne manquent pas, mais place au pique-nique bien mérité après toutes ces émotions ! Le reste de l’après-midi, les autos resteront en exposition pour les visiteurs.

Place aux chevaux !

Pendant que les équipes prennent un peu de repos. C’est au tour des chevaux d’entrer en scène. Sur le terrain je devrais dire, et sur un terrain de polo qui plus est ! Ces matchs sont toujours très prisés par les nombreux visiteurs, près de 6.500 personnes cette année. En plus des rencontres, l’organisation avait invité deux avions historiques, avec un Blériot et Maurane Saulnier tous deux en toile. Un concours d’élégance et un concert était également organisé. Pour ces deux derniers votre serviteur dû déclarer forfait !

Le Rallye d’Aumale 2019, c’est génial !

Pour son cinquième anniversaire, le Rallye d’Aumale 2019 a encore exécuté un sans-faute ! Un plateau de folie, avec des autos sublime ! Le circuit sur les routes de l’Oise était encore magnifique, seul le soleil manquait à l’appel. Des éditions comme ça, on en réclame une pour l’année prochaine !

Merci à Olivier et Sandrine, notre chauffeur de charme, pour ce dimanche !

Rallye d’Aumale 2019, Des Autos, Des Chevaux, Des Châteaux !

Sur le même thème

3 Commentaires

  1. Superbes clichés pour de superbes autos ! Des merveilles, des raretés, des châteaux, même un avion … bon pas identifiée cette italienne verte FLE 851, une Fiat je pense ? Je cite aussi un fourgon Citroën rouge, et j’omets volontairement les autres beautés, ce n’est pas moi qui écris l’article !!! Merci Bertrand.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Bixhope Art, des autos, des couleurs et Bull The Dog

Malgré son nom, c'est bien un artiste français qu'on vous présente aujourd'hui. Et même un jeune artiste car s'il est né en 1968, c'est...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Les anniversaires automobiles de 2021

2021 c'est bientôt. Et il était temps. Dommage pour les Citroën SM et GS, Peugeot 404, pour Alfa Romeo, ou la R5 Turbo. Leur...