Pourquoi trouve-t-on des voitures Françaises avec le Volant à Droite ?

Pourquoi trouve-t-on des voitures Françaises avec le Volant à Droite ?
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Visite chez Méca Rétro Sport 76, l’atelier qui ne passe pas à la télé

Le patron de Méca Rétro Sport 76, en fait beaucoup de passionnés le connaissent. Aurélien est le mécano officiel de Wheeler Dealers France depuis la...

Aujourd’hui on a fait face à une petite incompréhension sur News d’Anciennes. Un volant à droite sur une Hotchkiss Anjou, ça veut dire qu’elle a été construite pour partir en Angleterre ? Et bien pas du tout. Quelques explications !

Celle-ci, Bertrand l’a vue à Mantes, il en parle ici.

Les premières autos : toutes avec un volant à droite

Qu’on soit en Angleterre, en France, en Belgique, au début du XXe siècle, les automobiles ont un volant à droite. On trouve deux raisons principales à cela.
La première c’est que les autos d’alors ont le frein à main à l’extérieur de l’auto. Il faut l’actionner en tirant sur un levier, et on privilégie pour cela la main droite, qui chez la plupart des conducteurs est la “main forte” et permet mieux de se servir de ce levier.

La seconde raison marche surtout dans les contrées où l’on roule à droite. Au moment de croiser une autre auto (cela n’arrive pas… tous les jours) il faut se serrer à droite sur des chemins très étroits. Etre à droite possède l’avantage de pouvoir regarder de plus près le bas côté, on évite alors de glisser dans le fossé !

Évolutions… sauf pour les autos haut de gamme

L’automobile évolue vite… et les habitacles se referment. Plus question de sortir la main pour attraper le levier, on le déplace donc au centre de la voiture. Mais là encore, pour le manier de la main droite, il faut de la force. Alors le poste de conduite est également déplacé.

Sauf que sur les autos haut de gamme, même en France, le volant va rester à droite. Toutes les marques généralistes ou presque opèrent le changement. Chez Renault par exemple c’est au Salon de 1932 que toutes les autos sont en conduite à gauche. Pourtant il est encore possible de demander un volant à droite, sans surcoût !

Les marques de luxe françaises vont cependant garder le volant à droite. Ces marques ce sont Bugatti (comme la Type 57 qu’on avait essayé dans cet article), Delage, Delahaye, Hotchkiss, on en passe et des meilleurs puisqu’à l’époque la France produit beaucoup de ces belles autos ! Sur les sportives, la logique est que la plupart des circuits tournant à droite, le poids est mieux réparti.

Mais sur les autres autos, le facteur principal, c’est le chauffeur. Ces autos luxueuses sont souvent conduites par un employé de la riche famille qui possède l’auto. Quand celui-ci gare l’auto (en serrant le frein à main avec la main gauche pour le coup), il est plus proche de la porte arrière droite, la première qu’il doit ouvrir. C’est là où se trouve Madame, qui n’a pas besoin de marcher sur la route pour atteindre le trottoir !
Autre avantage, le chauffeur étant à droite, il ne bouche pas la vue de Monsieur, installé à l’arrière gauche !

Les voitures française avec volant à droite resteront donc monnaie courante… jusqu’à la disparition de ces marques. En effet l’après guerre sonnera le glas de la plupart. Les plus vaillant tiendront 15 ans. Les quatre constructeurs français d’alors, Peugeot, Citroën, Simca et Renault ne proposent plus d’origine et pour le marché français, que des voitures avec poste de conduite à gauche.

Pourquoi trouve-t-on des voitures Françaises avec le Volant à Droite ?

Sur le même thème

6 Commentaires

  1. Bizarrement, on ne parle jamais de la pognée de portière droite avec sa clef de fermeture montée sur toutes les Tractions dont le volant est à gauche et qui obligeait leur conducteur à se glisser au volant depuis ce côté là quand il reprenait son auto !

    • J’ai une Hudson Terraplane américaine de 1937 qui a le même système. Il s’agissait d’obliger le conducteur à sortir de la voiture en côté trottoir et d’améliorer ainsi la sécurité routière. Ma Terraplane a aussi des poignées de porte qui pivotent librement, comme avec un Traction.

    • Bonjour,
      A priori, pour ce qui concerne les Tractions (et d’autres comme les C4 toujours chez Citroën) et après en avoir parlé avec des anciens de chez Citroën, la raison est la sécurité.
      En effet, sur une Traction, on peut très facilement “glisser” de la place droite à la gauche depuis l’intérieur et le fait de fermer à clé prend du temps à un époque ou les éclairages des véhicules n’étaient pas ce qu’ils sont aujourd’hui. Et donc, d’un point de la sécurité, en pleine nuit, il valait alors mieux fermer à clé sa voiture depuis le côté droit de la route que du côté gauche.
      Alain

  2. Très bon article ! Merci pour ces précisions. Juste un petit oublie, après guerre les “grands” constructeurs français ne sont pas 4 mais 5 : Citroën, Peugeot, Renault, Simca et Panhard.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...