Portes Ouvertes de la Belle Carrosserie, ultime sortie dominicale avant le confinement

Portes Ouvertes de la Belle Carrosserie, ultime sortie dominicale avant le confinement
Marc
Passionné d'autos sportives et de photos. Ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie. Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Du Sport et des Panhard pour la vente d’Automne 2020 d’Aguttes

Avec le report d'Epoqu'Auto puis le confinement, nombre de ventes qui se tiennent habituellement en Novembre se retrouve à la mi-décembre. Ainsi la vente...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Samedi dernier, plutôt que d’aller me mêler aux affluences des grands magasins, j’ai rendu visite à l’ami Stéphane, qui avait programmé ce week-end, pour ses portes ouvertes. Calme assez significatif à cause des événements, et pourtant la visite ne manquait pas d’intérêt. Nous étions déjà passés, à “La Belle Carrosserie”, en Avril 2017.

En route, avec la Renault R8 tout juste repassée au contrôle technique, et qui s’en sort avec seulement deux bénignes observations. Mon p’tit sac à dos, aura encore attentionné quelques gens pressés, notamment sur la portion de voie express à 110, Nantes/Cholet. Bref, me voilà au Pallet (44), stationné dans cette bourgade tranquille, juste devant le garage de Stéphane, où quelques bonnes surprises, sont à espérer.

On applique les règles, s.v.p

On se salue dans les règles préconisées par le gouvernement…puis avec le patron carrossier, on revient sur l’extérieur et notamment autour de cette Renault 4L, qui revient de son deuxième 4L Trophy, sans trop d’encombre. Une belle performance pour ce n°868 qui, déjà, retrouve l’arrivée, au beau milieu du classement des 1200 participants, même si l’équipage aura effectué, seulement 21 kms de plus, que le vainqueur 2020. 

Dans son jus du retour, on aurait pu s’attendre à un intérieur et un moteur beaucoup plus ensablé. 

Dans l’antre de La Belle Carrosserie

Lorsqu’on annonce une telle enseigne, on s’attend évidemment à découvrir des véhicules sans reproche. Stéphane, nous a concocté, visiblement, une thématique intéressante. Alors suivez le guide.

C’est tout d’abord, une très belle lionne d’entre deux guerres, qui attire l’attention, une 301 D limousine/familiale de 1934. Superbe à tous points de vue, la belle n’est pas si courante dans cette version, et encore moins dans cette présentation. On s’attarde autour de cette Peugeot. Intérieur, extérieur, même capot ouvert, c’est magnifique.

Deux anglaises de choix

Deux jolis spécimens d’anglaise, dans des robes ravissantes sont présents. On commence par ce coupé MGB de 1973, qui nous annonce le printemps avec sa présentation, jaune canari. Une gueule sympathique, cette britannique, avec ses jantes “minilite” et son arrière, si caractéristique.

On est attiré rapidement sur le fond de l’atelier, où Stéphane a mis en valeur, une de ces anciennes restaurations (carrosserie uniquement). Après trois ans de remontage, l’heureux propriétaire du MGA revient faire contempler sa belle. Le contraste est saisissant, robe noire sur fond blanc, ça claque. Côté moteur, le chrome s’associe à merveille. Le cabriolet MGA de 1962, va pouvoir reprendre la route prochainement, mais il faut attendre quelques pièces importantes du tableau de bord, compte- tours et un témoin, partis en réparations.

La Belle Carrosserie ne renie pas son enseigne

Celle-ci, on ne peut pas la rater, c’est plein cadre dans l’atelier, cette Citroën 2cv 4, reconditionnée en modèle France 3. Son propriétaire n’est autre que Stéphane, notre patron carrossier du jour. C’est la plus jeune de l’expo, puisqu’elle est de 1977. Sa présentation est top avec cette harmonie, déco et intérieur France3. Lors du dernier Rallye des Givrés, la belle deuche put subir son test d’étanchéité, face à la tempête « Ciara ».

On a aperçu des deux roues !

Étant donné votre bonne observation, vous n’êtes pas sans avoir aperçu des parties de cyclos. Rien ne manque, ici, même si l’espace est réduit. Heureuse surprise, ce Derny en version Tandem, vu dernièrement au dernier Salon Historic Auto, ainsi qu’au dernier Rallye des givrés. Ce superbe engin datant de 1949 retrouve, pour ce week-end, son atelier de finition. Un engin qui, suite à plusieurs sorties sportives, est dans un état éblouissant de présentation.

Déjà vu, en 2017, mais toujours en grande forme, ce cyclo Mobylette AV 44, et son accessoire original, le tablier protecteur. On peut juger de son état de conservation. Impeccable

Voilà pour la visite des lieux

Stéphane nous aura montré son savoir faire. Il a toujours besoin de travailler sur des récentes carrosseries pour pouvoir équilibrer ses comptes. Le phénomène s’estompe au fil du temps, en faveur des restaurations. Ses compétences portent donc ses fruits, et c’est tant mieux. Hier c’était une Renault R5 Alpine, demain, c’est l’arrivée d’une Fiat 500 et d’autres projets fleurissent…

Constatons que notre belle région est plutôt bien lotie en très anciennes. Le panel des Peugeot s’étoffe, visiblement, au fil du temps, avec de très rares modèles. En témoigne cette 301D 1934 que je découvre aujourd’hui, et je pense également à ces trois autres lionnes, rencontrées au dernier Historic Auto Nantes,  la 148 S de 1913, la 402 Eclipse et le coupé/ cabriolet 402 Darl’Mat. En ces moments compliqués, voilà de quoi être fier de tous ces passionnés attentionnés, pros où pas, auprès de nos préférées.

Plus d’infos sur son site.

Portes Ouvertes de la Belle Carrosserie, ultime sortie dominicale avant le confinement

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

[Histoire de Moteurs] LE Bialbero Alfa Romeo

Certaines marques ont été symbolisées pendant des années par un moteur, utilisé sur une grosse partie de leur gamme. On vous a déjà parlé...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Volvo Amazon 122S d’Alain

Il y a quelques temps on a pris le volant d'une Volvo Amazon Break, c'est par ici. Cette fois c'est Alain qui nous présente...

Du Sport et des Panhard pour la vente d’Automne 2020 d’Aguttes

Avec le report d'Epoqu'Auto puis le confinement, nombre de ventes qui se tiennent habituellement en Novembre se retrouve à la mi-décembre. Ainsi la vente...

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...