Pôle Collection de septembre 2020 : une rentrée sur les chapeaux de roues !

Pôle Collection de septembre 2020 : une rentrée sur les chapeaux de roues !
Pôle Collection de septembre 2020 : une rentrée sur les chapeaux de roues !
Morganhttp://webmaster.simca.free.fr/
Passionné par les anciennes, mais surtout par les Simca, Morgan est également bon photographe et sait prendre sa plume à l'occasion. Il a rejoint l'équipe au printemps 2019. Il gère également le site http://webmaster.simca.free.fr/

À la une sur News d'Anciennes

Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano

La vente de la collection Trigano devait être une des ventes phares du printemps. Repoussée à ce dimanche 13 Septembre elle a...

Une Dauphine Gordini au Tour Auto 2020, une épreuve magique sans se ruiner !

Premiers à s'élancer en régularité, voire premiers tout court, François, Vincent, Yves et l’autre (Roger) se sont fait remarqué au volant de...

La Pommeraye Classic, Une neuvième édition de leur Montée Historique

Voilà bien longtemps que je n’avais pas fréquenté les abords d’une Course de Côte. Aujourd’hui, je retrouvais la magnifique région d’Anjou, avec...

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Le masque était de rigueur dimanche dernier au Pôle Collection de Vertou, mais cela n’a pas arrêté les 1500 visiteurs qui étaient venus admirer les… 450 voitures exposées !

Temps estival et période de rentrée, un cocktail détonnant qui allait amener les foules à Vertou. Résultat, malgré les trois parkings s’offrant désormais à elle (anciennes, prestiges et sportives), la manifestation à l’organisation toujours impeccable a affiché complet !

Du côté des européennes

Les françaises :

Le parking est bien rempli et recèle de trésors en tous genres, les françaises sont présentes en nombres, Renault, Citroën et Peugeot en tête avec les classiques Dauphine, R8, DS, 204 et 404 cabriolets, mais aussi les 205 Rallye et 309 GTi 8s, ensuite un beau duo de Clio 16S et Williams.

On note aussi la présence de quelques Simca dont deux 1000 Rallye 3, d’une 1000 Rallye 2 kit Simca Racing Team 1977 et d’une Matra Murena 2.2 l.

Petite pépite, une 205 Roland Garros 3 portes de 1990 dans un magnifique état de présentation d’origine. Basée sur la 205 XS, la version Roland Garros dispose du train avant de la 205 GTi 1.6l et d’un moteur TU3S 1360 cm³ à carburateur double corps, développant 85 ch. Son équipement spécifique réside dans sa couleur Vert Roland Garros, ses jantes alu (optionnelles sur la 205 XT, XS et GT) et son intérieur cuir blanc / tissu combiné à un toit ouvrant panoramique.

Les Alpine sont elles aussi bien représentées avec notamment une belle A110 1300 de 1976 et une A310 4 cylindres.

Les allemandes :

Les allemandes toujours présentes en nombre au Pôle Collection avec les VW et les Porsche. Ici aussi on trouvait de belles autos avec une VW Type 3 Squareback de 1972 avec son moteur implanté sous le plancher du coffre ou bien encore une Porsche 968 cabriolet de 1994, dernière représentante des sportives Porsche 4 cylindres à moteur avant.

Chez Mercedes-Benz on trouvait la R107 ultime, une magnifique 560 SL en parfait état avec son V8 5,6l, destinée très largement à l’exportation aux USA, ainsi qu’au Canada, Australie ou Japon.

Ensuite on note la présente d’une magnifique Porsche 356 Pre A 1500 Super cabriolet. Produite entre 1953 et 1955, cette version à moteur 1488 cm³ de 70 ch se trouve dans un état absolument parfait avec sa teinte vert foncé et son intérieur beige et bordeaux : admirez.

Une Ford Cologne s’était aussi invité à la fête, à savoir une Taunus 20 M TS coupé de 1965 avec son petit V6 de 2.0l.

Les BMW étaient notamment représentées par une 2000 CS de 1970 qui, toutes fenêtres ouvertes, nous laissait admirer son magistral pli Hofmeister.

Encore quelques raretés chez les youngtimers avec une Golf Rallye de 1990 : produite durant un an et demi seulement, de mi 1989 à début 1991, à 5000 exemplaires pour valider l’homologation en groupe A. Extérieurement bodybuildée avec des ailes élargies et des phares de Jetta, équipée d’un intérieur spécifique, elle embarque un moteur de 160 ch grâce à un compresseur et reçoit une transmission intégrale.

Jugée assez lourde, elle sera remplacée par la Golf G60 (dont on a pu voir un exemplaire ce week-end) qui sera dotée du même moteur mais sans la transmission intégrale et avec une apparence proche des Golf GTi classiques de cette génération.

Enfin on est tombé sur cette superbe BMW E30 … en version Hartge H26 de 1987 ! Sur base de 325i, la H26 du préparateur allemand présentée ici voit son 6 cylindres en ligne 2.5l développer 190 ch (comme le modèle “phase 1” sur base de 323i), une puissance obtenue grâce à un arbre à cames affûté, un collecteur plus efficace et une reprogrammation de l’injection. À comparer aux 195 ch des M3 catalysées, c’est plutôt correct !

Présentée ici avec ses décorations latérales et ses jantes spécifiques, ce modèle dispose d’un magnifique intérieur cuir bi-ton contrasté avec la teinte extérieure. S’agissant d’une transformation artisanale sur base d’un modèle de série, les chiffres de production sont introuvables, mais on se limitera à dire que c’est rare… très rare même !

Les anglaises :

Bien présentes comme à l’accoutumé, les anglaises offraient de beaux modèles, avec quelques alignements comme celui des Lotus Elise. On pouvait aussi admirer une belle MG B 1964, un des premiers modèles dits “pull-handdle” à cause de ces poignées de portes spécifiques, avec sa peinture bleu ciel “Iris Blue” et ses jantes en tôle avec pneus à flancs blanc.

On note aussi la présence de plusieurs Austin Healey, d’une Jaguar XJC, d’une Morgan Aero 8 et d’une belle et rare Moris Minor Convertible Série 2 de 1955 en version conduite à gauche.

Une Rover 216 GTi 16 V avait aussi fait le déplacement. Cette petite bombinette des années 1990, de l’ère Honda de la marque au drakkar, est dotée d’un 4 cylindres 1590 cm³ de 130 ch fourni par Honda. Avec ses vitrages arrières caractéristiques dans cette version 3 portes, c’est aujourd’hui devenue une auto extrêmement rare… en bon état.

Les italiennes :

Les designers étaient à l’honneur chez les italiennes, une Fiat 124 Spider Europa de 1985 et une Lancia Beta HPE 1600 datant d’après le restylage de 1981, toutes deux dessinées par Pininfarina, donnaient le change face à une Fiat X1/9 de 1976 et une Alfa Roméo GTV 1750 de 1970 signées Bertone.

Un bel hybride italo-américain avait aussi fait le déplacement : une De Tomaso Pantera de 1971, parmi les premiers modèles donc, avec ses pare-chocs chromés. Motorisée par un V8 Ford 351 Cleveland (5,8l), cette berlinette dessinée par Tom Tjaarda pour le compte de Ghia dispose d’un moteur central arrière et promet 310 ch pour 1330 kg. Pour l’anecdote, Elvis Presley en a possédé une de la même couleur que celle présentée ici.

Les américaines :

Là encore un très beau plateau au Pôle Collection. On trouvait entre autre la star du jour : une Dodge Charger RT 1969 “General Lee” tout droit sortie de la série TV “Shérif, fais-moi peur” (The Dukes of Hazzard en anglais dans le texte), secondée par une Dodge Charger RT 1968. Les traditionnelles Ford Mustang et Chevrolet Corvette était aussi de la partie, avec deux duo côté Chevrolet : Corvette C1 1959 et 1962 et Corvette C3 Stingray 1968.

Moins courantes, une Ford Thunderbird Coupé 1966 en version 428 ci qui laissait apparaître sa très originale colonne de direction amovible pour faciliter l’accès à bord, un immense Ford F-150 Custom Super Cab “long box” de 1979 ou bien encore une Chevrolet Master Deluxe de 1936. Enfin, on notait aussi la présence d’une imposante mais non moins élancée Cadillac Coupe DeVille de 1960.

Présence aussi d’une incroyable Ford Country Sedan de 1957, en version 6 places. Ce break de plus de 5,15m de long et équipé d’un moteur V8 312 ci (5,1 l) de 245 ch et d’une boîte de vitesses manuelle à 3 rapports, il affiche un volume intérieur à faire pâlir plus d’une camionnette. Très chic avec sa peinture bicolore et ses pneus à flancs blanc, voilà un break qui sait allier l’utilitaire à l’agréable !

Enfin, c’est au fond du troisième parking que l’on a trouvé la voiture de série la plus badass du plateau, une Dodge Challenger 1970, en version 340 ci (5,6 l). Dotée d’un carburateur quadruple corps, cette version de base de la Challenger en terme de finition (mais pas de mécanique) sort la puissance respectable de 275 ch et 460 nm de couple. Cette voiture est devenue culte grâce au film “Vanishing Point” (Point Limite Zéro) qui reste un road movie de référence. Malgré qu’elle ne soit pas une version RT beige comme dans le film, celle-ci est très typée seventies avec sa teinte violet métallisé “Plum Crazy”.

Voilà, c’est terminé pour cette édition de rentrée du Pôle Collection, une édition en forme de marathon avec une exposition devenue immense et presque impossible à visionner entièrement en une matinée. On prend bonne note pour la prochaine, le 11 octobre !

Pôle Collection de septembre 2020 : une rentrée sur les chapeaux de roues !

Sur le même thème

3 COMMENTS

  1. Oui c’était magnifique, et oui l’organisation et l’accueil sont toujours impeccables. Mais la prochaine fois c’est le 11 octobre (dimanche), pas le 10 (samedi) ! C’est le 2e dimanche du mois en principe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Mon Tour Auto 2020 par Benjamin

Le Tour Auto 2020 s'est terminé il y a deux semaines. Je vous avoue que ce n'est pour autant que j'ai fini...

Mon Tour Auto 2020 par Vincent

Deux semaines après la fin de ce Tour Auto 2020, la tête est encore pleine d'images et de souvenirs. Je vous propose...

Mon Tour Auto 2020 par Fabien

Le Tour Auto 2020, c'est fini... depuis deux semaines. Vous avez pu le suivre au jour le jour sur notre site (tout...

Sport et Collection 2020, une 26e forcément particulière

C'était l'un des événements phares du week-end, surtout quand on aime les belles sportives... ou les autos de course. Ce Sport et...