On a testé pour vous : la Peugeot 204 Coupé

On a testé pour vous : la Peugeot 204 Coupé
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

APAL Muschang, 4L ascendant rareté !

On connaît la Renault 3, la Renault 4, la JP4, et la Rodéo. Mais si on veut compléter la famille il faut chercher du...

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Vous l’avez peut-être déjà vue sur le site, cette Peugeot 204 Coupé, a déjà fait la Traversée de Paris. Une occasion sympathique de conduire ce petit coupé, il est vrai résidant permanent de la capitale. Mais après vous avoir parlé de l’événement, on vous parle ici de la voiture elle-même.

La Peugeot 204 Coupé que vous allez voir dans cet article a été louée via le site Roadstr, d’ailleurs nous avons aussi testé le site à cette occasion. C’était une première pour nous, tant pour une 204 que pour sa version coupé !

Petite histoire de la Peugeot 204

La Peugeot 204 est apparue en 1965 dans les concessions Peugeot. Cette voiture était novatrice sur le point de l’architecture, du moins pour la marque au lion. C’était en effet la première fois qu’une Peugeot adoptait la traction.

La voiture était aussi montée avec un moteur transversal à l’avant, freins avants à disques et la version diesel a même été le plus petit moteur diesel produit à l’époque.
Sa carrière montre son succès, elle continua jusqu’en 1976, alors même que la 304, reprenant les mêmes bases, était apparue en 1969. On en produira 1.604.296 exemplaires dans des versions Berline, Break, Coupé, Cabriolet et Fourgonnette.

La conduite d’une Peugeot 204 Coupé : facile

La voiture que l’on a conduit est donc un modèle coupé de 1968, originaire de Paris. Son propriétaire actuel a pour ainsi dire toujours roulé en ancienne, Mercedes 380 SL, Alfa Romeo GT Junior 1600, Volvo Amazon break avec laquelle il écume les bourses allemandes. D’une famille allemande fan de BMW, il se tourne finalement vers une 3.0 CS avant une 2000 Touring. Finalement il tombe amoureux de cette Peugeot 204 Coupé, plus petite que les précédentes. Et pour compléter le garage, un break gris perle de la même année.

Cette voiture est bien entretenue, même si la circulation parisienne a laissé quelques traces, qu’il faut bien chercher. Niveau mécanique aucun souci n’est annoncé. Pour l’intérieur, il est en très bon état et plutôt bien fini. L’équipement n’est pas très riche mais on ne se trouve pas dans un haut de gamme. Par contre, la planche de bord est largement ouverte et à ce niveau là ce n’est même plus du vide poche, c’est bien au dessus !
On rentre dedans et on démarre. Si les derniers essais étaient au volant de MG A, Austin-Healey 3000 et Lancia Montécarlo, cet essai change un peu !

La voiture n’est pas sportive, son moteur développe 53ch, mais sa petite taille et du coup son petit poids de 880 kg compense largement.
La Peugeot 204 Coupé est agile et la direction est facile à apprécier, on va où on veut. Le maniement de la boîte demande un petit temps d’adaptation. On est en effet sur un maniement au volant et ça ne s’improvise pas. Il faut quelques kilomètres pour bien repérer les emplacements de tel ou tel rapport. Surtout quand on ne sait pas bien si le rapport est correctement engagé ou pas. Après ce temps d’adaptation on conduit de façon fluide. Ce maniement a de grands avantages et on se prend au jeu.

Aucune réaction ne parasite le comportement de notre petite 204. Ni la ville, ni le périphérique, ni l’autoroute ne lui font peur.

On se surprend même à la trouver silencieuse. Bon le contexte est amusant : la serrure de coffre ne marche pas bien. Et avec l’aérodynamique fastback, au dessus de 110 km/h, la dépression faite au dessus du coffre l’aspire, et donc, il s’ouvre ! Pour cela il suffit… d’ouvrir les vitres avant ! Il ne fait pas chaud, mais par contre, on remarque le silence : on peut rouler à 110 / 120 km/h sur autoroute sans avoir besoin de hausser le ton. Dans ma Simca, c’est impossible, dans beaucoup de modernes également.

En bref, une bonne petite voiture, à l’aise partout, avec une ligne atypique mais très attachante.

Conduire une Peugeot 204 Coupé

On vous l’a dit, la voiture est disponible sur le site Roadstr à la location.

Sinon vous pourrez trouver des Peugeot 204 à partir de 1800 € pour les Break et 2000 € pour les Berlines. Concernant les coupés, leur faible diffusion (production de 1966 à 1970) fait augmenter les prix : comptez environ 4000 €.

Note globale :

4 etoiles

Avantages

Inconvénients

– Voiture atypique Le coffre qui s’ouvre à 110 km/h –
– Budget très raisonnable Un moteur qui mériterait plus de peps –
– Ligne très sympa
– Prise en main facile
Rareté 1 étoile
Prix 2.000 € à 4.000 €

 

On a testé pour vous : la Peugeot 204 Coupé
Article précédent4e Reims Retro Pièces
Article suivantVisite du Garage MCC

Sur le même thème

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Hubert Haberbusch reçoit le Prix de la Culture de la FIVA

Le carrossier Strasbourgeois accumule les récompenses. Cette fois c'est la Fédération Internationale des Véhicules Anciens qui honore Hubert Haberbusch en lui décernant le Prix...

APAL Muschang, 4L ascendant rareté !

On connaît la Renault 3, la Renault 4, la JP4, et la Rodéo. Mais si on veut compléter la famille il faut chercher du...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...