Les 500 et les Minis à l’honneur du Motors and Café de Toulouse Sesquières

Les 500 et les Minis à l'honneur du Motors and Café de Toulouse Sesquières
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les 500 et les Minis à l'honneur du Motors and Café de Toulouse Sesquières
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Deuxième article sur le site, je suis allé au Motors and Café, un rendez-vous toulousain. Mais contrairement à la plupart des rassemblements, ce n’est pas tous les mois qu’il se tient mais toutes les semaines !

Le rassemblement automobile Motors and Café fut créé en 2014 à Launaguet. A l’époque, il avait lieu sur le parking du Simply Market. Depuis, suite à des travaux sur son lieu d’origine, il a changé plusieurs fois d’endroit avant de se fixer sur le parking de l’Esmeralda à Toulouse Sesquières il y a quelques mois.

Un lieu qui semble convenir à tout le monde, aussi bien du coté de l’organisation, que des participants mais aussi du public. Cette année, l’événement a lieu tous les dimanches du 13 mars au 23 octobre. Il ne reste donc plus que quelques semaines avant que le Motors and Café ne prenne ses quartiers d’hiver et ne s’accorde un repos bien mérité.

L’édition de dimanche était consacrée aux Fiat 500 et aux Mini. Bien évidemment, les autres véhicules, anciens ou modernes, étaient les bienvenus. Le tout donnait, comme à l’accoutumée un rassemblement très convivial. Il aura une nouvelle fois attiré beaucoup de monde.

Bien que l’édition de dimanche fut une spéciale Mini et Fiat 500, mes coups de cœur furent tout autre. Enfin, mon premier n’est pas si éloigné que cela de la fameuse Fiat puisqu’il en partage la motorisation. Il s’agit d’une Autobianchi Lutece, une belle petite Italienne à laquelle j’ai immédiatement accroché. Mon deuxième coup de cœur fut une belle française des années 1930, la Peugeot 402 Légère. Ce modèle était plus performant et plus léger que la 402 de base.

Une nouvelle fois, l’événement m’aura beaucoup plu. Si je ne pourrais me rendre à la prochaine édition, un spécial Chevrolet Camaro, c’est avec beaucoup de plaisir que j’irais au deux prochaines.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les 500 et les Minis à l'honneur du Motors and Café de Toulouse Sesquières

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...