Goodwood Revival 2018, un Voyage Toujours Aussi Magique

Goodwood Revival 2018, un Voyage Toujours Aussi Magique
Ambroisehttps://www.automotivpress.fr/author/yacco71/
D'habitude à l'oeuvre sur AutomotivPress où il rédige les articles concernant les automobiles anciennes. Spécialiste es Goodwood, il nous y a déjà emmené plus d'une fois !

À la une sur News d'Anciennes

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...

C’est un peu comme Noël pour un enfant : on attend toute l’année que la date arrive, on s’y prépare aussi bien que possible pour en profiter au mieux, ça passe toujours très vite mais au final à chaque fois c’est complètement magique ! Direction Goodwood Revival 2018 pour une nouvelle dose de sport auto et de magie.

Pour rajouter un peu à la magie, le top est de se rendre dans le Sussex en ancienne, ainsi le voyage dans le temps s’opère doucement, au fil des kilomètres durant lesquels, telle une grande procession, le nombre d’anciennes s’intensifie au plus on se rapproche du but. Pour nous c’est à Dieppe que nous avons rejoint les premiers voyageurs dans le temps, à bord de Jaguar, Austin Healey, Alpine et un joli groupe de Facel Vega.

Une fois sur place, le parking spectateurs mériterait à lui seul une journée complète à détailler toutes les pépites qui s’y trouvent : Jaguar Type C ou Type D, on ne compte plus les Mk2 ou Type E, Aston Martin, Ferrari en tous genres, quelques françaises, quelques ancêtres ou avant-guerre et même une rare Perless dont Benjamin nous parlait il y a peu.

Puis dès les barrières franchies, la magie du voyage dans le temps opère, tout et absolument tout est d’époque et les moindres détails sont soignés pour faire de cette expérience quelque chose d’inoubliable et absolument unique ! Goodwood Revival 2018 ce n’est pas que la piste, c’est aussi cette ambiance indescriptible ! La fête foraine, les food-trucks, les grid girls, les paddocks et surtout les spectateurs, l’atmosphère d’époque est magique. Surtout, TOUT LE MONDE joue le jeu. Spectateurs et pilotes ne sont pas déguisés, puisqu’ici c’est la norme. Cela va jusqu’aux mécanos, habillés comme à la grande époque.

Et avouons qu’une simple expo dans cette ambiance serait déjà magnifique, mais si vous rajoutez des courses d’une intensité à couper le souffle avec des autos incroyables, vous comprendrez vite pourquoi Goodwood Revival est un tel succès d’année en année ! Vous n’êtes pas convaincu de l’intensité des courses ? Allez jeter un œil sur la chaine Youtube du GRRC, vous pourrez en juger par vous même. Les autos ont beau être des bijoux dont les prix montent jusqu’à des dizaines de millions d’euros, les pilotes s’en donnent à cœur joie. Quelques autos ont encore subi de gros dégâts sur ce Goodwood Revival 2018…

Si jamais ces quelques images vous donnent envie de tenter la balade jusqu’à Goodwood en Septembre prochain, attention les dates changent, relisez notre guide pratique qui devrait répondre à pas mal de vos questions.

Crédit photos @ Ambroise Brosselin.

Goodwood Revival 2018, un Voyage Toujours Aussi Magique

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....