Des avant-guerre pour le catalogue “The Golden Age of Motoring” de Bonhams

Des avant-guerre pour le catalogue "The Golden Age of Motoring" de Bonhams
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des avant-guerre pour le catalogue "The Golden Age of Motoring" de Bonhams
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Les Anciennes de nos lecteurs, la Venturi 260 Atlantique et Dominique

Cette belle bleue, on peut dire qu'elle est connue. En plus d'être présente sur la toile à de nombreuses reprises, elle s'est aussi installée...

Les Résultats de la vente Osenat de Versailles

Confinement ou pas, la vente Osenat de ce dimanche à Versailles s'est bien tenu. Un beau catalogue, une magnifique expo, de beaux prix, voici...

Rassemblement de l’AVAVA, divine surprise !

C’est avec une petite fraicheur, mais sous un magnifique soleil que l’AVAVA nous a fait une belle surprise en organisant son rasso mensuel de...

Jusque l’an dernier c’est Bonhams qui était sponsor titre du London to Brighton. Si l’événement est désormais sous la bannière de RM Sotheby’s, cela n’empêche pas les anglais de préparer une belle vente d’avant-guerre pour la fin Octobre.

La vente The Golden Age of Motoring

Alors que le London to Brighton était prévu pour le 1er Novembre, Bonhams avait préparé sa vente pour le 30 Octobre. La course est annulée mais les avant-guerre seront bien à l’honneur à New Bond Street.

C’est vraiment une vente particulière qui attend les connaisseurs puisque les lots d’automobilia et les autos et motos sont d’avant 1939… et certaines fois d’avant 1900 !
5 vélos, des dizaines de pièces, mascottes, paniers pique-nique, dessins, affiches livres sont proposés et donc 35 autos.

Les stars de la vente

Dans cette vente on trouve deux autos qui peuvent dépasser le million d’euros sous le marteau. La première est une Rolls Royce 40/50 HP Silver Ghost de 1911. Carrossée par Joseph A Lawton & Co, c’est une auto unique avec une histoire limpide. Elle est estimée entre 1.1 et 1.4 million d’euros.

L’autre n’est pas une auto ! La Fowler 10HP B6 Showman’s est une “locomotive de la route” de 1932 et a été utilisée pour tracter des manèges forains. Un véhicule à part estimé entre 880.000 et 1.3 million d’euros.

Les françaises de la vente

On parle là d’un temps où la France avait un sacré poids dans l’industrie automobile. Ainsi on retrouvera plusieurs autos tricolores.

Forcément on retrouve une Bugatti, ici une Type 40 Grand Sport de 1929. Plutôt authentique et encore belle malgré une restauration ancienne, elle est estimée entre 300 et 360.000 €.

On ne trouve pas de Delahaye mais une Delage. Ici c’est une CO2 4½ litre de 1922. Une auto évoluée pour son temps avec freins sur les quatre roues, une boîte 4, soupapes en tête, elle est également rare. Son estimation la laisse abordable : entre 99 et 130.000 €.

Les trois autres autos sont bien plus anciennes, du temps où la France était même le pays qui produisait le plus d’auto au monde !

Première auto de 1900 : une Darracq Perfecta 2. Ce quadricycle à moteur De Dion Bouton a été redécouverte puis restaurée aux USA. Elle est estimée entre 88 et 130.000 €. La seconde est une Mignonette-Luap, une marque très confidentielle qui mettait également des moteurs De Dion sur ses réalisations. Elle est estimée entre 55 et 61.000 €.

Ensuite on trouve une auto plus jeune… de 1901 ! C’est une Panhard et Levassor Type A2 7HP. Cette auto a la particularité d’être une grosse auto de l’époque et d’être passée par la collection Schlumpf et le musée Mercedes. Elle est estimée entre 250 et 300.000 € !

Du sport au programme !

Ce n’est pas parce qu’on parle d’autos très anciennes qu’elles ne sont pas sportives ou du moins très rapides !

On commence avec la Vauxhall 30-98 OE-Type Velox Tourer de 1924. Une superbe auto avec toutes ses pièces originales. Elle est estimée entre 280 et 330.000 €.
Ensuite on retrouve une Bentley 3 Litres Speed de 1925, elle aussi avec ses pièces d’origine. Elle est estimée entre 280 et 330.000 €.

Les trois suivantes sont des autos des années 30. La plus racée est l’Alta 1½ Litre Supercharged Sports de 1932 est une authentique auto de compétition avec des courses à Brooklands à son crédit. Elle est estimée entre 83 et 100.000 €.

Ensuite une Frazer-Nash BMW 326, fabriquée sous licence en 1938. Restaurée en 2015 c’est certainement l’auto la plus moderne de la vente. Elle est estimée entre 66 et 88.000 €.

Enfin dernière auto, un V12 ! C’est une Lagonda V12 (donc) Sports Salon de 1939. Une grosse auto avec un gros moteur et une estimation située entre 66 et 88.000 € elle aussi.

Tous les autres lots sont à retrouver par ici.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des avant-guerre pour le catalogue "The Golden Age of Motoring" de Bonhams

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Voir ou conduire il faut choisir

Que ce soit en ancienne ou en moderne, bien voir est un élément clé de votre sécurité lorsque vous conduisez. Prenons le temps...

Iso Rivolta Lele, dessin moderne pour clore la lignée

Ce n'est pas parce qu'on est un petit constructeur qu'il ne faut pas se renouveler. À la fin des années 60 le petit artisan...

Rassemblement de l’AVAVA, divine surprise !

C’est avec une petite fraicheur, mais sous un magnifique soleil que l’AVAVA nous a fait une belle surprise en organisant son rasso mensuel de...

Alfa Romeo 2600 Berlina, essai d’une Milanaise oubliée

Il n'y en aurait que 4 ou 5, roulantes en France. Et autant vous dire que je n'ai pas du tout le souvenir d'en...