Cornette de Saint Cyr proposera sa première vente d'automobiles début juillet

Cornette de Saint Cyr proposera sa première vente d’automobiles début juillet

C’est Vendredi prochain, le 3 Juillet, que la maison de vente Parisienne se lancera pour la première fois dans le monde de l’automobile ancienne. Une vente avec un catalogue cohérent, pour une première, de belles autos au programme et des prix bien pensés.


La vente du 3 Juillet

Ce sont 67 lots qui seront proposés avenue Hoche dans le 8e, Vendredi 3 Juillet à 15h. Des lots variés donc, allant de 6000 à 220.000 €. Certaines autos seront visibles à l’exposition publique qui commencera Mercredi.

Petite particularité de cette vente, une garantie mécanique de 3 mois est offerte sur beaucoup de lots. Histoire de prendre le contre-pied d’un argument qui revient souvent contre les ventes aux enchères.

Les stars de la vente

Les gros prix

On va d’abord regarder les prix dépassant les 100.000 €. Car c’est sur ces gros prix qu’une maison de vente aux enchères assoit sa notoriété. Cornette de Saint Cyr proposera 5 autos qui pourraient dépasser cette barre symbolique.

Tout d’abord la plus chère. C’est une Ferrari 512 BBi de 1984. Avec un bon état et un kilmétrage montrant à la fois sa conservation et le fait qu’elle ait quand même roulé (c’est important), elle est estimée entre 185 et 220.000 €.
Ensuite on passe chez Porsche avec une 993 Turbo édition Cartier de 1995 estimée entre 150 et 170.000 €.

On poursuit avec deux Mercedes 190 SL. La grise est une trois place de 1958, la rouge une deux places de 1960 et a été restaurée récemment. Elles partagent leur estimation : entre 85 et 115.000 €.
Enfin dernier gros prix pour une Jaguar Type E, une 4.2 Litres 2+2, comme celle que nous avions essayé, si ce n’est qu’elle sort de restauration. Elle est estimée entre 80 et 110.000 €.

À l’inverse : les petits prix

Preuve qu’on ne met pas tous ses œufs dans le même panier, on retrouvera quelques petits prix dans cette vente. À ce titre la 2CV6 de 1977 a une estimation très limitée, surtout si on regarde les dernières cotes, avec une estimation comprise entre 6 et 10.000 €.

On retrouvera aussi deux Fiat 500 mais de générations différentes. La 500 C Topolino de 1949 est estimée entre 7 et 9000 €, la 500 L de 1970 entre 6 et 8000 €.

Des youngs énervées

De plus en plus visibles dans les ventes aux enchères, les youngs à vocation sportives sont bien présentes dans ce catalogue.

Côté Peugeot ce sont trois 205 qui seront proposées. Tout d’abord avec une Griffe de 1990 estimée entre 26 et 30.000 €. Ensuite avec une GTI 1.6 de 1989 estimée entre 13 et 16.000 € et enfin avec une 1.9 de 1988 estimée entre 18 et 22.000 €.

On complétera avec une Golf GTI de 1979 (est. 15-20.000 €), une Ford Escort RS Turbo de 1990 (est. 20-25.000 €), une BMW M3 de 1985 qui joue dans une autre cour (est. 40-48.000 €), une Clio Williams de 1993 (est. 26-29.000 €) et pour finir une R5 Alpine Copa de 1982 (est. 17-20.000 €).

À suivre

Evidemment on a pas évoqué ici tout le catalogue. Lincoln V12, DS21 Pallas, BMW 635 ou Austin Healey 3000 il est complet. Vous le retrouvez par ici.

En tout cas c’est une vente à suivre car il est loin du tout venant auquel quelques nouveaux venus dans le monde de la collection nous avaient habitués. On reparlera des résultats très vite.


Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.