Carton plein pour la collection de 130 autos vendue à Grenoble

Carton plein pour la collection de 130 autos vendue à Grenoble
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Carton plein pour la collection de 130 autos vendue à Grenoble

À la une sur News d'Anciennes

120 autos, un chiffre fou. Il faut bien dire que toutes n’étaient pas roulantes, loin s’en faut. En tout cas la vente tenue par Grenoble Enchères ce samedi 29 mai a fait un sacré carton.

La vente Grenoble Enchères

Plus de 130 autos, 132 lots au final. Une grosse collection éclectique qui devait attirer du monde, notamment avec des estimations basses.

Et le carton s’est bien vérifié… en même temps que les estimations un peu basses. Le total des estimations haute était de 637.600 €, la vente a clôturé à 1.122.010 € ! Et là dedans il faut noter 3 lots invendus !

Les françaises

La plus grosse estimation de la vente, c’était cette Traction 15/6 de 1949. Estimée entre 25 et 30.000 €, elle fait pourtant partie des autos retirées faute d’enchères. Ce n’était pas des autos dans cet état que venaient chercher les collectionneurs.

Du Alpine A310 et sa livrée “postière”, le résultat est meilleur. Estimée entre 15 et 18.000 € (estimation revue à la hausse), elle part finalement à 20.100 €.
Autre coupé, la Simca Plein Ciel de 1961 dont la restauration était à finir. Son estimation, entre 10 et 12.000 €, est tout juste atteinte avec 10.000 €.

On trouvait aussi une sortie de grange, avec cette Talbot-Lago T15 de 1939. Cette berline avec son intérieur écossais, son moteur 6 cylindres 2.7 litres (refait) et sa boîte Wilson était à finir de restaurer. Estimée entre 15 et 18.000 € elle s’arrête à 14.400 €.

Par contre, pour les autos dont les prix étaient bas, les résultats sont au dessus des estimations. C’est logique.

Ainsi la Peugeot 504 V6 Coupé de 1975, estimée entre 8 et 10.000 €, réalise presque le double à 18.200 € !
La Citroën DSuper 5 de 1971 dépasse elle aussi son estimation (6-8000 €) pour terminer à 9700 €.
La Rosengart LR4-N2 Cabriolet de 1938, restaurée il y a quelques années, termine à 9100 € pour une estimation comprise entre 6 et 8000 €.
Enfin la Panhard Dyna Z1 de 1954, restaurée mais à la peinture imparfaite, estimée entre 3500 et 4500 €, termine à 6400 €.

La vente de Grenoble Enchères comprenait aussi de nombreuses autos donneuses ou des autos en attente de restauration… qui étaient clairement sous-estimées.

Ainsi la Matra 530, bonne base de restauration estimée entre 800 et 1200 termine à 6600 € !
La Salmson G72 Randonnée de 1951, dans son jus d’origine, estimée entre 800 et 1200 € monte jusque 6100 €.
La Simca P60 de 1961 est à restaurer intégralement mais estimée entre 100 et 200 € monte à 430 €.
La Panhard 24CT, incomplète, et véritable donneuse grimpe à 2500 € (est. 500-700 €).

Du côté des étrangères

Les étrangères aussi étaient présentes. En même la collection était vraiment large.

Ainsi on retrouvait une belle Fiat 2300 S Coupé de 1964, grise comme celle qu’on avait essayé. Estimée entre 10 et 12.000 €, très très largement sous-estimée, elle part à 37.700 €.
La Lancia Delta HF 4WD de 1987, pas une Integrale pour une question de millésime, elle était estimée entre 10 et 12.000 € et grimpe à 17.000…

Côté anglaises maintenant, la Sunbeam Alpine Serie 1 de 1960, termine à 14.800 € (est. 8-10.000 €) tandis que la Daimler V8 250 explose son estimation (6-8000 €) avec 18.400 €, malgré une boîte à refaire.

Peu d’américaines mais une originale AMC Pacer de 1976 estimée entre 4 et 5000 €, avec moteur OK et boîte à revoir. Résultat ? 8900 € et une estimation presque doublée.
On retrouvait une petite Opel Manta 1600 de 1973, restaurée il y a quelques années et estimée entre 4 et 5000 €, elle termine à 9600 €.
On avait aussi noté une curiosité japonaise avec une Mitsubishi Sapporo GSR Coupé de 1979, estimée entre 1000 et 1500 € et pour laquelle un connaisseur (assurément) a déboursé 6900 €.

Du côté des projets de restauration, on retrouvait du lourd. D’abord une Jaguar Type E 4.2 de 1967, complète, à restaurer et remonter. Estimée entre 15 et 20.000 € elle termine à 38.000 €.
Du côté des XJ, on retrouvait beaucoup de donneuses estimées entre 400 et 500 €. Résultat, elles partent entre 800 et 1350 € !
Même chose pour les Lancia Beta Spider, avec plusieurs autos sous les 500 € et des résultats compris entre 200 et 1000 €.

Pour les résultats définitifs, il faut encore patienter mais ce sera par ici.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Carton plein pour la collection de 130 autos vendue à Grenoble

Sur le même thème

3 Commentaires

    • Ce que je remarque moi,c’est des véhicules vendus à leur juste valeur et pas sur côtés, Comme dans la plupart des enchères.
      Il y en a mare des prix qui flambent et des soi-disant collectionneurs qui veulent se faire que de l argent.
      L’art de rénover une voiture est une passion pas un commerce.

  1. il est a noter les differences notoires entre les estimations et les prix de ventes dans certains cas assez surpenants, j avais aprecie la video ,moins la focand de”l’expert’ de claquer les portes ..j’attends avec delice le prix de la mgb en pieces! n’ayant pu soumissionner !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles