Au Rassemblement du Port du Légué, sous un beau soleil breton

Au Rassemblement du Port du Légué, sous un beau soleil breton
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Au Rassemblement du Port du Légué, sous un beau soleil breton
Henri Auriacombe
Henri Auriacombe a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2019. Belle occupation de retraite pour un photographe de presse dont la carrière a commencé en 1966 !

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Rassemblement de l’AVAVA, divine surprise !

C’est avec une petite fraicheur, mais sous un magnifique soleil que l’AVAVA nous a fait une belle surprise en organisant son rasso mensuel de...

Ce week-end tout le monde n’a pas eu la chance de voir le soleil. À Saint-Brieuc le rassemblement mensuel du Port du Légué l’a accueilli et avec lui des dizaines de superbes autos.

Organisé par l’ABVA (Association Bretonne des Véhicules Anciens) les 1er dimanche du mois, il a la chance de pouvoir se tenir malgré le Covid… et malgré la tempête qui s’est abattue la veille sur la région.

Résultat les anciennes étaient nombreuses et on retrouvait notamment quelques pépites et curiosités.

Les raretés du Port du Légué

D’abord celles venues d’Angleterre. Cette auto blanche et anguleuse c’est une Clan McCoy, sur base Mini, évolution, ou dérivé c’est comme vous voulez, de la Clan Crusader (qui elle, était basé sur une mécanique Hillman Imp, avec moteur en porte à faux AR). Celle-ci est donc une traction avec le moteur à l’avant et elle a été produite à seulement 83 exemplaires !

Ensuite une auto plus imposante qui n’a rien à voir hormis sa patrie d’origine. Cette Rolls-Royce Silver Cloud III, aurait passée une partie de sa vie dans un musée en Asie, et aurait été la voiture personnelle d’un patron de Rolls-Royce en son temps.

Toujours une anglaise avec cette Reliant Scimitar, un peu customisée, à la peinture très (trop ?) pailletée. Ce modèle aurait battu à l’époque un curieux record : Londres / Istanbul, attelée à une caravane, en moins de 48 heures… Aujourd’hui c’est un solex qu’elle amenait sur sa remorque.

Côté françaises on retrouvait deux Amilcar C3 de 1933. La première, en excellent état, était une habituée des lieux. L’autre, état une acquisition récente puisque elle est issue de la vente de la collection Trigano (dont on parlait par ici). Le jeune couple qui l’a acheté aura du travail, mais pour 200€, ça valait le coup !

Parmi les autres françaises on retrouvait aussi une Matra très spéciale. Cette Murena a en effet reçu un kit carrosserie Politechnic ET un moteur JRD/Maurelec de 2.5 litres !

Enfin, dernière notable, une Ferrari 308 Quattrovalvole. La belle italienne a été laissée à l’abandon une dizaine d’année sur la côte, puis achetée à un prix très intéressant par son actuel propriétaire.

Et tout le reste !

Au port du Légué les anciennes étaient nombreuses… et forcément les populaires françaises aussi.

On partait ainsi de la Citroën d’avant-guerre pour aller jusqu’à l’A310 ou de la Simca 1000 à la Renault Frégate. Des autos diverses et colorées, dans de beaux états de préservation/restauration et pour tous les goûts.

En plus des anglaises qu’on vous a déjà présenté on en retrouvait des exemplaires plus classiques. Ainsi on retrouvait plusieurs roadster MG, et autres Jaguar.

Évidemment côté allemand les moteurs à refroidissement à air, VW en tête et Porsche juste derrière étaient bien représentés. Mais quelques Mercedes et BMW étaient aussi venues faire tourner les têtes.

Et il en reste ? Et bien oui. Les américaines avaient évidemment fait vrombir leurs V8, ou sorti leurs décos inspirées par les petits écrans. Quelques italiennes étaient venues faire un coucou et puis une suédoise et une japonaise apportaient de la diversité.

Et puis n’oublions pas les motards qui avaient profité des rayons de soleil pour sortir !

En tout cas un beau rassemblement… en espérant que l’hiver tarde à venir et que les prochains rendez-vous soient toujours aussi fréquentés !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Au Rassemblement du Port du Légué, sous un beau soleil breton

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...