News d’Anciennes, l’histoire de notre Passion, partie 2

En août les événement s’espacent et on peut vous raconter des histoires. Des histoires d’automobiles, mais aussi… la notre. Deuxième partie consacrée à notre équipe et à la naissance de notre passion automobile.

La première partie est ici.

Bertrand : l’histoire avant les autos

Je suis un peu différent des autres collègues de News d’Anciennes. Je ne suis pas un passionné de voiture devant l’éternel comme certains ici. J’aime juste l’histoire et la photo. Enfant je n’habitait pas très loin du circuit de Montlhéry, je m’y rendais assez souvent. Courses de voitures et courses de motos m’ont quand même offert certains souvenirs.

Plus tard ma passion pour l’histoire m’a fait participer à de nombreux rassemblements Militaria, mais aussi tout ce qui était lié à l’histoire de près ou de loin. Les rassemblement d’autos anciennes faisaient partie de ces événements et Montlhéry était une nouvelle fois une bonne base. C’est après avoir publié sur Facebook des photos du Vintage Revival Montlhéry 2015 que Benjamin me proposait de rejoindre l’équipe.

Mon premier reportage fut donc l’Autodrome Héritage Festival. Depuis et grâce à News d’Anciennes j’ai pu découvrir bon nombre de lieu chargés d’histoires comme le circuit de 24h qui m’a donné de beaux souvenirs et de sacrées ampoules !

Mon premier article donc :

Guilhem, de la passion familiale à la belle province

Comme Obélix, je suis tombé dedans quand je suis né; avec un père passionné, un grand père garagiste et pompiste Elf de la première heure, je me suis entiché très tôt des voitures. D’abord celles de couleur rouge, elles allaient plus vite. C’est en feuilletant les archives dans le bureau du paternel que la culture s’est ensuite construite, avec Piloti Che Gente comme livre de chevet, on ne pouvait pas faire mieux. Mike Hawthorn, Peter Collins et le Marquis de Portago ont alors bercé ma jeunesse. Puis ce fut le tour des circuits avec la belle époque des VEC au Paul Ricard, des 1000 Miglia en 1989 ou je découvris avec émerveillement ma première F40 dans la brume du Passo della Futa. Les vacances étaient aussi, l’occasion de visiter des lieux de pèlerinage comme Maranello, bien avant que Ferrari ne vire au commercial, Zandwoort et son circuit dans les dunes, Donington et sa collection de voitures de courses, Monza et sa parabolique.

La passion de la photo est venue plus tard, malgré quelques premières photos sur un vieux Kodak autour de mes 10 ans. S’en est suivi un bon vieux Konica Pop qui m’a permis de couvrir le Grand Prix de France de Formule 1 en 1988. Cette passion était alors alimentée par des pilotes encore abordables, comme Gabriele Tarquini qui avait pris le temps de m’écrire un message suite à ma demande de photo à l’écurie AGS.

Aujourd’hui, c’est l’auto ancienne qui me fait vibrer et la photo a pris une part de plus en plus importante dans ma vie. Depuis cette année, je suis photographe professionnel et collaborateur pour plusieurs médias automobiles, dont News d’Anciennes. L’expérience m’a montré que suivre ses passions était le moteur de la vie, même s’il fallait faire des sacrifices pour en arriver là. J’espère qu’à mon tour je saurai transmettre cette passion à mon fils, qui du haut de ses 4 ans, reconnait déjà les Porsche et les Mustang. Un bon signe ?

À noter ? Je suis le seul contributeur… de l’autre côté de l’Atlantique, au Canada ! Mon premier article date du début de l’année et il est là :

Thierry, le lion lyonnais

Aussi loin que je me souvienne j’ai toujours eu une, ou plusieurs, majorettes dans les poches quand j’étais petit. Surtout lorsque mes parents m’emmenaient sur le bord des routes des rallyes et course de côte de la région Rhône Alpes. En grandissant la majorette a laissé place à des modèles radiocommandés, c’est là que j’ai développé le goût pour le bricolage et la technique automobile. Et puis enfin ce qui a été déterminant pour moi c’est de monter de toutes pièces une Peugeot 106 Rallye avec mon père pour courir. Ce modèle est pour moi ma madeleine de Proust. Mais comme toute bonne chose a ne fin, nous avons arrêté la compétition, j’ai alors acheté une 106 Rallye d’origine. C’est depuis ce moment que j’ai découvert un univers magnifique, celui de petit monde de la voiture ancienne. Loin des contraintes de la compétition, juste pour le partage de la passion de l’automobile.

Pour rejoindre l’équipe j’ai contacté Benjamin, directement par News d’Anciennes, à l’automne 2017, car je souhaitais me remettre à la photographie et partager les rassemblements et balades auquel je participais.

Mon premier article était sur le salon Racing Legend Show 2018, qui malheureusement n’a pas perduré. Après ça s’est devenu un réel plaisir de vous partager les événements de ma région. Maintenant rejoins par Fabien et j’espère que vous partagez ce plaisir à la lecture.

Mon premier article :

Jacques, 60 ans de passions croisées : la compétition automobile et la photo

Jeune Parisien, mes parents m’emmenaient aux mille kilomètres de Paris chaque année et comme ils avaient des amis à Nevers, nous allions souvent à Magny Cours (à l’époque, dans les champs de Monsieur Bernigaud…). Un peu plus âgé, vers 15 ans, j’emprunte le Foca FP3 de mon père avec son 135 mm et son viseur à tourelle pour faire mes premiers clichés depuis
le bord de piste. Dans le même temps, de nombreuses maquettes de voitures de course ornent ma chambre ainsi que les piles d’Echappement, de Sport Auto et autres Automobiles. À 20 ans, j’achète mon premier Nikon: un F photomic FTN,j d’occasion bien sûr.

Il me fallut attendre de me marier et de gagner ma vie pour accéder au rêve absolu: acheter un kart et courir.
À l’époque, 1975, la Classe Bleue venait d’être créée comme formule “économique” et ce fut bien sur mon choix. Une première saison pour apprendre (catastrophique). Une seconde pour faire des résultats avec l’aide d’André Malcher (le père de Jean Pierre, importateur des karts Allemand Taifun) puis une troisième en classe Europe et équipe de France pour me frotter aux meilleurs de l’époque (Gabiani, Patrese, De Angelis, De Cesaris) qui m’ont fait prendre conscience de mes limites et découragé de poursuivre d’avantage vu les sacrifices financiers que cela demandait.

L’année suivante, j’achète une Jeep aux domaines, une Vraie: Willys MB de 1943. Cinq années de restauration suivront pour la remettre dans l’état de sa sortie des chaines de Toledo. Le lien avec la voiture ancienne était créé.

Suivent trente années de vie professionnelle qui m’éloignent de toutes activités automobiles mais qui me conduisent aux quatre coins du monde.
L’heure de la retraite ayant sonnée, je décide de me mettre sérieusement à la photo et en particulier à la photo animalière. J’investi donc dans du matériel et m’adonne à cette activité pendant cinq ans avant de découvrir qu’avec ce même matériel, je pouvais renouer avec ma première passion : le sport automobile. C’était donc reparti. Vous connaissez la suite.

Mon premier article :

Pierre, tombé dedans quand il était petit (décidément)

Je ne sais même pas quand cela à commencé… Mes premiers souvenirs remontent à l’age de 3/4 ans sur la banquette arrière de la Peugeot 203 coupé ou de la 403 décapotable de mon père ! Avec lui, fondateur et directeur du club “Les Amoureux des Peugeot 203-403“, nous avons fait un nombre incalculable de rallyes touristiques, rassemblements et même des Concours d’Élégance… que nous avons gagnés ! Rajoutez à cela une tradition de petit déjeuner au lit avec lui devant Auto-Moto puis Turbo et vous obtenez un gamin de 6 ans qui ne jure que par l’automobile !

Avec ces bagages de l’enfance, tout naturellement en grandissant, j’ai voulu moi aussi faire mes “rallyes”. Du coup, 4L Trophy 2009 et 2010 avec deux 4L différentes. De l’autre coté, mon oncle, un conservateur devant l’éternel qui n’aura eu que 4 voitures dans sa vie (Fiat 124 sport coupé, Alfa Roméo Alfetta GTV 2.0, BMW E36 325i, et BMW E92 330i) et qui m’en a gardé 2 : la E36 avec laquelle j’ai été gâté pendant 5 ans de ma vie et l’Alfa qui est en cours de restauration, voir l’article de sa sortie de grange.

Au delà de la beauté des voitures anciennes et de certaines modernes, ma passion se résume à ces quelques mots : se mettre derrière le volant et rouler !

Je connaissais bien Benjamin avant qu’il ne commence l’aventure News d’Anciennes. Comme j’allais sur quelques événements, j’ai commencé à lui proposer des reportages. Pour les essais, c’est arrivé par hasard. Un matin, alors que j’étais chez Benjamin, je l’ai suivi sur un premier essai. Ensuite, bien d’autres ont suivis !

Mon premier article sur News d’Anciennes :

Cédric, de la F1 “moderne” aux anciennes

Avec un père passionné d’automobile, il eut été surprenant que je passe à coté de cette passion si enivrante qu’est l’automobile. Et pourtant ça a pris un peu plus de temps que prévu ! Enfant déjà, j’étais dans les gradins du GP de Monaco pour suivre les duels Prost-Senna et Hakkinen-Schumacher. J’étais certes intéressé, mais pas passionné. Le déclic a eu lieu début juillet 2002, aux Ferrari Days à Dijon. J’avais 15 ans.

Il s’agissait de ma première fois sur un circuit non urbain. J’ai encore le souvenir du stand de Carlos Monteverde, avec sa 206S Dino et sa 250 Testarossa aux couleurs auriverde, d’une 365 Daytona Gr.4 en échappements libres ou encore des tours de démo de Philippe Alliot au volant d’une 550 Maranello GTS incroyablement efficace. Un mois après j’étais à l’AvD Oldtimer et début septembre aux Ferrari Days au Nurburgring. Depuis, cette passion omniprésente dans ma vie quotidienne, n’a cessé de croître.

J’en profite d’ailleurs pour rendre un hommage appuyé à Lionel Sand, une personne partie beaucoup trop tôt, qui a joué un rôle prépondérant dans cette passion. Présent lors de tous mes déplacements, il était mon mentor !

Début 2013, j’ai décidé, pour le plaisir, de créer un site internet afin de garder une trace de tous ces événements. Suite à quelques commentaires élogieux de la part de Benjamin, on a fini par sympathiser, et il a réussi à me convaincre d’écrire pour News d’Anciennes ! Mon premier article ? Spa Classic 2016. Les photos ont disparu, mais qu’importe !

Du coup mon premier article encore illustré :

Thomas, des magazines à Facel Vega

Ma passion pour l’automobile remonte à la petite enfance. Sans que quiconque ne sache réellement pourquoi, celle-ci s’est avérée dévorante et prit le pas sur le reste. Lors des départs en vacances, les longues heures de voyage étaient paraît-il occupées à identifier la marque des voitures croisées. Ainsi, des mots comme “Peugeot” ou “Alfa Romeo” se faisaient parfois entendre dans l’habitacle de notre véhicule familial.
En âge de lire et d’écrire, la passion amorça un virage différent avec la découverte des magazines automobiles. Et plus particulièrement avec l’almanach “Toutes les voitures du monde” édité chaque année, montrant aussi bien les productions européennes que celles, plus obscures, venues des autres continents.

La suite plus ou moins logique fut de se rendre à des rassemblements et d’assister à divers rallyes en compagnie de mes parents. La région picarde en fourmillait et il était ainsi facile de découvrir très régulièrement des voitures inconnues pour l’enfant que j’étais. Exemple en 2000 lorsqu’une rare Apal se présenta devant mes yeux à l’occasion d’une balade improvisée : quelle esthétique intéressante !
C’est d’ailleurs pendant un événement (peut-être la bourse de Reims ?) que je suis resté fasciné devant les lignes fluides et magistrales d’une Facel Vega. Une rencontre qui fit plus que me marquer. Et c’est certainement la visite du musée Schlumpf qui acheva de me convaincre : il fallait à tout prix poursuivre la piste de l’automobile ancienne.

En 2012, l’envie d’écrire se fit sentir et c’est avec un ami (Paul, si tu lis ces lignes) que nous créâmes un site afin de couvrir les actualités automobiles dans le sud-est de la France. Une belle aventure partagée et mémorable !

Aujourd’hui, la passion reste intacte. Les magazines sont encore là (ils sont aussi plus nombreux…), mon attachement à Facel Vega est omniprésent à tel point que je suis devenu membre de l’Amicale de la marque et les rencontres d’autres personnes porteurs de la même maladie se poursuivent. Rétromobile 2015 permit ainsi de rencontrer Benjamin par hasard, en pleine file d’attente. Celui-ci cherchait quelqu’un pour couvrir la vente Bonhams au Grand Palais et ce fut le début de notre collaboration amicale !

Vincent, des Citroën à l’édition de revue !

J’ai grandi bercé par les suspensions de la Citroën Xantia de mes parents et en regardant l’émission Turbo, présentée par Dominique Chapatte le samedi soir sur M6. Puis j’ai commencé à m’intéresser à la marque aux chevrons, son créateur, l’histoire des différents modèles. En plus de cela, mon père me racontait ses voyages de jeunesse en DS, les pointes de vitesse en Allemagne, les phares directionnels dans les routes de montagne… Cette voiture me fascinait.

Le déclic des anciennes m’est venu, en 2010, à 14 ans, lorsqu’un ami de mon père me proposa de faire un tour en Citroën SM à moteur V6 Maserati. Dans le garage, il y avait aussi un cabriolet Salmson S4-61 de 1950, une Panhard à moteur sans soupape, un cabriolet D.B Le Mans et une Hotchkiss 686 Grand Sport ayant remporté la 2nd place au Rallye de Monte Carlo en 1949 ! J’ai alors ouvert les yeux sur des histoires de pilotes, d’aventuriers, d’industriels, d’ingénieurs et de passionnés d’automobiles.

La suite logique a donc été de me rendre aux événements les plus proches pour admirer et découvrir ces anciennes. Le premier d’entre eux à été la Fête des Moteurs à Fontenay Trésigny dans le 77. Ont suivi des salons comme Rétromobile et la Traversée de Paris.

Pour ce qui est de l’écriture, tout démarre au lycée. Je crée une revue amateure et un blog sur les anciennes : « Auto d’Antan ». Après quelques numéros, je fais la rencontre de Benjamin. Il lance l’idée d’une Traversée de Paris suivie entre blogueurs et m’invite à prendre part à l’aventure à bord d’une Peugeot 204 coupé.

Quelques années plus tard, je déménage en Bretagne tout en continuant mes reportages amateurs. Je propose à Benjamin rejoindre News d’Anciennes en couvrant une partie des événements bretons.

Un premier essai validé c’est cet article :

Xavier, histoire de concentration

En ce qui me concerne tout commença par un grand-père cheminot. Il travaillait sur des locomotives à vapeur et nous parlait souvent de ses voyages. De quoi nourrir mon goût précoce pour l’aventure et sans doute également une nostalgie déjà latente. Plus tard, ce fut la 4CV d’un voisin qui allait hanter mes rêves d’enfant. Puis au collègue ce fut la Peugeot 404 du père d’un de mes camarades de classe. Je la revois encore trôner majestueusement sur sa place de parking en face de notre maison. Elle était complètement à contre-courant comparée autres voitures souvent dernier cri du quartier.

Enfin vint le temps des premières expositions et des premiers rassemblements. On les appelait concentrations à l’époque. C’était alors une période rêvée pour les customiseurs de tout poil. Je me souviens particulièrement de ma première concentr’. C’était il me semble à Gonfreville l’Orcher, près du Havre. Un anglais était venu avec sa Lamborghini Miura. Non content de l’avoir peinte en noir, cet homme l’avait transformée en discomobile. Ce serait une hérésie à l’heure actuelle mais à l’époque c’était symptomatique d’une époque où on osait tout… Ah les années 80 et ses nombreux excès !

Pour ce qui est de News d’Anciennes, j’arpentais depuis déjà plusieurs années les rassemblements du sud de la France que Benjamin est venu me proposer de publier les photos et les comptes-rendus sur le site.

Mon premier article :

Gaultier, l’histoire belge

La passion de l’automobile ancienne a commencé dès mon plus jeune âge à bord de la MGB cabriolet de mon papa qui est toujours à la maison à l’heure actuelle. Ensuite, nous nous rendions de manière régulière à Spa Francorchamps là où j’ai découvert les courses historiques où la passion de la photographie est née il y a bientôt plus de 15 ans.

Depuis bientôt 4 ans, je vous fais découvrir ma passion à travers divers reportage en Europe dont le premier était le Zoute Grand Prix un événement immanquable en Belgique. J’en avais posté quelques photos sur Facebook et Benjamin les avait repéré !

Mon premier article :

Thierry on FacebookThierry on FlickrThierry on InstagramThierry on Linkedin
Thierry
Passionné de voitures anciennes, au volant de sa 106 Rallye, il sillonne les routes de Rhône Alpes. Son appareil photo n'est jamais loin pour immortaliser les belles mécaniques.
Guilhem Gaubert on FacebookGuilhem Gaubert on Instagram
Guilhem Gaubert
Guilhem baigne dans la culture motorisée depuis sa naissance. Avec un arrière-grand père et un grand-père garagistes, une grand-mère au style de pilotage digne de Tazio Nuvolari et un paternel restaurateur de bolides italiens, ses livres de chevet furent très tôt Piloti Che Gente de ce bon vieil Enzo et le programme du Grand Prix de Lyon 1924 retrouvé dans les archives familiales. Il n'en fallait pas plus pour le retrouver à chroniquer pour News d'Anciennes.
Jacques
Rédacteur-Photographe à News d'Anciennes
Photographe, plus qu'amateur, et passionné de courses historiques, Jacques sillonne l'Europe pour voir les plus belles courses.
Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Chauffeur officiel pour les travellings, il lui arrive de passer derrière le volant.
Propriétaire, de 4L, d'Alfa GTV, malheureusement pas grand chose en état de rouler !
Cédric on FacebookCédric on FlickrCédric on Instagram
Cédric
Rédacteur & Photographe à News D'anciennes
Passionné par la course automobile et par son histoire depuis son plus jeune âge, c'est au début de l'année 2016 qu'il a rejoint l'équipe News d'Anciennes.
Amoureux des voitures italiennes et plus particulièrement des Ferrari, c'est pourtant au volant d'une Porsche 944S2 Cabriolet qu'il parcourt les routes du Grand Est le week end.
Thomas on Email
Thomas
Rédacteur à News d'Anciennes à News D'anciennes
Passionné d'anciennes en général mais vouant surtout un culte aux Facel Vega (au grand dam de son entourage...), il a rejoint News d'Anciennes en 2015 suite à une discussion impromptue lors de Rétromobile avec Benjamin.
Pour le moment non propriétaire d'une auto intéressante, il espère bientôt passer le cap !
Vincent on Facebook
Vincent
Rédacteur à News d'Anciennes
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes.
Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 .
Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.
bertrand
photographe/reporter à News d'Anciennes
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.
Xavier on Facebook
Xavier
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place.
Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.
Gaultier on Instagram
Gaultier
Photographe-Auteur à News d'Anciennes
Petrolhead depuis son plus jeune âge. Passionné aussi bien de voitures anciennes que de modernes. Photographe à temps partiel sur NA depuis 2015. A ses heures perdues, il fait aussi des photos et roule en BMW E12.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.