News d’Anciennes, l’histoire de notre Passion, partie 1

En août les événement s’espacent et on peut vous raconter des histoires. Des histoires d’automobiles, mais aussi… la notre. On ne va pas vous refaire l’histoire du site (on est sur wikipédia apparemment) mais celle des contributeurs du site et plus particulièrement des origines de leur passion.

Benjamin, des 4L, des coussinets et des salons

En tant que rédac’ chef je m’y colle en premier. Alors, d’où vient ma passion pour les véhicules anciens ? Et bien pas du tout de ma famille. Aucun féru de mécanique, aucun nostalgique de son ancienne voiture. Même du côté des oncles, tantes, et cousins, rien. Alors c’est venu comment ? Les Michel Vaillant ont peut-être aidé, et encore.
Non le début c’est en 2006. Fraîchement rentré en école d’ingénieur, j’en sortirais tout aussi fraîchement, je me retrouve vice-président d’une association visant à engager des 4L au 4L Trophy. Le temps que le projet se monte je ne prendrais le départ qu’en 2009, puis à nouveau en 2010.
S’en suit à partir de 2011 une première expérience dans le monde de l’automobile ancienne avec la refabrication de coussinets.

C’est à ce moment que je découvre les salons. Le premier c’est Rétromobile 2012. S’en suivront de nombreux, jusque 10 par an. Et à chaque fois je prenais beaucoup de photos. Pour le site de ma boîte… et c’est tout. C’est pour ça que je crée News d’Anciennes en Mars 2013. La suite, vous la lisez tous les jours !

Pierre, de la Trabant à Silverstone Classic

D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé l’automobile, au sens large. Avant même l’adolescence, ma chambre contenait pléthore de littérature automobile (d’hier et d’aujourd’hui, enfin à l’époque). Et depuis ça n’a fait qu’empirer, avec une curiosité supplémentaire pour les modèles que je ne connais pas, donc les anciennes et les voitures du bout du monde. Et depuis… c’est l’engrenage. Crainte d’y manquer, la découverte des compétitions anciennes, bien plus accessibles (financièrement d’une part, et surtout en terme d’accès aux voitures et pilotes) m’a complètement fait plonger dans cette passion déjà dévorante.

Mon premier événement classique ?

En dehors des expos ou ma mère m’emmenait quand j’étais tout minot, je pense que c’était le rassemblement de voiture anciennes du coin quand j’ai acheté mon vieux tromblon (on ne parlait pas encore de Youngtimers à l’époque).

De fil en aiguille, je me suis retrouvé au Mans Classic, et après… Benjamin m’est tombé dessus, après un Eifel Rallye Festival, suite à une “lâche” dénonciation sur Facebook ! La suite s’est un peu faite attendre mais je me retrouvais en 2015 comme premier contributeur du site à couvrir Spa Classic. La suite s’est écrite loin de la France, de l’autre côté de la Manche.

Mon premier article ? C’était donc à Spa Classic en 2015 et ça ressemblait à ça (on a tous bien changé depuis !).

Marc, il faut que ça roule

Originaire de ce petit village traversé par la N 137, que ce soit, du trottoir de l’épicerie familiale, pour les miniatures, aux laborieux des livreurs du magasin, en passant par l’atelier du cousin Charron, puis, en tant qu’inconditionnel de tout ce qui roule, je ne me passerais jamais de “ces automobiles”. Pensez bien que je ne vais pas vous énumérer l’éventail des véhicules où j’ai pu poser mes fesses…

Alors, comment suis-je devenu reporter pour News d’Anciennes ?

C’est net. J’avais écrit dans les 80, pour un hebdomadaire, et notamment pour les résultats d’un copain pilote, grand spécialiste des gymkhanas dans l’Ouest.

Ce n’est que… 25 années plus tard, et une fois toutes activités professionnelles terminées, que le hasard du net, m’a permis de reprendre l’écriture, d’autant que côté photos, ça fonctionnait. En découvrant les pages « News d’Anciennes », où la région Ouest était vierge d’infos, j’ai vite envoyé un mail à Benjamin, pour une éventuelle candidature. Suite à un essai concluant, demandant tout de même, de nombreuses corrections, est paru mon premier reportage sur La Bourse de Nantes La Beaujoire, c’était en janvier 2016. Et déjà plus de 90 articles perso.

66 printemps et tout comme nos anciennes, j’essaie de tenir la route afin d’éviter les pannes mécaniques, avec où sans ma matière grise, ma chère Renault R8 (essayée par Benjamin d’ailleurs). Tant que la route est belle… Passion et Partage continuent.

Donc mon premier article :

Paul, roman et série télé

Le déclic qui m’a fait aimer l’auto ancienne fut la lecture d’un roman sur l’aventure d’une équipe de compétition française au 24 h du Mans à l’âge de 12-13 ans. Au cours de ce roman l’unique voiture de cette petite équipe a cassé, et n’a pas fini la course. Ce jour-là, j’ai compris que les histoires d’automobiles étaient avant tout des histoires d’hommes. Je n’ai eu de cesse ensuite dans mes lectures de m’intéresser au destin des hommes qui ont fait l’automobile, les grands capitaines d’industrie évidemment.

Mais aussi les grandes épopées telle la croisière jaune avec Georges Marie Haardt et Victor Point, d’ailleurs j’en profite pour faire un petit appel à la solidarité, si quelqu’un a les DVD de « la cloche tibétaine » série TV tournée dans les années 70 sur la croisière jaune avec l’une des premières apparitions à l’écran de Coluche, je suis preneur.

Mon premier événement d’anciennes ?

Enfant, à Poissy dans les Yvelines, se tenait une épreuve de régularité à travers les rues de la ville, les autos tournaient dans la commune dont les rues principales étaient fermées pour l’occasion.
Bien sûr à cette occasion les tenues des messieurs et dames étaient associées à leur auto. On était dans le « vintage » bien avant que cela devienne le phénomène tendance que l’on connaît aujourd’hui.

Par la suite je me rendais sur de nombreux événements d’autos anciennes. Un jour j’ai simplement envoyé un mail pour proposer mes services. Résultat, mon premier article a suivi :

Fabien, de la voiture des parents à la GTI

Les anciennes, comme Obélix pour la Potion Magique, j’y suis tombé dedans quand j’étais petit, puisque je les ai connues lorsque elles étaient encore des voitures neuves. Je me souviens encore de la 404 et des DS (21 et 23) de mes grands-pères. De la deuche et de la GS X2 de mes parents. Et puis il y a eu la 205 qui est sortie pour mes 14 ans. Hashtag génération GTI !

Mais ce qui m’a fait replonger dans le monde de l’ancienne, c’est l’évolution automobile depuis 2000, où l’électronique a remplacé de conducteur et aseptisé la conduite. Alors, en 2010, suite à simultanément, la perte de mon job (et de la voiture de fonction) et un gros souci de santé, quand il a fallu trouver une voiture histoire de pouvoir assurer mon nouveau job, j’ai décidé de me faire plaisir et j’ai craqué pour une 205 GTI 1.6 forte de 105 chevaux. Et en redécouvrent le plaisir brut de conduire, j’ai redécouvert les autos de ma jeunesse et découvert les autos d’avant. Un fantastique voyage !

Direction ensuite l’année 2017, suite aux Vintage Heroes Festival, un incontournable Youngtimer en Bretagne, le premier événement d’anciennes auquel j’ai participé avec ma GTI, quand Pierre m’a proposé d’écrire pour News d’Anciennes, j’ai dit banco. Un article à blanc puis un article sur le premier événement en tant que reporter. C’était à proximité de Cholet, sur «la folle randonnée» organisée par le Club Rétro Macairois… les choses étaient lancées, pour mon plus grand plaisir… et le vôtre, aussi, je l’espère !

Mark, d’un navet aux alpes

Faut admettre qu’une famille appréciant l’automobile ça aide, mais dans mon cas, ce n’est ni à mon grand-père mécano, ni à l’ambiance familiale, ni à mes nombreuses Bburago que je dois cet amour de l’automobile. Non, ce déclic provient d’un bon gros navet de l’aube des années 2000. Je fais allusion au film « 60 secondes chrono ». Ne vous moquez pas car ce film m’a marqué au fer rouge alors respect. À cela vous rajoutez des dizaines de milliers de kilomètres à travers l’Europe aux places arrières de l’A6 TDI familiale, et vous obtenez un gars qui en plus d’aimer les bagnoles ne se lasse jamais de rouler. Car finalement ce n’est pas tant les anciennes qui me passionnent mais les autos en général.

Pour ce qui est de ma montagne fétiche, forcément le Vercors, les alpes Bavaroises ça marque, mais c’est indéniablement la vue du lac de Garde en 2006 qui m’a fini. Du coup, dès que je me suis retrouvé en âge de conduire c’est assez naturellement que je me suis dirigé vers ces lieux. Et vous vous en doutez, toutes ces belles vues, saupoudrées de bonnes prises de tête ont apporté la photo en 2016…

Photo qui la même année a apporté News d’Anciennes avec l’essai d’une BMW 1600. Faut dire qu’à force de mitrailler toutes ces virées j’étais rentré dans le viseur de Benjamin. L’écrit est quant à lui arrivé plus tard avec la couverture du Dijon Motors Cup 2016. La suite, vous la connaissez. Fidèle à moi même, je ne me concentre que sur les essais, divers road trip, et plus récemment quelques tutoriels photographiques.

Mon premier article :

Elvis, va y avoir du sport !

La question “comment je suis venue à l’automobile ancienne” revient à dire “comment je suis venue au sport automobile”… et c’est une bonne question !

Je ne sais plus comment ni pourquoi mais j’avais quelques choses comme 6 ans quand je me suis retrouvé en bord de spéciale au rallye de Picardie. Le souvenir qu’il m’en reste, c’est le son du flat 6 de la Porsche du regretté José Barbara, ce bruit qui résonnait dans mon ventre… Impressionnant mais surtout avec un goût de reviens-y. Tout ça jusqu’au jour de mes 18 ans et du fameux papier rose, il a donc toujours fallu que je trouve quelqu’un pour m’emmener sur les épreuves. Mon goût pour les anciennes va vite se faire sentir : les Clio groupe A c’était bien, mais une Porsche, une Scora ou une Manta 400 c’était mieux !


En grandissant on s’intéresse aussi un peu à l’ancienne “hors-compétition”. Les versions routes des reines du rallye, et autres autos plutôt sportives. Donc on s’intéresse aux musées, expo ou bourses du coin. Et un jour on tombe sur (l’excellent) site News d’Anciennes… je vous laisse imaginer la suite.

Mon premier article, la bourse de Javron 2018 :

Laurent, petites voitures et grosses Porsche

Comme beaucoup de petits garçons, j’étais entouré de petites voitures dans ma chambre. Des représentations de modèles récents, pour l’époque, forcément, mais aussi quelques uns déjà plus anciens. Depuis tout petit, j’ai toujours eu la passion de tout ce qui avait des roues : les voitures, les camions, les trains et jusqu’à ceux qui quittent la terre, les avions ! Mon père m’avait également emmené visiter les musées de Mulhouse (qui était un temple pour moi) et de Mougins qui, depuis, a fermé ses portes. Un autre point, mais plus spécifique à une marque, c’est Porsche.

J’avais même pas 10 ans et j’ai le souvenir d’une 911 classic blanche passant devant moi, sur le boulevard de mon quartier. J’étais fasciné par sa mélodie mécanique et ses courbes claires et limpides. Une autre Porsche, plus récente, c’est celle qui était garée dans le garage de l’immeuble où habitait un copain. A chaque fois que je descendais avec lui pour récupérer nos vélos, je faisais le tour de cette 930 bleu nuit, juste éclairée par les vieilles lampes du sous-sol. Dans un autre registre, j’étais à chaque fois impatient de revoir la R6 de mon grand oncle lors des réunions de famille (même modèle et couleur que celle essayée par Benjamin et Guillaume). La passion des voitures et des anciennes en particulier, ne m’a jamais quittée.

Le premier événement ancienne ou je suis allé, en dehors des musées, ça doit être un rassemblement de voitures anciennes qui avait lieu vers 1998 au château de Montcel à Jarny, en Meurthe-et-Moselle. Les Tractions et les Renault Dauphine étaient déjà bien représentées mais deux Porsche (Encore?!) étaient garées côte à côte. Des 911 classic dont je n’imaginais pas qu’un jour, leur cote se serait tellement envolée. 

Bien des années plus tard, connaissant déjà Cédric qui écrit sur ces pages, il m’avait demandé si je voulais participer à News d’Anciennes. C’est vrai que je me rend à pas mal de manifestations alors, je me dit pourquoi ne pas partager avec vous mes souvenirs ramenés en images !

Mon premier article :

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !
Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.
Paul Guy on Email
Paul Guy
Rédacteur - Photographe à News d'Anciennes
Paul aime passer son temps à courir après les véhicules anciens. Au sens large puisque les autos côtoient les trains et les avions !
Il a rejoint l'équipe à l'été 2018.
Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes
Jeune retraité, Marc, un ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie.

Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.
Fabien
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes
Un lion et un cheval cabré m'ont fait aimer les voitures de mon enfance... Un livre, «La maîtresse d'acier» de Pierre Coutras, et des légendes, Fangio-Moss-Hawthorn, m'ont conduit à me passionner pour des bolides plus ancien.
A mon tour de partager avec vous.
Mark on Facebook
Mark
Rédac-Chef Essais à News d'Anciennes
Passionné de photo et de sa BMW E30, Mark a rejoint News d'Anciennes courant 2016.
Essais, road-trip, reportages, tout l'intéresse du moment qu'il peut sortir son appareil photo.
Elvis Bacq
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Passionné de Rallyes et de Voitures anciennes, Elvis photographie tout ce qui roule et n'hésite pas à en faire profiter les lecteurs de plusieurs sites.
Il a rejoint News d'Anciennes à l'été 2018.
Laurent on Email
Laurent
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Porschiste pur et dur, Laurent est aussi à l'aise avec le volant de son allemande qu'avec son appareil. Il sillonne pour vous les événements de l'est de la France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.