Vente Artcurial de Rétromobile 2019, Avant-Guerre et Luxe à l’honneur

Chaque année pour le salon parisien, la maison de vente locale prépare un catalogue d’exception. La Vente Artcurial de Rétromobile 2019 ne déroge pas à cette règle et présentera des autos de folie ! On vous en détaille une partie ici.

La Vente Artcurial de Rétromobile 2019

C’est le vendredi que se déroulera cette Vente Artcurial de Rétromobile 2019. 147 lots sont inscrits au catalogue. Et c’est du très très lourd !

Si on en connaissait déjà certains, il faut avouer que le reste du catalogue est également de haut niveau avec quelques surprises. De nombreux lots pourraient dépasser le million d’euros sous le marteau mais on remarque également une impressionnante concentration d’autos d’avant-guerre, de sportives et de collection complètes.

Les stars de la Vente Artcurial de Rétromobile 2019

THE BIG STAR

Teasée, re-teasée, des pages et des pages dans le catalogue, l’Alfa Romeo 8C 2900 Touring Berlinetta est bien la star absolue de la vente. Une auto estimée entre 16 et 22 millions d’euros, rien que ça ! Le pourquoi tient autant à sa rareté, 5 exemplaires seulement, son état exceptionnel que son historique très bien connu. On l’avait découverte lors de l’exposition de certains lots à Orly, c’est à lire ici : À la découverte de 11 lots de la vente Artcurial à Rétromobile 2019.

Les autres stars déjà connues

On vous l’a dit, plusieurs autres autos avaient déjà été découvertes lors de l’exposition éphémère d’Orly. On ne reviendra pas dessus, mais là aussi plusieurs pourront dépasser le million.
En bref, on retrouvera une Aston martin DB4 Serie V, une Ferrari Testarossa, une 250 Lusso et une 275 GTC (dont on parle plus en détail ici : La Ferrari 275 GTC, l’Ultra Rareté Méconnue) venues de la “Grey Collection”.
Plusieurs françaises d’avant-guerre pour continuer : Bugatti Type 57 Cabriolet Gangloff, Bugatti Type 51 Grand Prix, Hispano Suiza H6 par Million-Guiet.
Enfin on avait découvert une Maserati A6GCS carrossée par Fantuzzi et une étonnante Sernenissima, là aussi on revient en détail sur cette auto et l’histoire de sa marque ici : L’Aventure des Serenissima, quand le Comte Volpi s’est mué en constructeur.

Les autres avant-guerre

En plus des quelques lots qu’on connaissait déjà, quelques autres beautés d’avant-guerre sont inscrites au catalogue de la Vente Artcurial de Rétromobile 2019.

La Collection Thomassen

On commence une collection. Des autos que vous avez peut-être vu sortir de leur grange. Ce sont celles d’Auguste Thomassen, sculpteur reconnu et passionné de belles autos.

On commence avec une Bugatti Type 40 de 1929. Un projet de restauration à terminer, estimée entre 100 et 130.000 €.
Ensuite vient une magnifique Bugatti Type 57 Cabriolet de 1937 carrossée en Suisse par Graber. Une auto qui conserve énormément d’élément mécaniques originaux, et c’est assez rare pour le souligner. Cette beauté est estimée entre 400 et 600.000 € !
Autre auto parfaitement originale, une Type 49. Celle là est strictement originale, jamais restaurée. Carrossée par Vanvooren c’est l’auto qui servait de démonstrateur à l’usine. Une rareté qu’Artcurial estime entre 150 et 200.000 €.

On notera également que cette collection comporte une autre avant-guerre : une Citroën 5 HP à l’estimation plus réduite forcément : entre 10 et 15.000 €.

D’autres belles Bugatti

En plus de ces autos, la Vente Artcurial de Rétromobile 2019 comprend encore d’autres Bugatti.

On commence avec une Type 23 Cabriolet carrossée par Michel Bugatti. Une carrosserie unique pour une auto bien préservée et totalement fonctionnelle, estimée entre 280 et 450.000 €.
Suit une Bugatti Type 44 carrossée par Frugier, un artisan limougeaud. L’auto est arrivée jusque nous avec sa mécanique et sa carrosserie originale, là aussi unique. Elle est estimée entre 320 et 420.000 €.

Autre Bugatti d’exception, une réplique de 57 Atlantic. Forcément cette auto est rare. Là elle est fabriquée à partir d’une authentique Type 57. La modification est faite par Koux qui fabrique alors un châssis de 57 S (surbaissée) et un carter spécifique à l’Atlantic. La structure bois et la carrosserie alu sont magnifiquement réalisées. Une superbe réplique estimée entre 800.000 et 1.2 million d’euros !

On notera enfin la présence d’une Bugatti Type 49 Cabriolet, qui n’a pas son moteur d’origine, mais malgré tout un Type 49. Elle est estimée entre 400 et 600.000 €.

Collection de la famille Massimi Marel

Une autre magnifique collection d’avant guerre. Ce sont les autos de la famille qui ont été préservées.

On y retrouve 7 autos classées monument historique ! Rien que ça ! Bel hommage à la marque Voisin qui fête ses 100 ans cette année.

  • Une Voisin C16 à carrosserie Ottin estimée entre 90 et 130.000 €
  • Une Voisin C11 Cabriolet, la Valse Bleue carrossée par Simon Pralavorio et estimée entre 90 et 130.000 € elle aussi
  • Une Voisin C3 L “Queen Mary” du même Pralavorio estimée entre 70 et 100.000 €
  • Une Voisin C3 C (châssis court) “Queen Alexandria” estimée entre 70 et 100.000 €
  • Une Voisin C11 “Bijou” carrossée par Achard et Fontanel estimée entre 60 et 90.000 €
  • Une Hispano-Suiza H6B carrossée en coupé de ville transformable par Billetier et Cartier estimée entre 150 et 200.000 €
  • Pour finir, une Panhard et Levassor Dynamic X140 estimée entre 50 et 80.000 €

Les autres avant-guerre notables

Hormis ces Bugatti et autres voisin, les avant-guerre sont donc nombreuses dans le catalogue de la Vente Artcurial de Rétromobile 2019. Voici quelques autos qui seront à suivre.

On commence avec une Alvis 12/70 Special Open Tourer de 1933 qui fut la propriété d’un grand nom des avant-guerre : Jacques Potherat. Elle est estimée entre 60 et 80.000 €.
On continue avec une Mercedes 500 K Cabriolet B. Une auto qui est l’une des dernières produites et reçoit même, d’origine, le moteur des 540 K ! Une rareté estimée entre 600 et 800.000 €.
Avec le nom Royale, il n’y a pas que la Bugatti. Cette Bentley est en fait un hommage réalisé en 1988. La voiture embarque un 16 cylindres constitué de deux 8 cylindres disposé en H ! Une rareté estimée entre 300 et 500.000 €.

Pour les françaises, on retrouve une autre Voisin, une C14, magnifique auto de 1932 à carrosserie d’usine. Elle est estimée elle entre 275 et 325.000 € !
Plus commune dans son nom, une Citroën Traction. Sauf qu’il s’agit là d’une 7C Cabriolet de 1934, parfaitement restaurée et estimée entre 120 et 150.000 €.
Autre marque commune, une Peugeot 402. Mais là encore c’est une auto particulière puisque c’est une DS Darl’Mat, une belle restauration ancienne pour une auto authentique et identifiée comme telle. Elle est estimée entre 300 et 400.000 €.

On termine ces françaises avec une Talbot Lago T120 Cabriolet Graber. Une superbe auto, dont la carrosserie équipait jusqu’au début des années 2010 le châssis de la “Goutte d’Eau”. Une fois cette dernière restaurée, la carrosserie n’a pu être remise sur une T150 et s’est donc retrouvé sur cette belle T120. Une auto estimée entre 190 et 270.000 €.

De belles sportives

Evidemment les sportives seront bien représentées dans le catalogue de la Vente Artcurial de Rétromobile 2019.

La première d’entre elle n’était pas présente à Orly, dommage. C’est une Porsche 550 Spyder A de 1957. Une auto qui connut d’abord une carrière sportive en amérique du sud avant de revenir en France. En superbe état, elle est estimée entre 3.8 et 4.8 million d’euros !

On retrouve ensuite une Jaguar MkII. Une auto exceptionnelle puisque c’est à son volant que Consten et Renel remportèrent le Tour de France 1963. Magnifiquement préservée, elle est estimée entre 270 et 350.000 €, ce qui parait en fait peu comparé à son palmarès !

Côté italienne, on est gâté. On commence avec deux Alfa Romeo GTA. Ce sont des GTA Junior, qui combinent la carrosserie alu et le plus petit des bialbero. La rouge de 1968 est parfaitement préservée et estimée entre 160 et 200.000 €. La blanche a été restaurée et est estimée entre 170 et 210.000 €.

On continue avec une autre paire d’auto de la Vente Artcurial de Rétromobile 2019, des ASA 1000 GT, la Baby Ferrari. Née avec un moteur 1000 cm³, elles sont 5 à avoir reçu le 1100 qui équipe la grise. Elle est estimée entre 90 et 120.000 €.
Le cabriolet est également rare, il n’y en a eu que 23 ! Celle là est estimée entre 140 et 180.000 €.

On termine avec une “vraie” Ferrari, une 330 GTC. Et oui c’est la première Ferrari dont on parle ici ! Celle-ci est certifiée par Ferrari Classiche et estimée entre 480 et 560.000 €.

Terminons par deux françaises. La première est une Talbot T14 Spider America. Une auto de 1958 évoquant les barquettes qui ont pris part aux 24h du Mans 1956. Fabriquée à partir d’un stock de pièces et montée avec le V8 BMW de l’époque. Elle est estimée entre 140 et 180.000 €.

La seconde est une A110 1800 Groupe 4 d’usine. C’est l’une des autos de la première campagne du championnat du monde 1973 et qui gagna avec Thérier ! Un morceau d’histoire estimé entre 300 et 500.000 € !

Collection Alain Miklitarian

Une petite collection mais avec des voitures de caractère. On commence avec une Panhard Junior Cabriolet restaurée et estimée entre 15 et 20.000 €.
Ensuite on enchaîne avec une Dyna Cabriolet Z15, une rareté estimée entre 40 et 60.000 €.
On continue avec une autre Panhard, une X86 Dolomites à carrosserie Pichon Parat qui a couru le Tour de France 1954. Une auto rare estimée entre 100 et 130.000 €.

Pour enchaîner, une voiture unique. C’est une Renault Frégate cabriolet, carrossée ainsi par Ghia, il se peut qu’elle ait appartenu à Edith Piaf. Une auto estimée entre 80 et 100.000 €.

On termine avec une américaine, une Chevrolet Corvette C1 de 1957 estimée entre 50 et 70.000 €.

Collection de Ferrari Françaises

La Vente Artcurial de Rétromobile 2019 propose une collection de Ferrari “origine France”. Ce sont quatre autos qui illustrent les années 80 et 90 du cheval cabré :

  • une 348 GTS de 1994 qui sort de révision, estimée entre 55 et 75.000 €
  • son ancêtre, une 328 GTS de 1988 estimée entre 80 et 100.000 €
  • une autre 348, un spider de 1993 estimé entre 50 et 70.000 €
  • et pour finir une Ferrari 355 Spider, estimée entre 70 et 90.000 €

La Citroën Sport Collection

Une collection un peu plus étonnante, dédiée aux Citroën Sportives ! Pour les 100 ans de la marque, c’est à noter.

Elle comprend trois autos. La plus ancienne est une Visa 1000 Pistes de 1984, une des rares autos produites pour l’homologation, estimée entre 20 et 30.000 €.
Suit une AX Sport de 1989 avec seulement 14.000 km, estimée entre 15 et 25.000 €.
Enfin, le must des Citroën Sportives, une BX 4 TC, entièrement restaurée et extrêmement rare, estimée entre 60 et 80.000 €. C’est toujours la Groupe B au prix le plus attractif.

A suivre

On va terminer avec ces quelques autos à suivre lors de la Vente Artcurial de Rétromobile 2019.

On commence avec deux cabriolet Citroën. Les DS et ID cabriolet voient leur cote flamber et on trouvera ici deux exemples. L’ID 19 Cabriolet Palm Beach de 1963 est ainsi l’ancienne auto personnelle d’Henri Chapron et l’auto du salon de Genève 1963. Cela place forcément son prix très haut : entre 230 et 330.000 €, record en vue ?
La seconde est une DS 21 de 1967 ayant appartenu à Lorne Greene, acteur hollywodien de l’époque. Elle est plus dans les prix vus dernièrement : entre 160 et 180.000 €.

Terminons avec les valeur sures de la vente, les 300 SL. Rappelons que depuis sa vente du Mans Classic, la maison parisienne détient le record de prix pour ce modèle.

La noire est un roadster de 1958, certifié conforme et matching number, estimé entre 1 et 1.2 million d’euros.
La seconde a été restaurée et trouve un passé étonnant, pour un roadster, en rallyes et course de cote. L’estimation est ici fixée entre 1.1 et 1.3 million d’euros.

On vous tiendra au courant des résultats évidemment. Si vous voulez accéder au catalogue complet, c’est en cliquant ici.

Photos Artcurial.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

2 commentaires sur “Vente Artcurial de Rétromobile 2019, Avant-Guerre et Luxe à l’honneur”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.