A la découverte du Musée de l’Aventure Automobile à Poissy-musée Simca

Après les musées Porsche, Peugeot ou celui de Mulhouse, je me suis rendu dans celui consacré a une grande marque emblématique Française : Simca crée en 1935 par Henri Pigozzi, avec le musée de l’Aventure Automobile à Poissy.

L’origine du musée de l’Aventure Automobile à Poissy

Le musée se situe sur les lieux historiques de la naissance de l’usine en 1938 (maintenant PSA). Crée en 1984, l’association l’Aventure Automobile à Poissy, a pour but de faire connaitre, sauvegarder et valoriser le patrimoine de l’histoire de la marque Simca, CAAPY pour Collection l’Aventure Automobile de PoissY, association de que nous avons déjà rencontré lors du dernier Automedon 2015, avec leur participation à la superbe expo.

La visite du musée de l’Aventure Automobile à Poissy

Le bâtiment est très récent et assez vaste. Après m’être acquitté du modeste droit d’entrée de 5 euros, je tombe nez a nez avec une super Simca 8 cabriolet et une Peugeot 208, la grand-mère est la petite fille, mais deux modèles emblématiques du lieu. Le site du musée annonce environs 70 voitures et 1h30 de visite.

La visite commence par la droite et l’exposition des voitures est organisé en espace constructeurs historiques, avec pour commencer les années 30/40 avec les Fiat/Simca avec les modèles 5 clone de la Fiat 500, une ‘’woody’’ fourgonnette Simca 8, puis la 6 et la 8.

Puis viennent les années 40 et 50 avec le rachat de Ford France par Simca. On trouve notamment la Ford 472A qui fut la première voiture particulière sortie de l’usine juste après la guerre, mais aussi la Vedette et son fabuleux V8 ou encore la non moins célèbre déclinaison Versailles dotée du même moteur !

Après que de Ford France ait été complètement absorbé par Simca, nous retrouvons la production 100% Simca des années 50 et 60. On commence les Simca 6 (qui restait, certes une Fiat produite à Levallois) et 8, Aronde Elysée, la P60 Montlhery, les Aronde toutes carrosseries confondue furent fabriqué a plus d’un million trois cent mille exemplaires.
Deux autres V8, une superbe Chambord et la déclinaison Présidence avec sa roue arrière sur le coffre.

Suit l’incontournable et géniale Simca 1000, les jolis coupés 1000 Bertone et 1200 S, une rare Aronde P60 Ranch.

Le milieu des années 60 avec les berlines 1300 et 1300 spéciale et bien sur la fabuleuse 1100 si chère a notre rédac’chef, la sienne est d’ailleurs sur le site en vidéo, en cliquant ici.

Un splendide cabriolet CG 1200 basé sur mécanique de Simca 1000, deux prototypes, un petit utilitaire de 1967 resté au stade de maquette et la (très) petite citadine 936 de 1963 restée elle aussi sans suite, venaient clore cette décennie, mais pas l’histoire…

Une saynète recréant le record en Ariane des deux cents milles kilomètres, avec un modèle authentique et dans son jus annonce un espace spéciale consacré aux Carrossiers, nous donne a revoir la superbe Comète Monté Carlo, déjà croisé à Mantes, avec son 8 cylindre et carrossé par Monsieur Daninos himself, ainsi qu’une toute aussi jolie Simca 9 Sport Figoni de 1953, un modèle à carrosserie unique ! L’espace se termine par un magnifique coupé plein ciel tout de noir vêtu, qui est personnellement mon modèle préféré du constructeur à l’ Hirondelle !

En 1963 Simca devient une marque de Chrysler et différents modèles sont produits par la suite, comme la 180 et la 1309,. On trouve même ici une Dodge Omni, le pendant américain de notre célèbre Talbot Horizon.

Talbot, qui fut racheté par Simca en 1958, voit quelques uns de ses modèles exposés. La Talbot DC de 1923, la Lago spéciale T150 de 1939, une T26 Grand sSport de 1948 et une Lago América de 1959.

Maintenant le groupe Matra Simca Talbot, avec la fameuse Rancho, la non moins fameuse Murena, dont nous fêtions le week-end dernier les 35 ans à Montlhéry pendant l’Autodrome Heritage Festival, l’incontournable Horizon et ses presque 870 000 unités vendue.

La grande sœur, le 1510GLS, puis des Talbot des années 80 avec Samba et l’inoubliable Tagora !

Pour finir des modèles sportifs uniques, comme la F1 Talbot Ligier J5 de 1981, une Horizon groupe B ou une Sumbean Lotus ex Todt/Fréquelin.

Un musée fort riche et sympathique qui couvre à lui seul, plus de 6 décennies de l’histoire automobile française. J’ai aussi aimé le fait qu’il y ait beaucoup à voir et peu à lire. Le musée regorge de souvenirs et d’objets, exposés de façon à illustrer l’histoire des marques au travers d’outillages, de miniatures et bien d’autres choses encore…

Situé assez près de Paris et accessible par le RER, il reste un des rare musée d’une marque à encore cohabiter avec une usine. Le musée de l’Aventure Automobile à Poissy n’est ouvert que deux jours par semaine, le lundi après-midi, et le samedi, n’hésitez pas à vous renseigner via leur site avant de vous déplacer !

Merci à Messieurs Le Maux et Chrétien pour leur accueil, leurs explications et surtout pour la visite de l’atelier de restauration, qui n’est peut-être pas inclus dans une visite normale !

Ce qu’on en pense

Les non fans de la marque à L’Hirondelle ne seront pas à la noce, mais c’est un musée mono-marque… quoi que… J’ai particulièrement appréciée la qualité des restaurations des voitures, niveau concours, et dont beaucoup roulent encore.

La réunion en un même lieu de l’œuvre du grand Monsieur PIGOZZI, dont l’histoire aurait dû mieux retenir le nom, mais ça, c’est une autre histoire…

Je conseille vivement !

Note globale :

5 étoiles

Les plus :

Les moins :

– plus de 70 voitures dans un superbe état. parfois un peu serré –
– un grand chapitre de l’histoire auto dans un même endroit. ouvert que 2 jours par semaine  –
– un grand nombre de petits objets, fort apprécié des collectionneurs.
Temps de visite  au moins 2h et en prenant sont temps
Tarifs  5 euros
Adresse L’Aventure Automobile à Poissy – CAAPY
212 boulevard Pelletier
78955 Carrières-sous-Poissy
Site web en cliquant ici

 

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « A la découverte du Musée de l’Aventure Automobile à Poissy-musée Simca »

  1. Ping : A la découverte du Musée de l’Aventure Automobile à Poissy-musée Simca - Retrorevue.fr, le blog revue de presse voitures de collection de Mascotte Assurances

Laisser un commentaire