Une Peugeot unique pour emmener la Winter Sale de Carprecium

Une Peugeot unique pour emmener la Winter Sale de Carprecium
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une Peugeot unique pour emmener la Winter Sale de Carprecium
Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Beaucoup d’autos, et quelques pépites. C’est une d’elles qu’on va retrouver comme star de la Winter Sale de Carprecium la semaine prochaine.

La Winter Sale de Carprecium

Une vente par semaine, c’est ce que propose la maison Carprecium ! Avant la vente caritative au profit des sinistrés de la vallée de la Roya, à voir ici, on retrouvera donc la Winter Sale de Carprecium avec un catalogue plus varié et une vente prévue le 3 Mars, en ligne.

Pour le coup ce sont actuellement 19 lots qui sont proposés avec des prix variés mais une auto en particulier attire l’attention.

La Peugeot 203 Dillmann

C’est bien la star de la vente. Il s’agit donc d’une Peugeot 203 mais difficilement reconnaissable ! C’est une création de 1955 (homologuée à titre isolé) réalisée par Roger Dillmann, patron d’un garage de Mulhouse qui souhaitait se créer une auto de compétition. Après une courte carrière sportive, l’auto est vite dépassée techniquement.

Oubliée pendant des années elle a été restaurée par Gerard Dillmann, fils de Roger, assisté de Roger Ott, un mécanicien ayant œuvré à la construction de l’auto ! Annoncée en superbe état, elle est estimée entre 120 et 130.000 € !

Les autres autos de la vente

On ne va pas vous détailler les 18 autres autos de la Winter Sale de Carprecium. Mais voici une petite sélection.

On commence par ds autos françaises qu’on ne croise pas tous les jours.

La première, c’est à cause de son âge, c’est une Peugeot 302. Ici c’est une auto de 1937, roulante, mais qui sera parfaite après une peinture et une révision.
La deuxième est une Hotchkiss Anjou de 1952. Une auto au châssis restauré, à la mécanique tournante et dans un bel état de préservation.
La troisième est une Simca Grand Large de 1956, restaurée niveau cosmétique il y a quelques années, en bon état mais qui sera encore meilleur avec une grosse révision mécanique.

Estimation commune aux trois autos : entre 20 et 25.000 €.

Pour un peu plus de jeunesse et de sport, on retrouvera une Lancia Delta HF Integrale 16v de 1991. Importée du Japon, elle est en très bon état et estimée entre 30 et 35.000 €.
Plus radicale, la Winter Sale de Carprecium proposera aussi une Clio V6 de 2004, en très bon état, estimée entre 32 et 36.000 €.

Enfin on terminera avec des autos à plus petits budgets pour de vraies rouleuses. D’abord une Peugeot 604 V6 Ti de 1978, dans un jus qui lui permettra de faire encore bien des kilomètres. Elle est estimée entre 3500 et 4500 €.
L’autre est une BMW 2500 de 1973, pas courante, en bon état mécanique et avec une peinture récente. Elle est estimée entre 5000 et 7000 €.

Pour voir le reste du catalogue, c’est par ici.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une Peugeot unique pour emmener la Winter Sale de Carprecium

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles