Une journée de Roulage avec l’Alpine Bretagne Club

Une journée de Roulage avec l'Alpine Bretagne Club
Marc
Passionné d'autos sportives et de photos. Ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie. Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

Me voilà à nouveau au bord du circuit de Loire Atlantique, en ce samedi après midi, et en compagnie des locataires du jour, lAlpine Bretagne Club. Fort de 350 membres, il parait évident que le nombre des engagés soit important.

Une bonne quarantaine d’autos, un d’anciennes et de modernes, parmi lesquelles, les nouvelles A110 que je vais pouvoir découvrir en action.

La couverture résume le décor du jour. Quel plaisir de retrouver la berlinette A110, l’A610, R8 Gordini, R8 ensorcellée et…R12G sur une même piste. Ce n’est pas très courant. Alors, pas besoin de s’étendre sur le sujet, on passe aux images.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul

C’est maintenant au tour de monoplaces diverses, de s’aligner au départ de ces autres séries, puis, suivies de quelques protos et barquettes anciennes. Jamais, je n’aurais imaginé, un tel plateau, aujourd’hui. Ces autos sont encore présentes en compétition et probablement, ici, pour profiter de la date printanière, et de peaufiner les réglages, avant d’affronter les futures courses officielles de l’Ouest ou de l’Historic Tour.

Un plan large sur certaines autos plus modernes de la meute. Beaucoup de Renault, mais pas seulement. Même si l’Alpine Bretagne Club affiche clairement la mythique marque diepoise, depuis 35 ans, toutes les autos sont accueillies avec plaisir, pour les journées de roulage.

On y voit que du bleu… pour l’instant

Du bleu en majorité, en ce qui concerne les nouvelles montures A110, puis cet autre bleu, « bleu Abysse », si j’ai bonne mémoire. Du côté du bord de piste, les passages des voitures paraissent fluides. Le bruit feutré étouffe l’effet vitesse. Au fil des tours, l’auto parait bien née, sans surprise, ça passe fort partout, les freinages, les accélérations, tout est homogène. Un très beau jouet, mais…. des temps moderne.

Quelques surprises

Parmi les surprises présentes sur ce roulage du l’Alpine Bretagne Club, on trouvait cette bombinette monoplace. Elle devrait se montrer dans de futures compétitions. Propulsé, par un moteur de moto Triumph, le racer est une des merveilleuses réalisations du célèbre préparateur/pilote Nogarolien, spécialisé dans le secteur des courses “Historic”. La puce est plutôt véloce et superbement équilibrée au vue des nombreux tours effectués par ses deux pilotes du jour, sur le tracé J.P. Beltoise.

Autre sympathique merveille, gravé du losange, celui-ci, ce rare spider biplace, à la présentation toujours “nickel” et qui apparaît fréquemment pour des sorties roulage avec beaucoup d’aisance.

Vive l’Alpine Bretagne Club !

Terminons cette journée en beauté, et retournons sur le macadam de Fay de Bretagne, avec quelques clichés complémentaires, démontrant la très bonne ambiance du jour. Des glissades sympathiques et des autos qui ont marqué leur époque à jamais. Ça fait également plaisir de voir des très jeunes au poste de pilotage.

Pour info, la numéro 5 est dans cet état depuis six ans et est utilisée fréquemment pour des journées similaires, sans jamais être sortie de la piste. Belle santé.

Pour plus d’infos sur le Club Alpine Abc, cliquez ici.

Une journée de Roulage avec l'Alpine Bretagne Club

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....