Une belle dernière pour le Motors and Café Toulousain

Une belle dernière pour le Motors and Café Toulousain
Une belle dernière pour le Motors and Café Toulousain
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

La Place Vauban était pleine ce dimanche… mais “ce n’est pas un rassemblement de collectionneurs”

Depuis plusieurs semaines la place Vauban a retrouvé des autos. Beaucoup d'autos viennent se montrer, on parle auto, on parle passion... Sauf que pas...

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

Roadbook d’Anciennes Episode 30 : La route de Gentelly, la magie d’un tour du monde

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Dimanche avait lieu le dernier Motors and Café de la saison 2019. Et contrairement à d’autres événements plus au nord (le RDV des Dérouillés par exemple) c’est le soleil qui accueillait les participants. Une fois de plus, les véhicules de course et autres sportives étaient mis à l’honneur. Cependant, tous les autres étaient bien sûr les bienvenus.

Comme souvent à cette date, les véhicules sportifs ne manquaient pas pour ce dernier Motors and Café. Les Porsche 911, Lancia Delta et autres Berlinette Alpine ne manquaient pas pour cette dernière édition de l’année du rassemblement toulousain.

Bien sûr les autres anciennes n’étaient pas oubliées. Pour les françaises, quelques Simca 1000, Citroën GS et une Dyane aux curieux phares à LED. Du coté des anglaises, des Rover, un taxi anglais sans doute un Austin FX4 mais aussi une belle Reliant Scimitar GTE pas très courante dans nos contrées. Coté camion on y trouvait également un Saviem TP4, version 4×4 du Super Goélette 2 ou SG2.

Comme d’habitude sur le Motors and Café, les américaines n’étaient pas venues pour faire la figuration. Elles étaient en effet assez nombreuses pour cette dernière édition de l’année.

Les motos étaient également nombreuses sur le site du Motors and Café. Parmi celles-ci, une étonnante Honda Goldwing revue et corrigée par son propriétaire mais aussi quelques Harley et autres Honda CB900F.

Enfin, les voitures plus modernes étaient également au rendez-vous. Les Ferrari et autres Lamborghini étaient bien sûr de la partie de même qu’une Nissan Skyline GTT.

Cette dernière édition de l’année du Motors and Café toulousain fut une belle réussite. Année après année, le rassemblement a su fidéliser son public. Si certaines rumeurs font état d’un changement de lieu prochain suite à certains désaccords avec les propriétaires du site, il est encore trop tôt pour se prononcer. D’ici à ce que les choses soient plus claires, quelques spéciales devraient avoir lieu histoire de faire patienter le public jusqu’à l’ouverture de la saison 2020.

Une belle dernière pour le Motors and Café Toulousain

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Place Vauban était pleine ce dimanche… mais “ce n’est pas un rassemblement de collectionneurs”

Depuis plusieurs semaines la place Vauban a retrouvé des autos. Beaucoup d'autos viennent se montrer, on parle auto, on parle passion... Sauf que pas...

Roadbook d’Anciennes Episode 30 : La route de Gentelly, la magie d’un tour du monde

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Martin Tomlinson, du circuit à la toile

Aujourd'hui on va parler d'un artiste anglais, Martin Tomlinson. Agé de 70 ans, il a décidé de transcrire sa passion pour le sport automobile...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...