Un nouveau Maxi5, à Grandchamp des Fontaines (44)

Un nouveau Maxi5, à Grandchamp des Fontaines (44)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un nouveau Maxi5, à Grandchamp des Fontaines (44)

À la une sur News d'Anciennes

Ouf ! Nous voici enfin dehors, et en compagnie de nos tendres anciennes. Le Grand Tourisme Orvaltais nous propose une version expérimentale, en organisant sa 18ème édition des Maxi 5 (évènement couvert lors des mois de 5 dimanches) en « après-midi ». Pour la circonstance, l’Intermarché de Grandchamp des Fontaines (44) ouvrait grand ses accès, pour que le maximum de convivialité s’installe autour de cette rencontre.

Malgré un calendrier chargé, Fête des mères, météo estivale et proximité de la côte, plus le vide grenier local… cette nouvelle édition fut plutôt concluante. L’estimation de près de 400 véhicules représente une édition de bon cru.

Circonstance oblige, place aux grands-mères

Et puisque quelques unes d’entre elles partageaient l’évènement, mettons-les à l’honneur. On retrouvait une Ford A cabriolet, une Citroën C4, et la Salmson S4 D, celle de notre essai de 2018. Cette Ford 472C woody V8, de 1948 fut également très remarquée par le public.

Ensuite, nous retrouvons nos bonnes populaires, les Citroën Traction Avant, Simca Aronde, Panhard Dyna Z, Renault 4cv. On note cette petite anglaise Lotus Super Seven, série2 de (1958).

Dans l’Air du jour en, décapotables

Il aura fallu arriver fin Mai, pour enfin mettre les cabriolets et autres spiders, en tenue estivale. L’occasion est trop belle, aujourd’hui… Et la liste est généreuse. Quelle marque Anglaise allez vous choisir ? Triumph, MG, Lotus anciennes ou bien des plus modernes.

Peut-être est-ce cette Jaguar, une Type E dans une magnifique robe.

Tenez, en voilà une autre série, découvrons les, si je puis dire. Bien sûr, on partagerait bien le siège du passager, à bord de cette ancêtre Ford A, mais si vous préférez des plus modernes, en voilà, BMW série 3, Fiat 124, Alfa Roméo Giulietta, Pontiac Sunbird LE…

On a évidemment décapoté, du côté des françaises. Les Citroën 2 cv ne manquaient pas et notamment avec des modèles de dernière génération, puis également des Peugeot 404 et 205, et bizarrement une version très originale, une Renault 5, une EBS ?

Hormis les combis VW, on remarque cette rare version d’utilitaire, pick’up. C’est une dernière génération de Citroën type HY Citroën, dans un état exceptionnel.

Une pause s’impose

Laissez-moi vous embarquer du côté de “Mes deux coups de coeur “

Tout d’abord, cet original Falcon GL c’est “Une sortie de Musée”. Construit à Bimingham en Angleterre, en 1987, cet insolite véhicule est né sur l’inspiration des mythiques Lotus Super Seven. C’est un kit de Falcons Designs, monté sur la base d’une Citroën Diane 6 !

Après 25 années de musée, le cabriolet est relooké, pour une mise en circulation (capote, couvre tonneau, sièges réglables…) et prend la route, avec son nouvel acquéreur…Pour débarquer en France.

Un p’tit peu de technologie : base de Diane 6 Citroën, moteur de 602 cm³, châssis galvanisé, cadre acier, caisse en fibre renforcée et aluminium, suspensions rabaissées. Son poids plume de 400kg lui permet d’atteindre les 130 km/h.

L’histoire ne dit pas si c’est un prototype, ou une petite production anglaise. En France c’est le seul modèle existant. Ce cabriolet Falcon GL réside désormais dans notre région, chez son troisième propriétaire, un collectionneur Citroën. Aujourd’hui, le cabriolet fête ses 32 printemps et totalise seulement 3500 kms.

Allez, on passe à tout autre chose. Pas aussi insolite, cette magnifique Volvo P1800 ES, break de Chasse, mais elle aura attiré bien des regards.

Voilà une version US de cette élégante Suédoise. Construite entre 1971 et 73, cette « Most sexy Volvo Ever » fut produite à seulement 8077 exemplaires. Aux USA, son moteur de 1800 cm³ ne dépassera pas les 112ch. Heureusement, elle ne pèse que 1200kg et sa mécanique offre des atouts de robustesse extraordinaire, puisqu’elle est apte à parcourir 500.000 kms.

Une belle vitrine, notamment vue de l’AR, le Break de Chasse est plutôt confortable et bien pourvue en intérieur. Sa tenue de route est appréciée et si la production fut  boudée à sa sortie de chaîne, elle deviendra un objet de design prisé, aux alentours des années 2000.

La version US est la version la plus recherchée. Le climat sec, Américain, favorise la durabilité des carrosseries, contrairement aux européennes, contrariées par des routes hivernales enneigées et salées, qui ont pour conséquences, de ronger les belles robes, au fil des années.   

L’effet Après-midi du G.T.O, constatation…

Contrairement aux habituelles matinales, l’après-midi attire, visiblement, les visiteurs en nombre dès la première heure. Très forte affluence dès 15h00. Les 350 emplacements disponibles, furent vite accaparés, obligeant les organisateurs à parquer de nombreuses autos, en périphérie. Par contre, dès 17 heures, tout ce p’tit monde reprend vite le chemin du retour.

Cette belle réunion, sera le grand départ des évènements rétromobiles. En Juin, le calendrier s’étoffe… Et le week-end prochain, on aura le choix, dans la région Nantaise, entre  le mensuel Pôle Collection de Vertou et la Bourse Expo de Notre Dame des Landes.

Alors, profitons encore du plein air et du soleil Nantais, en compagnie du GTO Orvaltais, autour des autos qui ont attiré notre attention.

On démarre avec les modèles étrangers.

Et concluons avec nos chères Françaises.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un nouveau Maxi5, à Grandchamp des Fontaines (44)

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, ayant l’habitude des rassemblements et étant présente à ce rassemblement, et il est difficile de croire à votre annonce sur le nombre de véhicules sachant que le parking était annoncé à 200 places…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles