Retromobile 2017, des artistes toujours aussi inspirés

Retromobile 2017, des artistes toujours aussi inspirés
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Un morceau d’art… du dimanche. Eh oui pour les couvrir Samedi c’est la seule solution.

Comme chaque année le salon Retromobile compte, outre les expos thématiques, les vendeurs d’autos et les autres exposants dont on vous parlera bientôt, un beau village des artistes.

Cette année on retrouve avec plaisir des artistes dont on a déjà parlé dans nos rendez-vous du samedi. François Vanaret, Yann Pennhouet, Amaury Dubois et bien d’autres sont au rendez-vous. Leurs œuvres connues sont pour certaines encore là, et de nouvelles viennent garnir leurs stand.

Cette année j’ai deux coups de cœur au milieu de ces artistes. Le premier c’est l’expo Michel Vaillant Art Strip. Une superbe expo qui nous replonge dans notre jeunesse (ou pas d’ailleurs). Même si ce n’est pas une nouveauté, discuter avec Jean-Louis et jouer à reconnaître les albums d’origine des illustrations était un moment sympa. Le principe est simple : reprendre des planches célèbres et emblématiques de l’iconographie du champion de BD et les transposer en grand format. Le casque du pilote sans visage (je ne vous dirais pas qui c’est, promis) imprimé sur un plexi ou un papier de 1.2m par 1.2m a quelque chose de superbe quand même !

L’autre coup de cœur est lui aussi proche de la BD et en est à son premier Retromobile. Antoine Pascal est fils d’un journaliste auto. De quoi donner envie de découvrir l’auto. Le principe de ses oeuvres est de transposer sur des photos en très grand tirage des Vroooom, des Vvvrrrrrooooaaaaarrrr et autres “sons” habituels en BD. Certaines oeuvres sont faites à partir d’anciennes photos de collections de photographes rachetées par son père, d’autres sont faites à partir de clichés pris lors de Le Mans Classic 2016. Pour les prendre Antoine a fait le tour du circuit du Mans, à l’extérieur et à pied… en 7h ! Il en sort des oeuvres superbes qui m’ont marqué et qui rajeunissent le village des artistes.

Dans tous les cas, on vous reparlera des deux.

Les autres articles à propos de Retromobile 2017 sont à voir ici.

Retromobile 2017, des artistes toujours aussi inspirés

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Bixhope Art, des autos, des couleurs et Bull The Dog

Malgré son nom, c'est bien un artiste français qu'on vous présente aujourd'hui. Et même un jeune artiste car s'il est né en 1968, c'est...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...