Pour ou Contre, utiliser une refabrication pour restaurer sa voiture ancienne

Pour ou Contre, utiliser une refabrication pour restaurer sa voiture ancienne

Au moment d’attaquer la restauration de sa voiture ancienne, c’est l’éternelle question. La pièce refabriquée aura souvent face à elle une pièce neuve et ancienne. Et pour beaucoup c’est celle-ci qu’il faut privilégier. Mais il va falloir quand même se poser les bonnes questions avant de se lancer.


Quand on a le choix…

Pouvoir se demander si on choisit une refabrication ou une pièce d’origine, c’est déjà un certain luxe. Beaucoup de pièces ne sont plus du tout disponibles en dehors des refabrications (et même là ce n’est pas obligatoire). Chose étonnante, la question ne concerne pas que les autos anciennes. Les plus récentes sont elles aussi touchées par des pénuries de certaines pièces.

Par chance, nombreuses sont les pièces qui offrent ce choix. Certains pros du monde de la voiture ancienne s’en font même une spécialité. Et certains salons et sont des mines d’or pour ces pièces là, on citera Reims comme l’exemple le plus connu.

Utiliser une refabrication, les arguments contre :

Attention à la qualité !

C’est forcément le premier argument que vous trouverez pour vous dissuader d’acheter des refabrications. Forums, bouche à oreille, clubs, restaurateurs, nombreux sont ceux qui voudront absolument vous garantir que la pièce d’origine sera de meilleur qualité.

Sauf que ce n’est pas si évident que cela. Si les refabrications faites à la va-vite pour avoir une pièce quelle que soit sa qualité existent, ce n’est heureusement pas une généralité. Donc posez vous cette question, mais faites le pièce par pièce.

Si on veut absolument du made in France

Déjà là on ne parle que des voitures anciennes déjà elles-mêmes made in France. Il est vrai que plus on remonte dans le temps, plus l’industrie française était structurée et plus les différents composants venaient de notre propre industrie.

Avec les délocalisations et le besoin d’acheter des pièces pas chères pour les voitures récentes, nombre de petites structures ont disparu et les quelques gros équipementiers qui ont encore leurs usines en France n’y produisent pas de pièces pour voitures anciennes.

Néanmoins, là encore, ces pièces peuvent exister (en revanche, il faudra y mettre le prix).

Utiliser une refabrication, les arguments pour :

Impossible de trouver autre chose

La plupart du temps, les refabrications ont été lancées car la fourniture des pièces d’origine n’était plus assurée, au moins dans le réseau “classique”. Mais le cas existe aussi avec des pièces neuves d’origine. Dans tous les cas, pour de nombreuses pièces, il sera impossible de retrouver des pièces d’origine, même en cherchant dans les nombreuses bourses qui se tiennent un peu partout… et des fois les pièces d’origine, bien qu’existantes, ne sont simplement pas envisageables…

Pour ou Contre, utiliser une refabrication pour restaurer sa voiture ancienne
Yen a qu’ont essayé…

Le prix voyons !

Une fois passé l’abondance des pièces, on aborde le prix… qui en découle forcément. Avec plus de pièces refabriquées, les prix seront plus faibles !

L’autre aspect de la différence de prix est dû à la qualité des refabrications ou plutôt à la mauvaise pub qui en est faite. À force de marteler que les pièces d’origine seront de meilleure qualité, elles deviennent de “meilleures” pièces. Et ce qui est meilleur peut être plus cher. D’où le fait que bien des pièces d’origine soient plus chères que les équivalent refabriqués.

Là aussi, attention à la qualité !

La qualité d’une refabrication peut être meilleure que la qualité des pièces d’origine. C’est même tout à fait logique quand on pense aux avancées techniques qui ont été faites au fil des ans. Avec des matériaux de meilleur qualité, voire qui n’existaient pas à l’époque, et des tolérances d’usinage qui sont bien plus faibles, on obtient des pièces de meilleure qualité.

Il y a un mais, évidemment, c’est qu’il faudra y mettre le prix. Travailler avec les matériaux et les tolérances des années 50, ça se fait, et ça ne coûte pas cher (en plus ça peut être fait partout dans le monde). Donc pour une refabrication de meilleur qualité, il faudra payer cette qualité. Et tout le monde (du collectionneur au professionnel qui vous vend la pièce) n’est pas prêt à le faire.

Pour et quelle que soit la qualité

Il reste cependant certaines pièces pour lesquelles la qualité n’est pas fondamentale. On parle ici des pièces esthétiques par exemple. Ou de certains consommables qui n’influeront pas du tout sur la qualité.

Entre un pare-choc d’origine chromé vendu 2000 € et un autre refabriqué en inox poli à 700€, du moment que le second se monte, pourquoi se priver ?

Pour ou Contre, utiliser une refabrication pour restaurer sa voiture ancienne

Conclusion :

Pour ou contre, on obtient des réponses qui ne sont ni blanches ni noires (comme à chaque fois qu’on se les pose ici). Si on devait choisir notre camp par ici on dirait “On est pour utiliser une refabrication à condition d’y mettre le prix pour avoir de la qualité”.

Mais dans tous les cas posez-vous les questions point par point :


  • de quelle pièce on parle ?
  • quel est votre budget ?
  • est-ce une pièce critique ?
Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

4 commentaires sur “Pour ou Contre, utiliser une refabrication pour restaurer sa voiture ancienne”

  1. Évidemment, vous allez encore dire que je chipote (mais en tant qu’ayatollah du boulon de 14, je ne saurais faire autrement) aussi je saute sur votre dernière question : pare-chocs chromé ou en inox ? Outre le prix et la conformité au montage, il faut envisager le côté esthétique ! Le chrome a un brillant “doux” blanc-bleu, l’inox a un brillant “dur” blanc-jaune (pour faire simple), une différence que n’importe quel œil peut appréhender et qui vous ôtera toujours 1 point sous l’œil averti d’un juré de Concours d’État.
    Par ailleurs, que penser des pots d’échappement refabriqué en inox sinon que c’est, auditivement parlant, une hérésie ! Sauf peut-être pour les 4cv de course . . .

  2. Merci pour cet article, intéressant comme toujours ! Un aspect que vous avez oublié, mais c’est un des aspects de la question de la qualité: la sécurité. Les vitrages par exemple doivent être fabriqués par un verrier automobile homologué, et porter son logo avec la mention de la norme européenne R43. Sinon cela peut poser des problèmes en cas d’accident (y compris un éventuel refus d’assurance), lors du contrôle technique etc.

  3. Bonjour
    Je possède une Alfa ss 1600 giullia de 1965 et ce depuis plus de 25 ans, si le pare brise se casse je serai content de retrouver une firme pour en avoir un nouveau même une copie…cela est une question de voiture….Amicalement.

  4. vive la refabrication tant qu’elle est de qualité!!!!!!

    j’ ai monté des optique sur mon E30 en qualité “chinoise” et bien ceux là ont un faisceau lumineux nettement meilleur que les origine
    Y en marre des ayatolla du boulon d’origine qui vendent à prix d’ or des pieces ” origine” pourri jusqu’ à l’os

    C’est le meme dileme pour les pneu: entre les origines à la tenu de route d’ epoque ou des pneu moderne beaucoup plus qualitatif mais au design different!!!!!
    On mettra de coté les pneu “collection”, vendus tres cher et à la qualité douteuse: gomme et srtucture d’epoque ou bien moderne avec design d’ epoque, on ne sait pas et c’est le flou du coté des manufacturiers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.