Peugeot 403, la discrète première millionnaire du lion

Peugeot 403, la discrète première millionnaire du lion
Peugeot 403, la discrète première millionnaire du lion
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] 5 youngs françaises à ne pas rater en 2021

La production automobile française a pu susciter quelques déceptions au cours de ses trente dernières années. En cause notamment, la difficulté à développer une...

Citroën Dyane, remplaçante remplacée

Presque 40 ans après la fin de sa carrière, on peut se dire que la Citroën Dyane a été un échec. Pourtant c'est avec...

La petite histoire derrière les prises NACA

C'est un des éléments de style qui ont marqué les années 70-80. Pourtant les prises NACA n'étaient pas là juste pour décorer. Revenons dessus...

Une collection tarnaise bientôt dispersée par Carprecium

Si les événements sont à l'arrêt, les ventes aux enchères d'automobiles anciennes continuent. Dans une dizaine de jours c'est une collection complète qui sera...

La Peugeot 403 de 1955 à 1960

La Peugeot 403 des premières années

Peugeot 403, la discrète première millionnaire du lion

C’est finalement le 20 Avril 1955 que Peugeot convoque la presse pour présenter sa Peugeot 403 au Palais de Chaillot à Paris. Sa nouvelle auto se place donc au dessus de la 203, sa cylindrée la faisant mathématiquement entrer dans la catégorie des 8CV.

En plus Peugeot ne présente à ce moment là qu’une seule auto, la version luxe avec toit ouvrant et une présentation poussée. Il faudra attendre le salon de Paris en Octobre de la même année pour retrouver une version plus bas de gamme qui abandonne le toit ouvrant. Si l’auto reste en 8cv, elle devient une alternative à la 203.

La Peugeot 403 est alors à peu près seule sur son marché. On trouve des autos dans les segments allant de 2 à 6ch puis on reprend avec les haut de gamme que sont la DS, tout juste présentée et la Frégate de chez Renault qui affichent toutes les deux 11cv sur leur carte grise.

En plus les retours sont élogieux. La partie technique, déjà éprouvée il est vrai, est fiable dès le départ et les performances (135 km/h en pointe) largement suffisantes pour le segment. La boîte de vitesse entièrement synchronisée est saluée, tout comme le volume du coffre à bagages.

En Août 1956 la Peugeot 403 commence ses déclinaisons. Comme la 203 auparavant un seul modèle constitue une vraie gamme du côté de Sochaux. La première à apparaître, c’est le haut de gamme : le cabriolet rendu célèbre par un policier en pardessus. Plutôt cher (25% de plus que la berline) il ne se complète pas d’une version coupé, malgré l’étude qu’on vous montrait précédemment. En même temps la 203 avait échoué sur ce segment.

En Septembre 1956 les versions longues arrivent. L’empattement passe de 2,66 m à 2,91 m. La longueur atteint alors 4,61 m contre 4,47 m pour la Peugeot 403 berline. La familiale reprend les finitions de la berline, la commerciale laisse de côté tous les chromes et une fourgonnette tôlée est également de la partie.
Enfin en octobre on dévoile la camionnette bâchée (ou pick-up si vous voulez).

L’année suivante le principal changement est l’adoption de clignotants au lieu des flèches directionnelles. Tant qu’on modifie l’éclairage, les codes européens font leur apparition à l’avant.

En 1958 les changements sont mineurs sur les Peugeot 403. D’abord les essuie-glace ne se croisent plus, ensuite on dope la puissance… en installant un ventilateur débrayable. C’est toujours ça de pris !

Aparté : Peugeot attaque le marché américain !

La même année les 403 prennent le bateau pour traverser l’Atlantique. Poussée par le gouvernement de l’époque le lion exporte ses autos vers les USA. Les autos sont adaptées au marché avec notamment un taux de compression plus élevé, la disparition du lion de capot, ou un habillage intérieur en tissu synthétique.

Là où l’aventure est étonnante c’est que Peugeot va s’allier… à Renault ! Le losange vend alors sa Dauphine sur place et des synergies vont s’opérer. Les autos arriveront séparément par bateau mais seront ensuite dédouanées ensemble et vendues dans le même réseau !

La première année ce sont 7500 autos arrivent en Mars 1958. Elles se vendent plutôt bien, à 2200 $ pièce, et ce sont bientôt 10% de la production qui s’en vont outre-atlantique ! En 1959 ce sont 15.000 Peugeot 403 qui y sont vendues ! Mais l’aventure tournera court. Renault s’est déjà retiré faute de succès et Peugeot suivra en 1961.

Pour ce qui concerne notre vieux continent, la Peugeot 403 voit son lot de nouveautés en 1959. D’abord elle abandonne le lion de bout de capot. Trop dangereux en cas de choc avec un piéton il est remplacé par une insigne et une baguette chromée. Si on trouve encore autant d’autos qui le portent… c’est parce que rien n’empêche de le refixer par la suite (et notamment en collection) !

La carrière de la Peugeot 403

Retour à
La Genèse

Peugeot 403, la discrète première millionnaire du lion

Deuxième partie
1960-1966

Peugeot 403, la discrète première millionnaire du lion

Cliquez sur les images pour naviguer
Page 2 de 3

Peugeot 403, la discrète première millionnaire du lion

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

  1. La 1ère voiture de mon père, une 403 berline grise qui avait les flèches de direction, qu’il avait masqué et installé les clignotants dans les feux avant et arrière. Ma mère avait mis des housses de siège rouge. Bref on était heureux avec notre Peugeot qui nous a bien promené.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Fiat 850 Sport Coupé, tonique taille S

La première chose que j'aime quand on me dit "ça te dirait d'aller dans tel ou tel garage pour essayer des autos ?" c'est...

Début d’année timide pour Bonhams à Scottsdale 2021

Scottsdale c'est le premier indicateur de l'année pour ce qui concerne les grandes ventes aux enchères. Forcément le contexte sanitaire avait modifié les différentes...

La petite histoire derrière les prises NACA

C'est un des éléments de style qui ont marqué les années 70-80. Pourtant les prises NACA n'étaient pas là juste pour décorer. Revenons dessus...

[Acheter Une Voiture Ancienne] 5 youngs françaises à ne pas rater en 2021

La production automobile française a pu susciter quelques déceptions au cours de ses trente dernières années. En cause notamment, la difficulté à développer une...