On a testé pour vous : la Chevrolet Corvette C3

On a testé pour vous : la Chevrolet Corvette C3
thomartini
Thomas est le premier à rejoindre Benjamin dans l'aventure News d'Anciennes, dès 2013. Amateur d'autos sportives, il sait aussi jouer le copilote en Simca ou bricoler un proto qui ressemble à une 4L.

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

La Chevrolet Corvette, on l’avait déjà eu sur News d’Anciennes avec notre vidéo de la Corvette C4. Là on passe derrière le volant avec la génération précédente, la Chevrolet Corvette C3.

Encore une fois, pour essayer cette voiture, ce sont les routes du nord de l’Aube qui nous servent de décor.

Petite histoire de la Chevrolet Corvette C3

La Chervolet Corvette est une icône, une peu comme la Porsche 911. C’est une voiture qui date, mais qui a su évoluer dans un style propre, en faisant confiance à des éléments clés : de gros moteurs, des performances de premier plan et un côté très américain.

La première Chevrolet Corvette apparaît en 1953 avec des lignes très rondes, des chromes, et un moteur 6 cylindres en ligne vite remplacé par un V8. La seconde génération arrive en 1963. La ligne s’aplatit, c’est la Sting Ray. Là, l’offre de moteurs est plus large. On commence par le “Small Block” de 5.4L, puis arrivent les “Big Blocks” de 6.5 puis 7.0 litres de cylindrée !

La Chevrolet Corvette C3 arrive en 1968. La ligne est acérée, les moteurs commencent à 5.3L et vont jusque 7.4L. La puissance va de 190 à 393 chevaux. Elle sera produite jusqu’en 1982.

La conduite d’une Chevrolet Corvette C3 : 

Le modèle que nous prenons en main est une Chevrolet Corvette C3 de 1979. Elle est dotée d’un V8 L48 de 5.7 litres. Les normes antipollution sont passées par là et sa puissance n’est “que” de 215 ch ! Bien assez en l’occurrence !

Malgré un temps pluvieux, la prise en main est assez rapide. La boite automatique à 3 rapports se manoeuvre facilement et la voiture se comporte de façon très saine. Il faut en revanche faire attention au gabarit, et surtout à la garde au sol ! Premier croisement et surprise, ça freine ! La direction est légère et relativement précise pour une voiture qui a déjà plus de 35 ans.

Le son rauque du V8 est omniprésent, tout comme le couple. Le mauvais temps nous empêche malheureusement de la tester de façon sportive, mais aucun doute, il y a ce qu’il faut sous le capot. Bien que restant en 3ème, aucuns soucis pour démarrer et circuler en ville niveau vitesse. On aurait bien aimé un temps sec pour exploiter un peu plus le V8, mais même avec ces gros pneus, le propriétaire nous confirme qu’il ne vaut mieux pas jouer à relancer pied dedans sur route mouillée.

A l’intérieur, les baquets en cuirs sont bien enveloppants et la positions de conduite, allongée, est confortable. Niveau instrumentation, tout y est : température, pression, batterie… On regrettera par contre l’absence totale de coffre.

Voilà, il est déjà l’heure de rendre l’auto, encore merci à Guillaume d’avoir organisé l’essai pour nous et surtout merci à son papa pour son temps et son accueil.

Conduire une Chevrolet Corvette C3

Si vous êtes fans d’américaine et de voiture “brute” elle est pour vous ! En plus, en face, la Mustang de la même époque est… fade.

Si vous voulez conduire une Chevrolet Corvette C3, vous pouvez conduire celle-ci, elle est actuellement à vendre pour 16.900 €. Vous trouverez l’annonce en cliquant ici. La cote LVA indique une cote de 14.000 € mais toutes ne sont pas dans l’état de celle-ci.

Si vous souhaitez juste en conduire une pour une journée, vous la trouverez en cabriolet et en coupé sur Roadstr, site de location d’ancienne entre particulier.

Note globale :

4 etoiles

Avantages

Inconvénients

– Muscle Car abordable Finitions américaines peu soignées –
– Confortable et facile à vivre Tendance à patiner –
– Sportive  Freinage “on/off” –
Rareté 3-etoiles
Prix 14.000 € à 18.000 €
On a testé pour vous : la Chevrolet Corvette C3

Sur le même thème

11 Commentaires

  1. je suis très flatté, j’ai reconnu la mienne (bleu électrique, d’origine) en photo sur la place St Louis au départ de la nocturne de Versailles en 2016 !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....