Nos Anciennes Abandonnées : le J7 loin de la course

Nos Anciennes Abandonnées : le J7 loin de la course

À la une sur News d'Anciennes

Une MG très particulière bientôt proposée aux enchères

On aurait presque tendance à oublier qu'il n'y a pas que les maisons reconnues qui préparent des ventes aux enchères de voitures anciennes. Ainsi...

Essai d’une Citroën 2CV : Loin de tout sauf de l’essentiel

La deudeuche, un sujet compliqué auquel on ne s’est encore jamais attaqué dans notre rubrique essais. Pourquoi complexe ? Parce que c’est un thème vu...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Lotus Elite Type 14, les grandes premières

Cette auto, c'est une grande première. La marque de Colin Chapman a fait un saut dans une nouvelle ère avec sa Lotus Elite. Un...

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d’or ou d’œuvres d’art… quoi que. Il sillonne les routes d’occitanie à la recherche d’anciennes… qui attendent patiemment de reprendre la route. Ou du moins qui en rêvent ! Pour retrouver les épisodes précédents de Nos Anciennes Abandonnées, cliquez ici.

C’est lors de la même balade qui m’a conduit à trouver la Simca Aronde Grand Large du mois dernier que j’ai découvert ce Peugeot J7. Une trouvaille faite par hasard, le long d’une route somme toute banale.

L’histoire de cet utilitaire n’est pas banale. Contrairement à la Simca, j’ai cette fois pu discuter avec le propriétaire. Un passionné, ancien mécano de course. Cet utilitaire était alors son outil de travail. Il servait de camion d’assistance à un team privé. Le propriétaire et le camion ont pris leur retraite en même temps. Mais depuis le J7 n’a pas bougé. Son propriétaire a trop de souvenirs en commun avec ce laborieux pour s’en séparer !

Pour rappel, le Peugeot J7 a succédé au “Nez de Cochon” en 1965. C’était alors un utilitaire bien pratique qui a été décliné en ambulance, minibus, fourgon 1800 kg, bétaillère ou même pick-up. Il poursuivra sa carrière jusqu’en 1980 et sera vendu à 336.220 exemplaires. Il sera remplacé par le J9, qui conserve la même allure à quelques détails près.

Nos Anciennes Abandonnées : le J7 loin de la course

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Portrait de Collectionneur : Yann, 23 ans, un héritier bien armé

Après Éric, le papa, dont on parlait ici, qui nous avait déjà étonné par le panel de véhicules qu'il possède et par toutes ses...

Aux vérifications du Grand Prix de Monaco Historique 2021

On est tellement habitué aux événements annulés qu'il est étonnant de voir des rendez-vous d'envergure se tenir. Un des premiers du genre en ce...

Porsche 993 Targa, essai de la 911 de tous les jours

Trop longtemps. Cela faisait beaucoup trop longtemps que je n'avais pas fait un tour en Porsche 911. En l'occurrence c'était une 2.4 T, une...

Lotus Elite Type 14, les grandes premières

Cette auto, c'est une grande première. La marque de Colin Chapman a fait un saut dans une nouvelle ère avec sa Lotus Elite. Un...