Les Voitures Anciennes de nos Lecteurs : la Triumph TR6 de Yves

Les Voitures Anciennes de nos Lecteurs : la Triumph TR6 de Yves

Yves est le cinquième lecteur à nous présenter sa voiture ancienne, les autres sont ici. Lecteur de News d’Anciennes depuis plusieurs années, lui aussi possède une belle anglaise, une Triumph TR6.


Si l’idée vous plaît et que vous voulez proposer votre auto, on vous explique tout par ici.

Mon auto en quelques mots

C’est un modèle 1973 (type CF), exporté aux USA comme 90% des TR6 (environ 90000 produites de 69 à 76 et seulement 9000 pour l’Europe).

Techniquement, elle est dotée d’un 6 cylindres en ligne de 2.5L, avec AAC latéral, 2 carbus Zenith Stromberg et développe environ 105 ch pour un poids de 1070 kg.

C’était l’équipement d’origine pour les USA. Les modèles vendus en Europe étaient dotés d’une injection Lucas et développaient 150cv, puis 125 suite à un changement de normes antipollution. La boite compte 4 vitesses avec overdrive à commande électrique Laycock de Normanville (environ 550 tours minute en moins, sur 3ème et 4ème vitesse).
À l’avant elle a des freins à disque et des amortisseurs télescopiques et ressorts hélicoïdaux, barre anti-roulis. À l’arrière, freins à tambours, suspension indépendante avec amortisseurs à leviers et ressorts hélicoïdaux.

Pourquoi elle ?

J’aime beaucoup les roadsters anglais, comme beaucoup de passionnés de ma génération. La Type E est mon Graal mais restera malheureusement inaccessible. La TR6 m’a semblé être un bon choix, alliant le 6 cylindre, la rusticité relative et les plaisirs du roadster. D’emblée j’ai dessiné dans ma tête « Ma » TR6. Elle devrait être en mode Racing, dépouillée et minimaliste à l’extérieur mais sans altérer la voiture d’origine.

J’ai trouvé cette voiture en Vendée en février 2016. Un ami vendéen est allé la voir avec son mécano pour me rassurer sur son état et je suis allé la chercher avec le chèque de banque en poche sans l’avoir vue… Retour par la route au cours duquel j’ai eu largement le temps de la découvrir, sur près de 1100km avec une étape dans l’Aude, voyage sans histoire…

Son état était correct, mécaniquement saine, sans rouille, avec une peinture à refaire ainsi qu’une remise en état de l’intérieur. C’était exactement ce que je recherchais. Elle a été importée en 1992 en France et probablement restaurée à cette époque. Le châssis en X a été remplacé ainsi que les ailes. Sa couleur d’origine est British Racing Green.

Ce que j’ai fait dessus ?

J’ai donc entamé une restauration “légère” que je pouvais faire moi-même dans mon garage. Mécaniquement, remplacement de tous les fluides, bien sur, réglage des carburateurs, remplacement de la pompe à essence mécanique, remplacement de la butée d’embrayage qui sifflait et des émetteurs/récepteurs hydrauliques.

Côté trains roulants, à l’avant remplacement de toutes les bagues et silent-block par des polyuréthane. Les freins étaient neufs, les amortisseurs satisfaisants.

Esthétiquement, remplacement des sièges HS par des baquets au look sixties, peinture du compartiment moteur, remplacement de la moquette sur le tunnel et dans l’espace arrière par du vinyle “losange” bien plus seyant même si pas d’époque. J’ai aussi capitonné entièrement le coffre, même si ce n’est pas d’origine.

S’en est suivie une peinture complète effectuée en cabine en vert et bandes jaunes, couleurs d’origine Lotus que j’ai choisies pour leur accord. Un tube porte phare a remplacé le pare-choc avant (identique à celui qui équipait les TR4 en rallye), avec 2 longues portée tandis que des petits clignotants ronds ont remplacé les gros clignos d’origine que je n’aime pas du tout.

Les répéteurs latéraux ont aussi été enlevés car il n’étaient pas trop à mon goût non plus. Le spoiler en plastique a été démonté, comme le pare-choc arrière.

Elle a donc maintenant le look “Racing épuré” comme je l’avais souhaité, sachant que toutes les modifications sont réversibles et que j’ai conservé toutes les pièces d’origine.

Dernièrement j’ai refait une partie du faisceau électrique du tableau de bord suite à un court circuit et au non fonctionnement de l’avertisseur et du warning… (c’est du Lucas des seventies, ne l’oublions pas ! ).

Il me reste encore du travail sur les suspensions (remplacement des ressorts et des amortisseurs qui commencent à fatiguer, ainsi que des bagues de bras arrières).

Quelques moment mémorables à son volant

La plus mémorable de mes balades en TR6 à été quand je suis allé dans l’Aude, vers Limoux, pour faire la peinture avec mon beauf carrossier. 380 km un 14 juillet caniculaire, traversés sans broncher et sans chauffer.

J’ai doublé plusieurs voitures modernes avec la capot ouvert et fumant, mais ma vieille TR6 est arrivée à bon port sans sourciller, même si son pilote à regretté que la clim n’ait pas encore été montée à l’époque. Lors d’un arrêt ravitaillement, un touriste allemand voulait me l’acheter ! Il m’a laissé sa carte, mais je n’ai pas donné suite…

Notre participation aux “Anglaises ont la côte” à Bandol, en juin dernier, à aussi été une belle journée de 400 km en compagnie d’autres anglaises, Jaguar, TR3…

Mon prochain projet : aller au Mans Classic, mais sur plusieurs jours, avec mon club..

Et maintenant ?

Cette auto me donne entière satisfaction avec sa conduite et son comportement très vivants, expurgés de toute intervention artificielle. Un moteur, un volant, des freins et le grand air !

De plus, elle est « unique » par son look et c’est bien « Ma » TR6, comme je l’avais imaginée. Elle arpentera encore longtemps les petites routes de Provence, entre Ventoux, Alpilles et Luberon, en solitaire ou avec mon club, l’Association Avignonnaise Automobiles Anciennes, dont je suis le Webmaster.

Si vous aimez la TR6, News d’Anciennes en a essayé une, c’est à relire ici :

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

2 commentaires sur “Les Voitures Anciennes de nos Lecteurs : la Triumph TR6 de Yves”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.