Les Grandes Marques au Grand Palais par Bonhams, exposition et résultats

Les Grandes Marques au Grand Palais par Bonhams, exposition et résultats
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

Visite chez Méca Rétro Sport 76, l’atelier qui ne passe pas à la télé

Le patron de Méca Rétro Sport 76, en fait beaucoup de passionnés le connaissent. Aurélien est le mécano officiel de Wheeler Dealers France depuis la...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Comme tous les ans, la maison anglaise Bonhams organisait sa vente parisienne Les Grandes Marques au Grand Palais. Alors que la veille RM Auction avait tenu la sienne aux Invalides, on est allé voir l’exposition des autos dans ce bel écrin.

Un cadre magique pour l’automobile

Le Grand Palais fut le cadre des premiers salons de l’automobile. L’automobile y retourne depuis deux fois par an, pour la vente Bonhams Les Grandes Marques au Grand Palais, et pour le départ du Tour Auto en Avril. Une chose est sûre le cadre est sublime.

Autre remarque, on a de la place. On est pas dans un petit espace comme pour l’exposition Artcurial de Retromobile (reportage complet sur le salon ici) on a ici toute la place nécessaire pour tourner autour des autos, pour les admirer sous toutes les coutures, bref, pour profiter de leurs lignes. Plutôt que des mots, on vous laisse regarder.

La galerie complète est visible en cliquant sur ce lien.

Les autos des Grandes Marques restent au Grand Palais…

Comme les autres ventes dont on vous donne les résultats, la vente Les Grandes Marques au Grand Palais de Bonhams proposait quelques voitures au dessus du million d’euros. On parlait ici de 6 voitures avec au final… une seule voiture à plus d’un million !

Seule la Ferrari 275 GTB Berlinetta de 1966, estimée entre 2.5 et 3.5 millions d’euros a atteint la somme de 2.070.000 €.

Les potentielles millionnaires invendues sont donc la Mercedes-Benz CLK GTR estimée entre 1.8 et 2 millions, la Ferrari F40 estimée entre 950.000 et 1.1 milions, la Lancia B24 Spider, estimée entre 900.000 et 1.3 millions, la Porsche Carrera GT estimée entre 800.000 et 1 millions et l’Alfa Romeo 6C 2300 B estimée entre 750.000 et 1.1 millions.

Résultats en demi-teinte pour les Grandes Marques au Grand Palais

Il faut donc chercher dans les autres voitures d’exception, cotées en dessous du million pour trouver les autres autos du Top 5 de la vente.

Une Aston Martin DB4 Serie IV Coupé de 1961 prend la seconde valeur de la vente. Estimée entre 450.000 et 650.000 elle atteint 609.500 €.
Troisième, on trouve une récente, une Ferrari 550 Barchetta de 2002. La voiture était estimée entre 450.000 et 550.000 elle atteint 500.250 en prix de vente.
Quatrième, la Bentley Petersen 6½-Litre « Dartmoor » Coupé de 1951 estimée entre 350.000 et 450.000 elle est vendue 483.000 €.
Cinquième, une Rolls-Royce Silver Cloud III Cabriolet de 1964 estimée entre 380.000 et 540.000, elle finit à 425.500 €.

Dans les autres voitures qu’on avait noté avant la vente :

Deux Alfa Romeo, une SZ2 Coda Tronca et une SZ Coda Ronda étaient proposées avec des estimations de 600.000 à 800.000 et 450.000 à 650.000 € et aucune n’est vendue.
La Lancia Stratos HF Stradale de 1975, estimée entre 350.000 et 450.000 € ne se vend pas non plus.
La Jaguar XJ 220 de 1992 la 28e construite et estimée entre 265.000 et 350.000 € part à 299.000 €.

Une Citroën DS 21 Le Caddy, estimée entre 250.000 et 350.000 € est vendue pour 264.500 €.
Une Fiat 124 Abarth Rallye de 1975, estimée entre 140.000 et 180.000 € part pour 156.400 €.
Une ASA 1000 GT Coupé estimée entre 90.000 et 130.000€ est vendue 131.100 €.
La Citroën 2CV Sahara 4×4 de 1962 estimée entre 85.000 et 125.000 € ne s’est pas vendue.
Enfin, l’Alfa Romeo Autotutto Romeo 2 Minibus de 1961, estimé entre 60.000 et 85.000 € part à 63.250 €.

Encore une fois, les résultats sont décevants. Si les prix permettent de rentrer dans les montant visés, le nombre d’invendus reste important. Une vraie défiance est-elle en train de s’installer ?

Pour les résultats complets, rendez-vous sur le site Morrissette Racing en cliquant ici.

Les Grandes Marques au Grand Palais par Bonhams, exposition et résultats

Sur le même thème

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

La Porsche 917 K 81, quand une légende revient en piste

Championnat du monde des voitures de sport, 24h du Mans, CanAm, Interserie, entre 1969 et 1973 la Porsche 917 est une tueuse et s'adjuge...

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...