Le Monde de l’Auto 2018, le beau rassemblement d’anciennes de Samatan

Le Monde de l'Auto 2018, le beau rassemblement d'anciennes de Samatan
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...

Ce week-end avait lieu à Samatan un rassemblement automobile, le Monde de l’Auto. Si le samedi était plutôt réservé aux voitures anciennes, le dimanche était lui dédié aux américaines.

N’étant pas disponible le dimanche, c’est donc samedi que je m’y suis rendu. Arrivé en début d’après-midi, les organisateurs semblaient inquiets du faible nombre de véhicules. Une inquiétude un peu partagé puisque les voitures n’arrivaient qu’au compte-goutte. Finalement, le site finira par se remplir petit à petit.

Sur la place du marché, les européennes ne manquaient pas. Beaucoup de françaises populaires et italiennes, Panhard PL17, Autobianchi A110, Citroën 2CV, Renault Ondine… Quelques anglaises également, Triumph Spitfire, Caterham ou Panther Kallista. Enfin, une très belle Alpine A108 et une jolie Hotchkiss étaient venues se joindre à l’événement.

Au milieu de ces belles européennes, une auto en particulier attirait le regard. Elle semblait également interroger le passionné. Un véhicule à trois roues sans aucune marque inscrite. Enfin, son concepteur allait lever le mystère au micro du présentateur de l’événement. Il avait construit lui-même sa propre voiture. L’homme, un retraité, s’était souvenu de l’Amilcar de son père. En plus de cette base de départ, il avoua également avoir beaucoup regardé ce qui se faisait du côté de Morgan et Lomax. En résulte un véhicule surprenant dont le moteur provient d’une Ami 8, monté pour l’occasion sur un châssis tubulaire.

Si une journée leur était réservée le lendemain, les américaines s’étaient également déplacées pour cette première journée du Monde de l’Auto. Parmi elles de jolies Mustang, une belle Excalibur mais aussi une superbe Chevrolet Bel Air du début des années 50.

Si cette première journée du Monde de l’Auto à Samatan commença en douceur, elle s’acheva sur les chapeaux de roues. Le public était au rendez-vous et les belles autos étaient de sortie. La journée du lendemain fut même meilleure. Elle fit même, sans doute, un peu d’ombre au Méca-Cœur.

 

Le Monde de l'Auto 2018, le beau rassemblement d'anciennes de Samatan

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....