Le Mans Classic 2022, les résultats du plateau 1 : les doyennes ne lâchent rien !

Publié le par Benjamin

Le Mans Classic 2022, les résultats du plateau 1 : les doyennes ne lâchent rien !

Le plateau 1 regroupaient les plus anciennes autos sur la piste lors de Le Mans Classic 2022. Des autos quasi centenaires qui étaient pourtant dans une grande forme et ont offert de belles bastons avec quelques surprises et une impression visuelle assez délirante !

Banniere LMC-

Les essais :

ÉquipageVoitureTempsÉcart
120Burnett – BirchTalbot AV105 G0526:05.333
218Birch – BurnettTalbot AV1056:06.1210.788
324D’Ietieren – CatalaAlfa Romeo 8C 2300 LM6:13.5537.432
410Otten – GriffithsBMW 3286:15.5431.990
552CookeAlfa Romeo 8C 2300 Monza6.19.5454.002

Birch et Burnett, un équipage, deux voitures et deux premières places. Les Talbot AV105 sont en forme et sont séparées par moins d’une seconde ! L’Alfa, 3e, est plus loin et derrière les écarts se font progressivement. Est-ce qu’on s’achemine vers une copie de l’édition 2018 où les anglaises étaient intouchables ? À voir en course.

Le Plateau 4 en course

Course 1 :

Dernière course du samedi du Mans Classic 2022 à capter quelques rayons de soleil.

ÉquipageVoitureÉcart
120Burnett – BirchTalbot AV105 G052
218Birch – BurnettTalbot AV1052:30.106
349Pittaway – DuttonBugatti Type 353:09.233
452CookeAlfa Romeo 8C 2300 Monza3:32.587
510Otten – GriffithsBMW 3283:32:787

Les deux Talbot comme à la parade. Parade d’accord, mais parade rapide. Les autos escaladent les vibreurs et Burnett et Birch confortent leurs positions, dans le même ordre qu’au départ. Le trafic est un vrai souci, dès le deuxième tour, les autos se retrouvent au milieu des retardataires. Et quand on connaît l’efficacité du freinage de ces mastodontes, on peut transpirer sous son casque !

Pittaway et Dutton sur leur Bugatti grimpent vite dans le classement et ne quittent la 3e place qu’à la faveur des arrêts aux stands. Même chose, à distance pour Cooke qui voit tout de même la BMW 328 d’Otten et Griffiths se rapprocher en fin de course et qui lui dispute la 4e place. La bataille est remportée par la bleue pour… 2/10e de seconde !

Le meilleur tour revient à Burnett en 5:46.132 et il signe la meilleure vitesse de pointe avec 204,6 km/h !

On profite de ce passage pour rendre honneur aux Bentley. Bien qu’elles aient brillé à l’époque, elles se retrouvent plus loin dans les classements au Mans Classic 2022.

Course 2 :

Course nocturne pour le plateau 1 du Mans Classic 2022 puisque le soleil n’est pas encore levé.

ÉquipageVoitureÉcart
120Burnett – BirchTalbot AV105 G052
216Halusa – AmesAlfa Romeo 8C 2300 MM Spider Zagato1:43.306
349Pittaway – DuttonBugatti Type 352:20.593
410Otten – GriffithsBMW 3282:28.086
539BrandtLagonda LG452:46.535

Plus qu’une seule Talbot en tête ! La #18 ne fait que trois tours avant d’abandonner. Halusa et Ames, partis en deuxième position, ne reprennent cette deuxième place que dans le dernier tour, creusant un écart important sur la Bugatti. Tellement que la BMW 328 se rapproche dangereusement. La Lagonda de Brandt vient compléter ce Top 5.

Cette fois c’est Halusa qui est le plus rapide sur un tour : 5:53.468 tandis que Burnett reste le plus rapide en pointe avec 192,4 km/h.

Course 3 :

Premier départ « Le mans » de la journée du dimanche. Le soleil est déjà haut pour une dernière bagarre.

ÉquipageVoitureÉcart
149Pittaway – DuttonBugatti Type 35
252CookeAlfa Romeo 8C 2300 Monza12.923
316Halusa – AmesAlfa Romeo 8C 2300 SS Spider Zagato28.768
418Birch – BurnettTalbot AV10538.926
510Otten – GriffithsBMW 32844.056

La 20 est au départ mais ne boucle aucun tour ! Birch et Burnett relancent sur la 18 mais elle part 58e ! Grosse remontée pour arriver à attraper la 4e place finale !

La Bugatti est en tête dès la fin du premier tour et n’abandonne cette place que pendant son arrêt aux stands. Même si Cooke n’est pas si loin, il ne lui dispute pas la victoire. Derrière, Halusa et Ames réalisent une belle course pour un deuxième podium. La BMW 328 complète le quinté.

Halusa signe son deuxième meilleur tour avec 5:48.532 tandis que c’est Otten qui est le plus rapide avec 196,5 km/h.

Classement combiné :

ÉquipageVoitureTempsÉcart
149Pittaway – DuttonBugatti Type 352:20:51.183
216Halusa – AmesAlfa Romeo 8C 2300 MM Spider Zagato2:21:25.29534.112
310Otten – GriffithsBMW 3282:22:24.2861:33.103
452CookeAlfa Romeo 8C 2300 Monza2:22:35.4271.44.244
539BrandtLagonda LG452:24:29.1013:37.918

Cocorico ! Même si on ne vous a pas encore publié les résultats du plateau 6, c’est bien dans le plateau 1 du Mans Classic 2022 qu’on trouve l’unique victoire d’une voiture française… emmenée par deux anglais !
Halusa et Ames terminent 2e et pas si loin de la bleue. Otten et Griffiths sont de beaux 3e sur leur allemande. Cooke amène sa belle bleue, mais italienne, à la quatrième place tandis que Brandt joue sur la régularité pour arracher la 5e place.

Birch et Burnett, grands animateurs, sont en fond de classement.

Classement à l’indice

ÉquipageVoitureTemps indicé
149Pittaway – DuttonBugatti Type 3554:55.961
216Halusa – AmesAlfa Romeo 8C 2300 MM Zagato1:03:38.382
310Otten – GriffithsBMW 3281:04:04.928

Avec des indices bas pour chacune des autos, le classement à l’indice est la copie conforme du classement général.

Petit focus sur les Bugatti car Pittaway et Dutton n’étaient pas seuls en piste.

Côté françaises, on ajoute aussi une belle Delage D6 3 litres (#69) qui a dû se retirer dans la deuxième course et la Citroën C4 (#35), vaillante, mais également contrainte à l’abandon dans la course 2 avant de repartir. Et puis focus sur la doyenne, une Chenard et Walcker de 1924 (#30).

Et on termine avec quelques autres photos de ce plateau des doyennes du Mans Classic 2022. Rendez-vous ce soir pour un grand écart avec le plateau 6.

Benjamin

http://newsdanciennes.com

Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Commentaires

  1. De Villaucourt

    Bonjour merci pour vos photos comment faire pour en obtenir une ou deux Bugatti n 33 d’avance merci pour votre retour
    Bien à vous
    Charles de Villaucourt

    Répondre · · 12 juillet 2022 à 15 h 26 min

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.