Le Catalogue de RM Sotheby's à Amelia Island 2020, sympa, sans plus

Le Catalogue de RM Sotheby’s à Amelia Island 2020, sympa, sans plus

Après vous avoir parlé du catalogue de Bonhams, on attaque maintenant celui de la vente RM Sotheby’s à Amelia Island 2020, la vente officielle du concours d’élégance. De belles choses, c’est sûr, mais un catalogue moins fourni que d’habitude.


La vente RM Sotheby’s à Amelia Island 2020

La vente des 154 lots que proposera RM Sotheby’s à Amelia Island 2020 se déroulera en deux parties, les 6 et 7 Mars prochains.
Si les millionnaires potentielles sont bien présentes dans le catalogue, on peut s’attendre à mieux de la part de la maison américaine. La multiplication des ventes (5 dans les trois prochains mois) dilue forcément les lots les plus rares.

Les stars de la vente RM Sotheby’s à Amelia Island 2020

Les deux grosses estimation

Deux autos pourraient dépasser les 2 millions de dollars. Une récente, une Ferrari Enzo de 2003 avec 1700 miles au compteur (est 2-3 M$), mais surtout une belle ancienne, française qui plus est.
C’est une Bugatti Type 57 de 1938 carrossée en cabriolet Aravis par d’Ietieren. Une beauté conservant beaucoup de pièces d’origine, avec un historique suivi et un premier propriétaire reconnu (le peintre Fauviste André Derain), c’est une belle pièce estimée entre 1.5 et 2 millions de dollars.

Les autres millionnaires potentielles

Elles sont 7 à pouvoir accrocher une adjudication à 7 chiffres… mais ce ne sera pas forcément facile.

Pour les plus anciennes, on retrouvera deux autos de 1930. D’abord une Cadillac V16 carrossée en Sport Phaeton, passée par des collections renommées et estimée entre 850.000 et 1 million de dollars. L’autre est une Duesenberg Model J cabriolet carrossée par Murphy. Également passée par de grandes collections, elle est estimée entre 1.4 et 1.8 million de dollars.
Autre Duesenberg Model J, une auto de 1932 carrossée par Rollston en “Stationary Victoria”, un coach assez carré. Elle est estimée entre 1.2 et 1.4 million de dollars.

Pour les autres millionnaires, on retrouve trois Ferrari et une Porsche. Côté italiennes, la plus grosse estimation revient à une 250 GT Cabriolet Serie II de 1961 estimée entre 1.4 et 1.7 million de dollars. On trouve ensuite une GT Lusso estimée entre 1.3 et 1.6 million et une F40 estimée entre 1.2 et 1.4 million.
La Porsche est une 959 Komfort de 1987 avec 5822 miles au compteur et une estimation comprise entre 1 et 1.25 million de dollars.

Les autres françaises de la vente RM Sotheby’s à Amelia Island 2020

Le catalogue de RM Sotheby’s à Amelia Island 2020 propose déjà une française avec la Type 57… et il y a deux autres Bugatti au programme.

La première est une Type 38A Grand Sport de 1927 estimée entre 350 et 400.000 $. La seconde est une Type 57C Stelvio à carrosserie Gangloff, restaurée en état concours et estimée entre 800 et 950.000 $.

Pour les autres lots, on retrouve une Delahaye 135M Cabriolet de 1949 carrossée par Chapron et estimée entre 350 et 450.000 $, une Hispano-Suiza H6B de 1921 carrossée par Chavet (est. 300-375.000 $) et une Talbot-Lago T23 Baby de 1938 réalisée par Figoni et Falaschi et restaurée chez Lecoq (est. 300-400.000 $). Pour finir, la plus ancienne, une Renault Type NN de 1924 carrossée par Labourdette estimée entre 50 et 75.000 $.

Les autres lots à suivre

RM Sotheby’s a encore des Youngtimers à vendre. Quelques unes seront présentes à Amelia Island. On notera pour cette fois la présence, entre autres, d’une Acura NSX-T (est. 120-150.000 $), d’une Bentley Continental T (est. 80-100.000 $) et d’une Nissan 300 ZX Twin Turbo (est. 50-70.000 $).

On terminera avec quelques autres autos aperçues dans le catalogue. D’abord une Ferrari 365 Daytona qui montre que le prix revient à la normale : estimée entre 500 et 575.000 $. Autre italienne, une Stratos Stradale, estimée entre 500 et 600.000 $.
Une mini-cobra ensuite, un Sunbeam Tiger MkII rouge (est. 130-160.000 $). On trouve aussi une bête de Can-Am, une Lola T165 de 1970 (est. 200-250.000 $) et pour finir une auto plus calme, une seconde Cadillac V16, un Phaeton de 1930 (est. 225-275.000 $).

La vente en bref :

On se doute que la maison américaine n’espère pas battre des records avec ce catalogue. Pour une fois c’est certainement le plus “faible” des trois catalogues, même si le nombre est là.

Pour voir toutes les autos, cliquez ici.


Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.