Joli succès pour le Rétromobile Gaillacois

Joli succès pour le Rétromobile Gaillacois
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

APAL Muschang, 4L ascendant rareté !

On connaît la Renault 3, la Renault 4, la JP4, et la Rodéo. Mais si on veut compléter la famille il faut chercher du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Ce week-end avait lieu le Rétromobile Gaillacois. Cet événement organisé par l’AVAG inaugurait cette année une nouvelle formule.

Le samedi, les participants étaient conviés à un rallye touristique dans la région. Le lendemain, c’est une exposition statique qui se déroulait sur la place de la mairie. Au programme, balade de pétrolettes, de nombreux stands, caravane du Tour de France vintage et bien d’autres choses.

Comme souvent à Gaillac, les modèles exposés lors de ce Rétromobile Gaillacois valaient le détour. Il y en avait pour tous les goûts. Des populaires européennes, de belles américaines, des buggys ainsi que des modèles plus récents. Le panel de véhicules proposés étaient suffisamment varié pour ne lasser personne.

Quant au village du Tour de France vintage, un grand classique de ce Rétromobile Gaillacois, il était lui aussi bien fourni en véhicules d’époque. Bien que les modèles exposés ne soient pas forcément de vrais véhicules publicitaires, ils donnaient quand même un aperçu assez fidèle de ce que pouvait être le Tour dans les années 60-70. De quoi nous plonger un peu plus dans l’ambiance de cette période.

Traction, Deuches, Type H ou Dauphine étaient à l’honneur.

Il aurait d’ailleurs été dommage que cette caravane du Tour de France d’un autre âge ne soit que statique. C’est grâce à la présence amicale de membres d’un club cycliste local qu’elle allait pouvoir s’animer vers midi. Et quoi de mieux qu’un gendarme en uniforme d’époque pour faire la circulation lors de son passage !

Cette nouvelle formule du Rétromobile Gaillacois aura tenu toutes ses promesses. Les quelques photos du rallye touristique que j’ai vu traîner sur les réseaux sociaux avaient l’air assez sympathiques. Quant à la journée du dimanche, elle fut très intéressante par ses nombreuses animations autant que la richesse des véhicules exposés. En fait, mon seul regret aura été d’avoir loupé la parade des véhicules d’avant-guerre vers 15h. Elle tardait à arriver et je n’ai pu rester pour y assister.

Joli succès pour le Rétromobile Gaillacois

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Bixhope Art, des autos, des couleurs et Bull The Dog

Malgré son nom, c'est bien un artiste français qu'on vous présente aujourd'hui. Et même un jeune artiste car s'il est né en 1968, c'est...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Les anniversaires automobiles de 2021

2021 c'est bientôt. Et il était temps. Dommage pour les Citroën SM et GS, Peugeot 404, pour Alfa Romeo, ou la R5 Turbo. Leur...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...