J’ai lu le magazine Suisse Roadbook

J'ai lu le magazine Suisse Roadbook
J'ai lu le magazine Suisse Roadbook
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

80 véhicules au RDV des Dérouillés de Février

Les Dérouillés des Trois Provinces avaient déjà réintégré leur lieu habituel du Champilambart à Vallet (44) le mois dernier (Marc en avait parlé ici)....

Je n’en ai pas fini avec ce que j’ai ramené du Concours d’Elegance Suisse de Coppet. Après vous avoir parlé d’une Lamborghini, d’une Alfa Romeo, maintenant je vous parle d’un magazine. C’est le magazine Roadbook que j’ai lu. Un magazine Suisse, et comme nous avons aussi des lecteurs là bas, voici mon avis sur ce magazine inédit en France.

Le Magazine Roadbook

C’est un grand et élégant magazine qu’on a entre les mains. Son format est inhabituel, 27.5 x 34.3 cm et c’est un magazine épais, mais agrafé. Roadbook sort tous les trois mois et il est distribué à 10.000 exemplaires.

Imprimé en Suisse, à Genève, il est distribué en partie à ses abonnés, logique, mais aussi à des décideurs, des présidents de clubs et des établissements haut de gamme. Car c’est le positionnement du magazine, avec un prix de vente de 15 CHF, on ne peut pas le nier.
Celui du mois de Juin 2017 que nous avons dans les mains fait 100 pages, imprimées presque toutes en noir et blanc. Tous les reportages le sont, mais pas toutes les pubs ! C’est un choix, graphique, on y reviendra.

A l’intérieur du magazine Roadbook

On est bien en présence d’un magazine Suisse. On commence par une double page puis une simple page de publicité concernant… des montres ! Suit l’éditorial, écrit par l’éditeur, et non la rédactrice en chef ! On remarque tout de suite une particularité. Roadbook est un magazine bilingue. La moitié en français, l’autre en anglais.

Le sommaire en impose. Un dossier sur la Scuderia Ferrari, un sur Pegaso, un sur Enzo Ferrari, puis le Grand Prix de Montreux, un tour du Monde en Douglas DC-3 pour les passionnés d’aviation, un focus sur le rallye Aïcha, un sur un sculpteur sur métal qui s’exprime sur des motos et enfin de la voile avec de jeunes navigateurs Suisse. Je suis vite marqué par la qualité du papier, épais, et celle de l’impression, irréprochable.

Le premier dossier s’ouvre et je le lis… en français. Les photos sont belles et bien choisies, le texte simple, mais bien documenté. La seconde partie de l’article reprend le même texte, cette fois en anglais, mais on ne passe pas les pages pour autant, les illustrations ne se répètent pas.

Les trois premiers dossiers sont fort intéressants. La qualité des illustrations est vraiment un plus. On note quand même qu’il y a beaucoup de pubs, environ… 1/4 des pages, c’est beaucoup, vu de France en tout cas.

Pour la seconde partie du magazine je serais un peu plus critique. L’article sur le tour du monde en Avion n’est pas long et on parle autant de l’avion que de son sponsor fabricant de montre. J’exagère un peu mais bon… Sur le rallye Aïcha des Gazelles, même chose, c’est presque une pub pour l’organisation et j’avoue ne pas y apprendre grand chose… L’article sur Daniel Maag relève le niveau, sinon la deuxième partie de ce magazine m’aurait vraiment laissé sur ma faim…

Enfin pour terminer, ode aux montres, avec les nouveautés du secteur et un focus sur un fabricant, puis la partie mondaine qui revient sur les soirées Suisse duquel le magazine était partenaire…

Conclusion

En conclusion Roadbook est un magazine beau, bien illustré et dont la majeure partie est intéressante. Mais tout ne l’est pas forcément… Les pubs ont beau y être nombreuses, elles sont très à propos et on voit aussi à travers elles le côté haut de gamme de ce magazine.

C’est un magazine sympathique mais j’avoue que j’aurais du mal à débourser les 15 francs Suisses demandés. Si vous souhaitez découvrir Roadbook, le site du magazine est accessible en cliquant ici.

J'ai lu le magazine Suisse Roadbook

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Martin Tomlinson, du circuit à la toile

Aujourd'hui on va parler d'un artiste anglais, Martin Tomlinson. Agé de 70 ans, il a décidé de transcrire sa passion pour le sport automobile...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Porsche 550 Coupé, un toit pour ouvrir le bal

On va s'attaquer à un sacré morceau en vous proposant de vous replonger dans l'histoire de la mythique 550. Mais avant de parler des...