Ian Callum revoit une Jaguar MK2

Ian Callum revoit une Jaguar MK2
Ian Callum revoit une Jaguar MK2
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

Ian Callum est un nom qui doit vous dire quelque chose si vous suivez les actualités de Jaguart, et il y a quelques années d’Aston Martin. Cet homme n’est rien de moins que le directeur du design de Jaguar.

La dernière Jag’ sur laquelle il a jeté son dévolu est une MK2 produite entre 1959 et 1967. Aidé dans sa démarche par Classic & Motor Cars (entreprise dont on avait déjà parlé lors de la découverte de la 15e Jaguar Type E) Il a commencé par quelques retouches esthétiques, surtout visibles à l’avant avec les deux larges ouies dans le bouclier (servant aussi à améliorer le refroidissement), la suppression du pare choc chromé et des rappels de clignotants à LED, le tout assorti d’un abaissement de 3 cm et de jantes de 17 pouces.

Ensuite, c’est au niveau de la mécanique qu’ils ont apporté de nombreux changements. Le moteur est désormais un V6 de 4.3L accouplé à une boîte 5 vitesses. Les freins avant on été renforcés et les suspensions revues.

Enfin à l’intérieur, c’est le confort moderne qu’a gagné la voiture avec un écran tactile multimédia regroupant entre autre un GPS et l’écran de la caméra de recul.

Ian Callum revoit une Jaguar MK2

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...