Grand Format : News d’Anciennes aux Classic Days 2015

Grand Format : News d’Anciennes aux Classic Days 2015
Grand Format : News d’Anciennes aux Classic Days 2015
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

Après être déjà venu à Magny-Cours pour le Tour Auto la semaine dernière, nous y sommes revenus pour les Classic Days. Une édition pluvieuse mais pas inintéressante pour autant.

On pouvait espérer un temps plus clément que sur la route, mais non. À 9h30 ce matin, c’est bien la pluie qui nous accueille. Beaucoup de voitures sont bâchées et ne prendront pas la piste tant que le déluge ne se sera pas arrêté.
Premier rendez-vous de la journée : un tour en MG B. Elle ne nous est pas inconnue c’est celle de Morrissette Racing. Le circuit est détrempé mais le pilote assure et aucune glissade ne fera pointer la voiture vers autre chose que le virage suivant. Par contre quelques voitures ne couvriront pas plus de quelques tours. Certaines voitures engagées pour des démonstrations ne prennent même pas la piste.

On decouvre ensuite le paddock. Les voitures sont garées par marques et par groupe de roulage. La diversité est présente mais la pluie fait fuir certains participants dès 11h…

Les stands sont bien utilisés. Outre certaines voitures de compétition qui y sont garées, de nombreux exposants sont présents. On compte des vendeurs de pièces, des miniatures, des loueurs, des restaurateurs, bref c’est un mini salon.

Les roulages s’interrompent pour laisser place à la parade. La règle est la suivante : pour chaque voiture sur la piste, 10€ sont reversés à l’Institut du Cerveau et de la Moelle. Le temps fait que les participants sont moins nombreux que l’an dernier : 563 véhicules sont au départ avec les ancêtres en première ligne. Même si le record n’est pas battu, ça fait du monde !

On prend ensuite le temps de découvrir l’espace club. Lui aussi est clairsemé mais on trouve quand même de beaux clubs, de la diversité, bref ceux qui ont fait le déplacement ne sont pas déçus. On y découvre une animation intéressante, particulièrement avec ce temps : Lescot organise un carwash avec une sélection de produits de la marque !

Enfin, le coeur de la journée, les roulages. Pour ne pas déroger au déroulement de ces journées, les voitures sont regroupées par classe de performance. Quelques autos sont là en démonstration. Les Ford GT 40 et la Shelby de Ludovic Caron s’amusent bien !
Les deux Matra, une MS670 et une MS630 équipée d’un V8 Ford, sont particulièrement appréciées, à moins que ne soit en fait le pilote : Henri Pescarolo.
Les F1 assurent le spectacle, les R12 Gordini se tirent la bourre, bref le spectacle est là.

Pour conclure, un bel événement à peine entaché par la pluie et une expérience hors du commun à bord de Morrissette (on en reparlera).

L’intégralité des photos est à voir en cliquant ici.

Grand Format : News d’Anciennes aux Classic Days 2015

Sur le même thème

7 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...