Goodwood Revival 2017 : Toujours Plus

Goodwood Revival 2017 : Toujours Plus
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Goodwood Revival 2017 : Toujours Plus
Ambroisehttps://www.automotivpress.fr/author/yacco71/
D'habitude à l'oeuvre sur AutomotivPress où il rédige les articles concernant les automobiles anciennes. Spécialiste es Goodwood, il nous y a déjà emmené plus d'une fois !

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Encore une fois je me suis rendu en Angleterre. Et encore une fois ce fut génial ! Direction donc le Goodwood Revival 2017, une édition toujours plus belle, toujours plus grande. Bref un immanquable !

Pour vous remémorer un peu le contexte, le circuit de Goodwood fut créé en 1948 par Earl of March autour de la base aérienne de Royal AirForce de Westhampnett. Rapidement des courses furent organisées, voyant les premiers pas de nombreux pilotes anglais, Stirling Moss, Mike Hawthorn, Graham Hill, Jim Clark ou Jack Sears pour n’en citer que quelques-uns. Les performances des voitures augmentant rapidement, le paisible tracé devient trop dangereux pour conserver son homologation, la dernière course officielle se tiendra le 2 juillet 1966. Depuis cette date, le temps s’est arrêté lorsqu’en 1998 Lord March décide de créer le Revival, organisant les courses qui ont fait les grandes heures du circuit de 1948 à 1966.

Le Goodwood Revival 2017 était le 20e du nom. Organisé avec toujours autant de maîtrise des moindres détails pour que le voyage dans le temps soit le plus authentique possible. Si vous avez besoin de conseil, un article dédié est visible ici. Si les spectateurs jouent un rôle important dans l’ambiance en jouant le jeu de la tenue d’époque, la qualité des plateaux et l’engagement des pilotes sont tout simplement incroyables. Pour vous en convaincre, passez quelques instants sur la chaine YouTube du Goodwood Road&Racing pour regarder les meilleurs moments des courses !


Les plus de ce Goodwood Revival 2017 furent nombreux. Entre la, célébration du 60ème anniversaire de la Fiat 500 avec un village italien en plein cœur du circuit et plus d’une centaine de pots de yaourt colorés, 60 ans également depuis l’incroyable doublé de l’Ecurie Ecosse aux 24h du Mans fêtés avec un rassemblement des voitures de l’Ecurie et la reconstitution du paddock du grand prix du Nurburgring 1957 avec une bonne partie du plateau de Formule Un.

Encore plus d’animations autour et dans le circuit également, défilé de mode ou présentation en 1ère mondiale de la TVR Griffith par exemple, toujours plus de voitures anciennes dans le parking visiteurs pré-1971 (environ 4.500 voitures !) mais aussi encore plus de monde (trop diront certains) et un peu plus de pluie que ces dernières années offrant un bain de boue aux bienfaits discutables.

Cette 20ème édition a su tenir toutes ses promesses en offrant un spectacle et surtout une ambiance unique et incomparable, vivement la 21ème édition !



Crédit photos @ Ambroise Brosselin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Goodwood Revival 2017 : Toujours Plus

Sur le même thème

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...