Deux Suédois condamnés pour leur réplique de Type C

Deux Suédois condamnés pour leur réplique de Type C
Deux Suédois condamnés pour leur réplique de Type C
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

J’ai regardé Wheeler Dealers France, voilà ce qu’en pense

Cet article date du lancement de Wheeler Dealers France. Nous en sommes à la saison 3 et notre avis sur l'évolution du programme est...

La Renault 3, le chaînon manquant

Si tout le monde connaît la R4, devenue la 4L, il faut savoir que Renault a également produit la Renault 3. Celle qui se...

Une auto mythique, c’est souvent cher. Heureusement il y a les répliques ! Certaines sont faites par des spécialistes, d’autres par des artisans ou passionnés plus ou moins talentueux. C’est clairement dans cette catégorie qu’on peut mettre les suédois Ann-Kristine et Karl Magnusson. Sauf que leur initiative tourne au cauchemar… et pourrait devenir un précédent regrettable pour le monde de la collection.

La réplique des Magnusson

C’est en 2009 que Karl et Ann-Kristine commencent ce qu’ils appellent leur “travail d’archéologie”. Contrairement à d’autres fabricants de répliques ils partent d’une feuille blanche et vont faire un vrai rétro-engineering pour créer leur propre Jaguar Type C.

En Novembre 2015, Karl profite du salon de Birmingham pour entrer en contact avec Stuart Kilvington, “Sales and Licensing Manager at JLR Heritage” (responsable des ventes et des licences au département historique de Jaguar-Land Rover). Ce dernier est intéressé et très vite des échanges de mails permettent au suédois de présenter les différentes avancées. Des vues 3D dans un premier temps, puis des photos des premiers composants fabriqués et assemblés.

Le 21 Mars 2016 il est même invité à Browns Lane, chez Jaguar, là où seront construites les répliques officielles de la Type C dans les prochaines semaines. Il est reçu par Kilvington et par Kev Riches, un ingénieur du département classic. Il leur présente le projet, un projet professionnel mené avec la société qu’il a créé avec Ann-Kristine : Creare Form AB. Karl montre également deux autres châssis et des pièces, prêtes pour créer deux autres autos.

La fabrication se poursuit et en Janvier 2018 l’auto est présentée à des amateurs d’anciennes réunis par le couple. Mais c’est là que l’histoire s’emballe.

JLR attaque

Le ton monte vite. Une lettre d’avertissement est envoyée puis l’auto est inspectée. Le 21 Novembre 2019 Jaguar-Land Rover porte plainte auprès des autorités locales !

La procédure va suivre son cours et le jugement est rendu le 30 Décembre 2020. Et c’est la douche froide pour Karl et Ann-Kristine Magnusson. Ils sont condamnés pour avoir produit cette réplique de Jaguar Type C !

Ce qui leur est réellement reproché

Jaguar Land Rover reproche en fait aux deux époux d’avoir été flous sur leur création. De plus, on sort le parapluie en arguant que leur principal contact, Stuart Kilvington, n’était en aucun cas “habilité” à donner son avis ou accorder une autorisation de production.

En fait une production telle que la leur aurait été acceptée si elle avait été faite à titre privée. Mais là c’est bien le caractère professionnel, prétendument caché qui est mis en avant. Le fait qu’ils aient dévoilé leur réplique de Jaguar Type C lors d’un événement organisé par leur garage, qu’elle se soit retrouvée sur des cartes de visite, est vu comme quelque chose de déjà professionnel. Évidemment, leur intention de fabriquer d’autres répliques est également mise en cause. Enfin, le fait que les photos et certains plans ait été diffusés au public est également attaqué !

Ce que Jaguar-Land-Rover fait valoir, c’est qu’ils sont dépositaires des formes de la Jaguar Type C, depuis sa création en 1950 et jusqu’aux entités juridiques actuelles.

Leur défense

Karl et Ann-Kristine Magnusson vont essayer de prouver leur bonne foi. Ainsi ils mettent en avant que Jaguar a, par le passé, fourni des plans pour que des société produisent des répliques de Jaguar Type C. Ce qui aurait été fait par le passé serait remis en cause ?

De plus ils tentent de prouver que leur intention a toujours été claire, notamment en révélant les pièces et châssis destinés à de futures autos.

Le verdict

Deux Suédois condamnés pour leur réplique de Type C

C’est donc le 30 Décembre 2020 que le tribunal de Göteborg a rendu son verdict et les époux Magnusson ne le voyaient pas venir : il est lourd !

Déjà ils doivent détruire la carrosserie de leur Type C replica. Car, oui, seule la carrosserie a été retenue comme étant une pièce soumise à copyright ! Ensuite ils s’exposent à de lourdes pénalités (1.000.000 de couronnes soit environ 100.000 €) s’ils construisent des répliques sur les châssis déjà acquis.

Enfin ils doivent payer les frais d’avocat de JLR et la facture est salée : 4.619.743 couronnes soit 457 635,64 € ! De fait le couple doit se résoudre à oublier sa retraite et vendre sa maison ! D’ailleurs une cagnotte a été lancée afin de les aider, elle est visible ici.

En attendant, un appel a été déposé le 26 Janvier 2021 se basant sur le fait qu’aucun fabricant de réplique (même industriel) n’a jamais été poursuivi !

Un précédent malheureux ?

Une affaire suédoise… qui pourrait créer un précédent au niveau européen, rien de moins ! C’est en effet le souci avec ce jugement. Tous les constructeurs de répliques vont-ils devoir fermer leurs portes ou redessiner les Type C ? C’est une question épineuse qui mérite d’être posée.

Ne vous inquiétez pas pour cela, nous suivons cela de très près et on vous prépare un dossier complet sur l’aspect juridique et l’impact sur les spécialistes des répliques. Rendez-vous dans quelques jours.

En attendant, si vous voulez notre ressenti sur la conduite d’une de ces autos, notre essai d’une Type C Replica par Proteus, c’est en cliquant ici.

Deux Suédois condamnés pour leur réplique de Type C

Sur le même thème

9 Commentaires

  1. Les Magnussons viennent de lancer des crowfundings pour lever les sommes à payer. JLR n’a pas supporté qu’ils aient l’intention de produire au moins 15 voitures pour 250 000 euros tandis que le constructeur s’apprête à produire des “continuations” dont on pense qu’elles atteindront le million. Que ce soit JLR ou Magnussons qui produise des répliques fidèles ce seront des répliques. Et effectivement par le passé Lofty England a fourni des plans à Lynx pour ses très belles répliques de C, D et XK-SS.
    JLR fait preuve d’une mesquinerie qui ne les honore pas.
    Entre un chassis VW affublé d’une caisse imitant vaguement une SS100 et une réplique fidèle il y a un monde !

  2. En France l’INPI assure la protection des formes sur 5 à 25 ans maxi. La Suède a peut-être des lois différents mais au niveau UE le jugement ne tiendra pas.

  3. Il eut été plus équilibré de communiquer également la réaction de JLR auprès des clubs Jaguar suite à cette affaire, ce qui nous apprend au passage que non, ils ne vont pas faire la chasse aux propriétaires de répliques mais que oui, ils ont l’intention de défendre leur propriété intellectuelle lorsque d’autres veulent en faire un business, ce qui est le cas dans cette affaire suédoise, et que de surcroit, JLR a proposé à ce couple de conserver leur réplique sans tenter d’en faire un business, et que ce sont eux qui ont refusé!!

    Donc au bout d’un moment, ils récoltent ce qu’ils ont eux-même semé, malgré toutes les mises en demeure et contre-propositions.

    https://jec.org.uk/news/2021/jaguar-land-rover-release-open-letter-to-enthusiasts-regarding-replicas

  4. Superbe auto ! et surement mieux construite que les originales officielles, à l’anglaise, mal ficelées, bêtes à chagrin permanent. Mais les rosbifs n’acceptent de leçon de personne. viva el Brexit!

  5. juste une question d’argent. JLR a du penser qu’ils n’allaient rien gagner avec le travail des Magnussons.

    si demain, quelqu’un fait une réplique de renault fuego, ou une renault 14, pas sûr qu’il y ait un tel emballement…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...