Coup de projecteur sur le VSCC

Coup de projecteur sur le VSCC
Coup de projecteur sur le VSCC
Pierre
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas. En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

À la une sur News d'Anciennes

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

J’ai regardé Wheeler Dealers France, voilà ce qu’en pense

Cet article date du lancement de Wheeler Dealers France. Nous en sommes à la saison 3 et notre avis sur l'évolution du programme est...

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Renault 3, le chaînon manquant

Si tout le monde connaît la R4, devenue la 4L, il faut savoir que Renault a également produit la Renault 3. Celle qui se...

Quand on parle d’événements dédiés aux voitures anciennes en Angleterre, on pense immédiatement à Goodwood Revival, Silverstone Classic ou encore les salons se tenant à Birmingham. Cependant, il existe un club qui propose une saison complète de courses assez uniques en leur genre, le VSCC.

Coup de projecteur sur le VSCC

Le Vintage Sports Car Club, de son nom complet, a créé les courses historiques Outre-Manche. C’est le VSCC qui est à l’origine de la première compétition ayant eu lieu après la seconde guerre mondiale, rassemblant entre 12000 et 15000 personnes (les estimations étaient assez imprécises à l’époque) pour l’Elstreet Speed Trials. C’est également la section Frazer-Nash du VSCC qui a organisé la première course à Silverstone, le Mutton Grand Prix, que tout le monde a adoré, mis à part les moutons que les voitures ont fait fuir !

Un maître-mot, l’ouverture

Depuis 1934, le VSCC a fourni un terrain de jeu aux voitures anciennes de toute sorte, allant des Bugatti 35 de Grand Prix à la simple Austin 7, en passant par les Rolls-Royce Silver Ghost ou de plus humbles machines comme la GN Hill Climb Special, assemblée par son propriétaire dans une cabane au fond du jardin.

Toutefois, ce qui tend à différencier les évènements du VSCC des autres, c’est que les pilotes sont toujours heureux de parler de leurs machines hors du commun à qui s’y intéresse. Ce ne sont pas des évènements où les pilotes sont à l’écart du commun des mortels, tout le monde se retrouve dans le paddock pour faire courir sa voiture et assurer le spectacle pour ceux qui viennent partager la passion des débuts du sport automobile. Une ambiance so british qu’on aimerait voir fleurir en France !

Pour avoir eu la chance d’assister à quelques unes de leurs évènements sur la piste de Prescott, il faut bien reconnaitre qu’une course organisée par le VSCC ressemble plus à un rassemblement entre amis, ou de petit club, qu’à une machine réglée au millimètre comme peut l’être Le Mans Classic.

Nombre d’engagés campent sur place plutôt que d’aller à l’hôtel, car ça fait partie du plaisir. La communauté que forme le club a toujours quelque chose à offrir, que ce soient des conseils de pilotage, de l’aide pour réparer ou préparer la voiture, du personnel pour les commissaires de piste ou tout simplement de la place pour s’asseoir sur un coin d’herbe pour pique-niquer et profiter du spectacle.

Le paddock offre une possibilité assez unique de s’approcher des machines historiques. Il n’est pas rare de voir une voiture subir des réparations assez poussées entre deux courses, laissant apercevoir la mécanique. Cela fait partie des petits plaisirs des voitures d’avant-guerre. Pour peu que vous soyez intéressé par la mécanique, vous pouvez vous retrouver devant un spectacle sans fin.

La plupart des évènements organisés par le VSCC ont leur propre service de fourniture et montage de pneus classiques, assuré par Longstone Tyres. Au moins, un endroit ou vous pouvez faire équilibrer des jantes à rayon correctement ! En plus de tout cela, le paddock accueille un Concours d’élégance et quelques démonstrations permettant aux spectateurs de voir les voitures en action de plus près.

Beaucoup des voitures anciennes que vous apercevrez lors des courses arrivent par la route, et repartent de la même façon. Vous les retrouverez dans toute sorte d’occasions telles que des courses au format sprint, course de côte ou des évènements non focalisés sur la vitesse. Le VSCC organise également des rallyes, chronométrés ou simplement touristiques, des séances d’essais ou des trials loin du bitume. Et si jamais, vous voulez en savoir plus sur les voitures qui vous ont tapé dans l’œil, le siège du VSCC abrite une des archives les plus complètes sur le sujet.

Le VSCC veut aussi transmettre aux jeunes générations

Je ne nierai pas qu’il y a quelques années encore, regarder des voitures d’avant-guerre en course ne m’attirait pas tant que cela. La faute en revient simplement aux circonstances, le cadre ne s’y prêtait absolument pas. Une voiture des années 30 sur un circuit ultra moderne, excusez-moi de le dire aussi brutalement, c’est… lent, surtout quand dans le même week-end vous croisez des véhicules autrement plus performants !
Mais c’était avant mon arrivée en Angleterre, les petits circuits et les pistes de course de côtes sont l’endroit rêvé pour profiter de ces voitures au maximum, et avouons-le, enfin dans leur élément, et hasard des disponibilités, c’est grâce au VSCC que j’ai enfin mis le nez dedans.

Mais il n’y a pas que cela, le VSCC souhaite réellement transmettre le virus (je sais en cette période, le terme peut hérisser le poil) aux plus jeunes. Les participants de moins de trente ans ont droit à une inscription demi-tarif. Cela laisse l’opportunité d’emprunter la voiture de son grand-père et de découvrir de plus près un pan d’histoire familiale, en plus de la conduire et d’apprendre à la réparer. En quelque sorte, une évènement organisé par le VSCC se veut l’antithèse du monde moderne, mais c’est là tout l’attrait.

Un peu d’éclectisme

Le calendrier 2021 du VSCC ne se focalise pas que sur les voitures d’avant-guerre, ceci dit. Occasionnellement, il y aura des courses de F3 Formule 500 d’avant 1961, une course dédiée aux voitures d’avant 1914, un plateau du Fifties Sports Racing Club, de la Fomule Junior, une course de l’Histoirc Grand Prix Cars Association, un plateau de Ferrari anciennes, une course de l’Historic Racing Drivers Club ou encore une du Morgan Challenge.

Et ce n’est pas fini, avec leur partenaire Longstone Tyres, le VSCC va organiser la première course de cycle car et autres voitures légères du XXIe siècle.

En un mot comme en cent, allez à Goodwood Revival, allez à Silverstone Classic, mais si vous souhaitez vivre la voiture ancienne à l’anglaise, allez sur un évènement du VSCC !

Si vous souhaitez vous pencher plus sérieusement sur le sujet, voici le calendrier 2021 des courses et épreuves de vitesse :

  • 17 Avril – Overture de saison et gymkhana à Silverstone
  • 2 Mai – Sprint à Curborough
  • 5 Juin – Course de côte à Harewood
  • 19 Juin – Course à Cadwell
  • 4 Juillet – Course de côte à Shelsley Walsh
  • 10 Juillet – Course, gymkhana et Concours d’élégance à Oulton Park
  • 7/8 Aout – Course de côte à Prescott
  • 22 Aout – Course à Mallory Park
  • 11/12 Septembre – Course de côte à Loton Park

Pour plus d’informations, surtout en ces temps incertains, n’hésitez pas à aller sur le site du VSCC.

Crédits Photo : News d’Anciennes, Dennis Rushton, Bob Bull Tripos Media

Coup de projecteur sur le VSCC

Sur le même thème

4 Commentaires

  1. Vous indiquez que vous aimeriez que les meetings de voiture ancienne soient dans le même esprit avec des pilotes qui aiment parler de leurs machines à qui s’y intéresse et non pas réglé au millimètre comme le mans classic.
    Etes vous venu 1 seule fois sur un meeting du championnat de france VHC comme à Nogaro, Albi, Dijon, Charade , Le Mans Buggati ? Je ne crois pas sinon vous n’écriveriez pas cela car c’est bon enfant et toutes les voitures sont accessibles et les pilotes sont des passionnés qui aiment parler de leurs voitures.

    • Bonjour,
      Nous avons déjà couvert tous ces meetings. Il est vrai que certains sont ouverts, que certains pilotes et mécanos acceptent sans problème de partager. Mais ce n’est malheureusement pas le cas de tous, et pas le cas de tous les meetings non plus.

    • Je crois que vous vous trompez de cible. On parle d’évènements Outre-Manche, et on essaie de faire découvrir à notre lectorat autre chose que Goodwood ou Silverstone Classic, qui sont effectivement réglés au millimètre.

      De ce fait, je ne comprends pas la référence au championnat de France de VHC. Je vous serais infiniment reconnaissant de m’éclairer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...