Bourse de Tarbes 2022, un retour à la normale réussi

Publié le par Xavier

Bourse de Tarbes 2022, un retour à la normale réussi

Si ces deux dernières années, la crise sanitaire avait forcé le Classic Auto Pyrénées à repousser sa bourse en été, elle retrouvait cette année sa date historique. C’est à dire le début du mois d’avril. Tous les voyants étaient au vert pour cette Bourse de Tarbes 2022… et ça s’est vu !

Tout comme l’an dernier, la pluie allait s’inviter durant la journée du samedi. Malgré cela, la bourse de Tarbes allait à nouveau faire le plein. Ce n’est en effet pas quelques averses qui allait dissuader un public toujours aussi nombreux de venir y assister.

Un beau parking collection

Commençons notre visite de la bourse de Tarbes par l’extérieur de celle-ci. A mon arrivée, un bon nombre de voitures étaient déjà présent. Parmi elles, de nombreuses françaises populaires. Beaucoup de 2CV, c’est une habitude, mais aussi quelques Renault 4L. Plus anciennes, les Tractions étaient au rendez-vous tandis qu’on pouvait admirer une magnifique Estafette.

Une fois n’est pas coutume on retrouvait des Panhard et des Simca en nombre ! À ce titre les Aronde étaient en force sous leurs différentes versions tandis que c’étaient les bicylindres qui représentaient la doyenne.

Les françaises plus sportives et cossues étaient également de la partie. Parmi elles une belle Matra 530, une Facel Vega, une D.B Le Mans, quelques Renault 8 Gordini mais aussi une CX GTI qui montrait que les bombes françaises n’étaient pas que des bombinettes !

Parmi toutes ces belles françaises, on croisait également quelques curiosités comme cette Citroën CX Tissier qui ne laissa personne indifférent.

BourseTarbes2022 94 2- Bourse de Tarbes 2022

Les autres européennes étaient aussi très bien représentées. Parmi elles, quelques Fiat, une Balilla, une 1500, une Opel Manta, un monstrueux Mercedes Unimog, une DKW/Auto Union F11…

Enfin, quelques américaines s’étaient également déplacées comme cette Chevrolet Camaro par exemple.

BourseTarbes2022 72- Bourse de Tarbes 2022

De belles autos dans les halls

Continuons notre visite de la Bourse de Tarbes 2022 avec l’intérieur d’un des halls où bien d’autres véhicules étaient exposés.

Tout d’abord, on fêtait quelques anniversaires cette année, les 50 ans de la Renault 5 inévitables cette année, et les 40 ans de la Peugeot 104, qui sont un peu oubliés ! C’était aussi le centenaire de la marque Mors représentée notamment par une SSS.

Pour cette bourse de Tarbes 2022, une partie de l’exposition était consacrée à Amédée Gordini surnommé le « sorcier » mais aussi à Jean Redelé, le papa d’Alpine dont on aurait fêté les cent ans cette année. Alpine A110 et Dauphine Gordini étaient particulièrement mises en avant.

C’est aussi à l’intérieur qu’on trouvait quelques Simca qui avaient toutes la particularité d’avoir été construites par Facel Métallon. C’était avant la naissance quelques années plus tard de Facel Vega et de ses luxueuses autos à V8 américain ! En tout cas le style racé et sportif était déjà là sur ces quelques autos.

Et ce n’était qu’une partie des véhicules exposés, l’intérieur recelait également d’autres petits bijoux amenés par des clubs locaux toujours aussi dynamiques.

Les stands de la Bourse de Tarbes 2022

Enfin, passons aux différents stands, intérieurs et extérieurs de cette bourse de Tarbes 2022. Là aussi, on trouvait de belles choses. Quelques autos, quelques deux roues mais aussi des pièces détachées et autres revues techniques…

Au milieu des différents stands se trouvait également l’ancienne offerte au gagnant de la tombola annuelle. Cette année, c’est une Talbot Horizon qui était à gagner.

BourseTarbes2022 236- Bourse de Tarbes 2022

Une nouvelle fois, cette bourse d’échange de Tarbes aura connu un beau succès. Il faut dire qu’il y avait une fois de plus de belles choses à voir. Et pour cause, les expositions intérieures et extérieures étaient toujours aussi intéressantes. Quant aux différents stands, il y avait largement de quoi y trouver son bonheur.

Xavier

http://breizhell31.canalblog.com/

Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.