Autojumble Luxembourg 2019, les 50 ans de la Capri

Autojumble Luxembourg 2019, les 50 ans de la Capri
Autojumble Luxembourg 2019, les 50 ans de la Capri
Laurenthttp://www.mct57.org/
Porschiste pur et dur, Laurent est aussi à l'aise avec le volant de son allemande qu'avec son appareil. Il sillonne pour vous les événements de l'est de la France.

À la une sur News d'Anciennes

1er Rass’Auto’Mobile, la balade des gens heureux !

Ce dimanche, comme dans beaucoup d’autres endroits, l’association Volants et Vallée était privée de son rassemblement mensuel. Mais si dans l’Eure on n’a pas...

80 véhicules au RDV des Dérouillés de Février

Les Dérouillés des Trois Provinces avaient déjà réintégré leur lieu habituel du Champilambart à Vallet (44) le mois dernier (Marc en avait parlé ici)....

Grand Soleil au mensuel de l’Auto Rétro Pornic

Ce dimanche, nous avons passé une matinée sous un ciel bleu azur, un temps idéal pour faire sortir nos chères anciennes de leur paisible...

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Comme chaque début de mois de mars au Luxembourg, les amateurs de véhicules anciens se donnent rendez-vous au Kirchberg, la place bancaire de la capitale Luxembourgeoise. On était à l’Autojumble Luxembourg 2019 qui démarre la saison des manifestations autour des véhicules anciens.

Cette édition de l’Autojumble Luxembourg 2019 organisée les 9 et 10 mars par la LOF, Lëtzebuerger Oldtimer Federatioun, a célébré les 50 ans d’un coupé populaire, tant par ses ventes (il s’en est écoulé plus de 1.8 million), que par ses tarifs accessibles, la Ford Capri. Présentée début 1969 puis commercialisée dans la foulée, la Capri a séduit durant 17 ans avec ses niveaux de finitions variés et sa large gamme de motorisation.

Sur un grand stand de l’Autojumble Luxembourg 2019, le club Capri a étalé une dizaine d’exemplaires de la V4 60 chevaux à la dernière 2800, en passant par la version de compétition groupe 5 de 500 cv, la Capri Zackspeed qui se battait avec les 935 et les M1 en son temps. Un modèle XL de 1969 à la restauration exemplaire était présenté comme à son lancement au salon de Bruxelles avec levée de drap sous la musique de Rocky. Succès garanti.

Les départements classic de certains garages luxembourgeois étaient venus à l’Autojumble Luxembourg 2019 avec des modèles historiques de leur marque. Beaucoup de clubs de collectionneurs de marques ou de modèles faisaient la part belle des deux halls de l’exposition organisée par la Lëtzebuerger Oldtimer Federatioun avec les voitures, les motos, les autocars, les tracteurs.

Le Conservatoire National de Véhicules Historiques avait apporté deux autos pour présenter son musée de Diekirch, une Buick et une Scap type A des années 10. Le musée de la police était aussi de la partie avec d’anciennes voitures des forces de l’ordre luxembourgeoises. Le Young CVM Steesel s’exposait sur un diorama militaire avec d’anciennes Jeep et un Dodge.

Un stand présentait la Stanguellini Formule Junior du pilote luxembourgeois Néckel Koob. La monoplace propulsée par un moteur 1100cm³ d’origine FIAT a pris la 4ème place de la 12ème course l’aérodrome de Trèves en Alemagne en 1963. Koob a participé avec d’autres voitures à différentes courses prestigieuses comme les 24H du Mans, les 1000km du Nürburgring ou le rallye Monte Carlo avec d’honorables résultats.

Autojumble Luxembourg 2019, les 50 ans de la Capri
Stanguellini Junior de “Nécker” Koob

Autojumble Luxembourg 2019 comptait aussi des modèles marquants comme une Salmson S4-61 de 1947, une Rolls Royce ainsi qu’une Bentley d’avant guerre ou une Aston Martin DB6 qui ont fait rêver les passionnés mais. Malheureusement, l’exposition manquait de luminosité pour les apprécier davantage. Le transporteur Georges Carbon était présent en habitué avec deux des bus anciens qu’il fait rouler et qui sont disponibles à la location comme ces Mercedes O321H de 1962 et un 319 de 1958 équipé d’un rare toit ouvrant.

Les artisans comme les selliers, carrossiers, restaurateurs exposaient des réalisations en cours ou bien terminées. Les anglaises, les italiennes, les incontournables américaines tout comme les populaires, la variété se trouvait dans les véhicules exposés. Point de vue des commerçants, ils étaient peu nombreux et vendaient de l’outillage, des miniatures ou des accessoires de décoration en rapport avec l’automobile. Pas de vendeurs de pièces détachées ici, il fallait aller à Reims !

L’Autojumble Luxembourg 2019 était aussi l’occasion est de prendre connaissance des autres manifestations qui se dérouleront cette année au Grand Duché. Je note ces futures dates pour de prochaines balades.
Un succès régulier après 38 ans pour les cinq milliers de visiteurs qui sont repartis d’Auto Jumble 2019 avec les yeux conquis.

Le site des organisateurs est visible ici.

Autojumble Luxembourg 2019, les 50 ans de la Capri

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Porsche 550 Coupé, un toit pour ouvrir le bal

On va s'attaquer à un sacré morceau en vous proposant de vous replonger dans l'histoire de la mythique 550. Mais avant de parler des...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

80 véhicules au RDV des Dérouillés de Février

Les Dérouillés des Trois Provinces avaient déjà réintégré leur lieu habituel du Champilambart à Vallet (44) le mois dernier (Marc en avait parlé ici)....