Une 911 Clubsport en restauration, première étape

Une 911 Clubsport en restauration, première étape
Une 911 Clubsport en restauration, première étape
Jeremy
Jeremy est un passionné de petites et de grandes autos. Amateur de photographie, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes e

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Dyane, remplaçante remplacée

Presque 40 ans après la fin de sa carrière, on peut se dire que la Citroën Dyane a été un échec. Pourtant c'est avec...

Une collection tarnaise bientôt dispersée par Carprecium

Si les événements sont à l'arrêt, les ventes aux enchères d'automobiles anciennes continuent. Dans une dizaine de jours c'est une collection complète qui sera...

Parcours du Tour Auto 2021 : Paris-Nice… et les Alpes !

Il se prépare doucement ! On savait déjà que l'épreuve aurait lieu entre le 19 et le 24 Avril. Maintenant on peut se préparer,...

Les Anciennes s’exposent avec l’Atelier du Temps à Basse-Goulaine

En Janvier, les événements sont rares. Et en ce moment c'est encore pire. Pour autant les véhicules s'exposent, dans un centre commercial de Basse-Goulaine,...

Aujourd’hui en tant que grand amoureux des Porsche je vous emmène encore une fois au centre Porsche Classic de Rouen, celui que je vous avais fait découvrir dans cet article. Mais cette fois-ci nous allons à la rencontre d’une auto rare parmi les rares : une Porsche 911 Clubsport !

La Porsche 911 Clubsport Carrera 3.2 de 1988 a été produite à 340 exemplaires, l’un des mécaniciens me confiait qu’en 20 ans de maison c’était la première qu’il en voyait une, quand je vous dis que c’est une auto exceptionnelle !

L’autos va subir une restauration complète et sera présentée au concours de restauration Classic Porsche France qui se déroulera courant Juillet. Le concours est en fait un concours interne à la marque, les centres Porsche de tout le pays restaurent des autos, de leur choix, et les présentent à ce moment là. Rappelons quand même que le centre Porsche de Rouen a un petit avantage. En fait, c’est le seul centre Porsche Classic de France, et seulement le deuxième dans le monde. Un gage d’expertise.

Pour un premier contact avec cette auto, je la trouve sur un “tourne-broche”, ce qui est bien plus facile pour travailler correctement. Notamment pour faire passer les faisceaux électriques, tuyaux de freins etc. L’intérieur et les sous bassement ont déjà été repeints en noir, comme à l’origine. D’ailleur, c’est une couleur plutôt rare sur un Clubsport qu’on trouve plus souvent en blanc.

 

Pendant le démontage, l’équipe à pris beaucoup de photos, imaginez vous remonter un puzzle après plusieurs mois, les images sont votre meilleur allié dans ces moments là. Même en étant expert des Porsche, la 911 Clubsport doit être aussi parfaite que possible. Alors on improvise pas, et on prend son temps !

J’aurais l’occasion de vous parler plus en détails des spécificités de l’auto, lors d’un prochain épisode… Quand le chantier aura avancé !

Une 911 Clubsport en restauration, première étape

Sur le même thème

2 Commentaires

  1. C’est sympa de voir un joli atelier bien propre.

    Je n’y connais rien aux Porsche et pour moi toutes les 911 se ressemblent… Mais bon je partage l’engouement devant la “Club Sport” 🙂

    Pour ma culture personnelle, c’est normal les zones marrons sous le plancher et autour du châssis ? J’imagine qu’il s’agit d’un produit pour protéger, ou équivalent, des points névralgiques de l’auto et conforme à l’origine ?
    Peut-être qu’après cela va être recouvert par une peinture, parce que ce n’est pas très heureux.

    • Les sous bassements vont être recouvert d’une résine de protection par la suite, comme à l’origine . En Allemagne le routes reçoivent beaucoup de sel durant la période hivernale et Porsche mets un point d’honneur à protéger ces autos contre le sel etc..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Gregory Fromenteau, des anciennes… dans le futur !

Aujourd'hui on va vous parler d'un artiste qui n'hésites pas à placer les anciennes dans des environnements... pas très historiques ! Gregory Fromenteau a commencé...

Citroën Dyane, remplaçante remplacée

Presque 40 ans après la fin de sa carrière, on peut se dire que la Citroën Dyane a été un échec. Pourtant c'est avec...

Les Anciennes s’exposent avec l’Atelier du Temps à Basse-Goulaine

En Janvier, les événements sont rares. Et en ce moment c'est encore pire. Pour autant les véhicules s'exposent, dans un centre commercial de Basse-Goulaine,...

Une collection tarnaise bientôt dispersée par Carprecium

Si les événements sont à l'arrêt, les ventes aux enchères d'automobiles anciennes continuent. Dans une dizaine de jours c'est une collection complète qui sera...