6h de Magny-Cours, reprise humide

6h de Magny-Cours, reprise humide
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
6h de Magny-Cours, reprise humide

À la une sur News d'Anciennes

Ce week-end les anciennes étaient nombreuses sur le circuit nivernais. Et même si elles étaient prêtes à en découdre, le temps était aussi réjouissant sur les 6h de Magny-Cours que sur le reste du pays !

Photos : Luc Joly

6h de Magny-Cours : la qualif

Épreuve phare du week-end, les 6h de Magny-Cours étaient combinées avec une course de Saloon Cars d’une heure. Ces autos bien plus récentes ont réalisé les trois meilleurs temps sur la grille, la Viper de Grenet devançant la 996 de Desmaele et la 323i de Derognat.

Du côté des autos partant pour la course des 6h de Magny-Cours, on trouvait vraiment un plateau varié. La Porsche 911 3.0 SC #37 de Alfano / Seigneurin / Tandel et Alfano parfait en pôle devant la Ford Escort du trio troyen Beltramelli (également engagés sur la traditionnelle Corvette qualifiée 14e) et le proto Grac MT de De Ferran et Zimmer.

Voici quelques photos des autres autos en piste pour cette qualification dantesque où les soucis se sont accumulés. Entre l’état de la piste et les problèmes de mise au point pour des autos qui effectuaient souvent leur première sortie de l’année, ce fut du sport, du vrai !

La course des 6h de Magny-Cours : grosse bagarre

Le départ est donné avec un temps qui alterne vite entre averses et grand soleil. Le mois de mai nous offre les giboulés dont mars a été privé. Dommage pour les pilotes qui doivent composer avec les conditions et couvrir des relais où le seul objectif est de ne pas se sortir.

Au bout d’une heure de course les Saloon Cars en avaient terminé. Le podium était en fait le classement de la grille, les trois pilotes se tenant en un seul tour.

LA course des 6h de Magny-Cours continuait de son côté… sauf pour l’équipage parti en tête. La 911 3.0 SC #37 est victime d’une fuite d’huile et repasse par les stands. Elle reprendra la piste pour terminer 15e.

On notera également une belle prouesse quand la Mini Morris 1275 GT de Piquet / Cassina tomba en panne d’essence au château d’eau. Loin de se décourager le pilote poussera sa voiture (aidé par la pente dans un premier temps) jusqu’à la voie des stands avant de repartir pour terminer 4e de sa catégorie. Chapeau !

Au final les 6h se terminent par la victoire de Libens / Gemperle / De Siebenthal sur leur Porsche 964 RS. Partis 9e ils ont fait une belle remontée ! Ils devancent les équipages fimiliaux des Chateaux, vainqueurs en Tourisme sur leur BMW 635 CSI et les Beltramelli sur leur Escort.

En GT, le podium est complété par deux autres Porsche. D’abord la 944 S2 de Noret / Andruet (oui JC Andruet) / Hardonniere et Cantiello et une autre 964 RS, celle des Pelletier et Peyrat.

En Tourisme c’est le team Mustang Holland, qui a dû changer d’auto en allant en rechercher une aux Pays-Bas, après un souci aux essais sur la première, qui s’adjuge la troisième place.

On termine avec d’autres photos de cette belle course, âprement disputée !

Les deuches étaient là aussi !

Les GT et autos de Tourisme n’étaient pas les seules anciennes présentes sur le circuit de Magny-Cours le week-end dernier. S’ajoutaient à elles, on retrouvait des deuches, des Dyane et les prototypes basés sur ces autos, les C1 pour une grosse épreuve sur le circuit nivernais. En effet la course du Samedi durait pas moins de 12 heures !

Là aussi les conditions étaient changeantes et à ce petit jeu c’est la #42 de Lacoste et Car qui l’emporte devant la #53 de Cobb / Dalkin / O’Keeffe et Wagorn et la #5 de Furlotti – Carere.

On vous laisse avec ces quelques photos de ces Citroën qui sont bien loin de celle qu’on avait essayé (article que vous retrouvez ici).

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
6h de Magny-Cours, reprise humide

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles