Vintage Revival Montlhéry 2019

Vintage Revival Montlhéry 2019, Voyage En Terre Méconnue !

Le VRM est devenu un rendez-vous incontournable sur la planète (méconnue donc) des autos et motos d’avant-guerre ! Pour ce Vintage Revival Montlhéry 2019, plus de 500 véhicules d’avant-guerre s’étaient donné rendez-vous sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry ! Un week-end entre orages diluviens et beau soleil, et surtout des plateaux superbe sur la piste. On s’est régalé !

Le Vintage Revival Montlhéry 2019, une expérience unique !

Tous les deux ans, l’organisateur Vincent Chamon et son équipe nous transporte sur une autre planète. Ou plutôt dans une autre époque ! Car au VRM, les voitures et motos sont toutes d’avant 1940. On croise des marques oubliées comme, Darmont, Georges Irat, le Zèbre. Mais aussi des noms plus connus avec des Bugatti, Alfa Romeo ou Delage. C’est la seule manifestation à offrir de voir et de découvrir autant de voitures d’avant-guerre. Il y a tellement à voir que c’est même juste sur deux jours. Car c’est de toute l’Europe que l’on voit déferler des autos parfois construites à l’unité et leurs propriétaires ont tellement d’histoires à nous raconter…

Avec un samedi matin très arrosé, ça ne commençait pas trop bien. Mais il en faut plus pour abattre le moral de la joyeuse bande de doux dingues ! Alors, quand en début d’après-midi le soleil était enfin revenu, tout le monde reprenait la piste pour nous donner un beau spectacle ! Avec plus de douze plateaux autos et motos, on avait de quoi faire. Et pour couronner le tout, le public était également présent au Vintage Revival Montlhéry 2019 !

Alors, allons sur la piste !

Plateau A, les Amilcar et les BMC sont dans la place !

Ce premier plateau sera trusté par une belle délégation d’Amilcar, de BNC et Salmson. Heureusement que pour faire bon poids, une Bugatti Brescia et une belle Chenard et Walker Tank était là !

Plateau B, que du beau avec Sénéchal et Benjamin !

Là aussi que du beau et du rare, avec la petite Zèbre très à l’aise et les Georges Irat au look très moderne pour leur époque. La Sénéchal me fait toujours vibrer avec son allure d’avion sans ailes !

Plateau C, le règne des Bugatti ?

Oui, mais pas que ! Certes les Type 35 et Type 37 étaient légion, mais la concurrence était féroce sur la piste du Vintage Revival Montlhéry 2019. Avec des Alvis et Riley, et sans parler des Aston, le combat fut rude. Même pour la tranquille BMW 315 roadster !

Plateau D, les trois roues montent au front !

C’est un des plateaux les plus dynamiques. On y retrouvait les Darmont qui fêtaient là leur centenaire. En face des Morgan ne lâchaient rien et on en pris plein les yeux !

Plateau E, le plateau des Alfa Romeo et des Grands Prix !

Ce plateau E était le plus prestigieux du VRM ! C’est celui des voitures de Grand Prix, l’ancêtre de celui des F1. Constitué de plus de 25 Alfa, c’était juste un régal pour les yeux et encore plus pour les oreilles. Les Bugatti Type 54 et autres MG K3 se sont livré à un magnifique numéro ! Quant aux Maserati 6 et 8 CM, elles étaient tellement… Bref, le plateau roi du Vintage Revival Montlhéry 2019 !

Plateau F, Austin power !

Ce plateau était clairement celui des Austin Seven, une bonne moitié des autos du plateaux étant de ces petites Anglaises… qui se sont bien amusées. Heureusement que les Amilcar et autres MG ont joué les troubles fêtes, sans oublier la Simca Moscadelli bien présente et bien rapide !

Plateau G, les Morgan au point !

Les tricycles Morgan ne sont pas des jouets et certaines ont même des looks de fusées. Elles étaient très à l’aise sur l’anneau. Quelques Bugatti Type 35 étaient venues jouer avec elles, trois roues contre quatre, la bataille fut rude !

Plateau H, les camions prennent la piste !

Non, je plaisante ! Les routiers n’étaient pas là, mais à voir les Mercedes Simplex ou les Daimler-Benz ou d’autres voitures plus qu’énormes, on est en droit de se poser la question ! Du coup, ce plateau de lourdes et originales autos remporta le premier prix de l’applaudimètre !

Plateau F, les deux roues montent sur l’anneau !

Pour ce VRM, les motos étaient à l’honneur. Réparties sur quatre plateaux, plus de 200 motos étaient venus pour se décrasser les carburateurs. On avait les choix entre des tranquille Terrot et des plus nerveuses Harley Davidson, là aussi c’était un régal !

On saluera au passage les passionnés du Moto-Club Bordeaux, venus par la route depuis la cité girondine au guidon de leurs machines au cours de leur Grande Échappée.

Il n’y avait pas que du spectacle en piste au Vintage Revival Montlhéry 2019

Le spectacle se poursuivait aussi quand on quittait la piste pour gagner le cœur de l’anneau. Les autos et motos y attendaient leur tour ou s’exposaient simplement pendant le week-end. Elles étaient toutes aussi impressionnantes sur l’herbe !

On retrouvait aussi la bourse aux pièces, seule vraie événement du genre en France pour trouver uniquement des pièces d’avant-guerre.

Et puis on retrouvait aussi quelques stars. Nicolas Gueneteau et François Allain y avaient amené Thérèse, leur Traction avec laquelle ils avaient achevé le Tour Auto. Mais également Félicie, la 202 qui achevait au VRM son Tour de France et dont un des pilotes, Igor Biétry était également le speaker du week-end.

Un Vintage Revival Montlhéry 2019, encore plus grand que grand !

Cela fait la quatrième fois que je couvres le VRM et chaque fois c’est une expérience puissante. Du coup pas facile de résumer ça. Il y a tellement à voir, que ce soit dans les paddocks, sur la piste ou avec les pilotes ! On ne sait plus où donner de la tête. Alors deux jours ce n’est pas de trop. Donc en 2021, il faut aller voir ça par vous-même, car c’est au-delà des mots et des photos. Le VRM faut le vivre…

La grosse, voir énorme galerie du week-end est ici !