La Traversée de Paris Estivale 2018, Les Anciennes montent à La Capitale

Tout les six mois c’est le rendez-vous incontournable, après une édition hivernale un peu pluvieuse, on peut relire mon article ici, ce dimanche la Traversée de Paris Estivale 2018, s’est quant à elle déroulée sous un soleil de plomb. Mais rien n’aura entaché la bonne humeur générale, même pas les vilaines interdictions de stationner !


Ça chauffe sur Vincennes !

Comme vous nous lisez depuis longtemps, vous savez que le départ est donné sur l’esplanade du château. Et comme à l’habitude, et malgré les efforts de l’organisation, c’est encore un joli bazar, mais c’est comme on aime. Les différents équipages participant à la Traversée de Paris Estivale 2018 reçoivent les roadbook et leur plaque de rallye, et se préparent à monter sur Paris. On y croise de tout, des tracteurs, un peu moins nombreux cette année, des mobylettes et aussi “quelques” autos ! Ces dernières sont peu ou pas représentée, juste aux environs de 650, et sans compter les non-inscrits !

8 heures sonnent et les premiers à monter à l’assaut serons la dizaine de tracteurs. Puis les superbes bus et ensuite les autos. Pour ma part je serai en Volkswagen ! Pour l’édition d’hiver j’étais en Cox, cette fois mon ami Johnny inaugure son Combi T2 Split fraîchement restauré. Celui-ci possédant un toit ouvrant, ce sera idéale pour les photos. La longue cohorte monte à la charge de la capitale parisienne. Inscrits ou pas, tout le monde est de bonne humeur et on entre dans Paris par l’avenue Daumesnil.

Ça chauffe aussi sur Paris !

On suit le cortège dans les rues et déjà quelques équipages s’arrêtent, c’est vrai qu’il fait déjà chaud et les anciennes ont du mal. Pour nous la pause refroidissement se fera avenue des Gobelins, nos allemandes refroidies par air souffrent un peu mais les grosses américaines ne sont pas à la noce non plus. Cet arrêt nous permet de voir les équipages qui nous suivaient. On enfile la rue Monge et les quais pour remonter en direction de la place de la Concorde !

La Concorde moyen !

J’avoue que cet arrêt qui d’habitude représente un des moments les plus fameux de l’événement, sera complètement différent pour cette Traversée de Paris Estivale 2018. En effet la Préfecture de Police avait interdit tout stationnement. En plus des barrières avaient été mises au centre de la place entourant les fontaines. Bon, pas grave on réussit quand même à se faire une petite place. On débouche les bouteilles, les victuailles sortent des coffres on va quand même passer un bon moment ! Mais dommage la place La Concorde, c’était un des meilleurs moments. Après un tour des autos qui s’y trouvent on remonte les Champs Élysées jusqu’à la place de l’Etoile et son Arc de Triomphe. Un spot magnifique pour les photos !

Les Invalides au top !

Comme on est les avait montés dans un sens on les redescend dans l’autre, on vire dans l’avenue du Général Eisenhower, on fait coucou au Grand µPalais que l’on connait bien. On saute la Seine au pont Alexandre III et on arrive devant les Invalides ou là règne un beau bazar. On retrouve un très grand nombre de véhicules. C’est un autre rendez-vous habituel et on voit bien que ce qui se passe normalement à la Concorde a été transféré ici pour cette Traversée de Paris Estivale 2018.

Enfin Meudon au bout !

Après ce périple parisien, les équipages arrivent enfin au but avec à la clé la délivrance tant pour les hommes que les machines. L’immense esplanade de l’observatoire de Meudon se transforme alors en parking mais surtout en un énorme pique-nique. On retrouvait les véhicules militaires de l’UNIVEM avec comme tous les ans du beau matériel. C’était aussi le moment de pouvoir admirer les véhicules que nous n’avions pas forcement pu voir dans la matinée.

Alors, bien cette Traversée de Paris Estivale 2018 ?

C’est définitivement devenu un incontournable dans le planning (chargé) des réunions des anciennes. On vient de loin, de France bien sûr mais également d’Europe, j’ai pu voir des plaques Belges, Allemandes et Hollandaise. Ce n’était peut-être la plus grande a laquelle j’ai pus participer, mais avec un décompte de 660 voitures, 70 motos, 11 vélos, 10 tracteurs… sans oublier les 4 bus, cela fait déjà une belle petite troupe pour la Traversée de Paris Estivale 2018. On rajoutera au moins équipages 200 non-inscrits, ça commence à faire du monde dans les rues de la capitale. Alors on a tous envies de dire vivement le premier dimanche de janvier 2019 pour encore pouvoir traverser Paris en ancienne !

Merci à Johnny et son combi mais aussi à Jean, Pascal, Bruno, Fabrice et a tous les copains de cette Traversée de Paris Estivale 2018 !

La galerie de ce dimanche se trouve ici.


 

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

2 commentaires sur “La Traversée de Paris Estivale 2018, Les Anciennes montent à La Capitale”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.